AdwCleaner, RogueKiller, ZHPCleaner : mauvaises habitudes

Sur les forums, je vois de plus en plus, de mauvaises habitudes concernant les outils AdwCleaner, RogueKiller et ZPHCleaner/ZPHDiag.
A savoir, les internautes ont tendance à utiliser ces programmes pour vérifier si l’ordinateur est infecté, voire même à effectuer systématiquement des suppressions et nettoyage… Or ces outils de désinfection ne sont pas faits pour cela.
On retrouve, exactement les mêmes mauvais habitude qu’avec des nettoyeurs de type CCleaner, où les internautes abusent des nettoyages.

Cette page tente de vous expliquer pourquoi, cela ne sert à rien de passer ces outils qui s’avèrent au final contre-production.
Je mettrai aussi à jour la page Guide complet d’entretien Windows qui cherche à vous donner de bonnes habitudes d’utilisation de Windows.

entretien_windows_logo

Présentation et limite de ces outils

Afin de bien comprendre pourquoi, les analyses régulières sont inutiles.
Il faut bien comprendre le fonctionnement de ces outils et leurs limites.

Déjà la catégorie :

  • AdwCleaner et ZPHCleaner : sont là pour désinfecter les Adwares et PUP (Programmes potentiellements indésirables). Pour faire simple, les logiciels publicitaires qui s’installent sur votre ordinateur et vont charger des pubs, le ralentir et rendre le surf invivable.
  • ZHPDiag utilitaire d’analyse de l’ordinateur qui peut énumérer les éléments malicieux. Là aussi, les limites sont simples, des dossiers vides et autres peuvent être indiqués comme malicieux. L’utilisateur peut penser que son ordinateur est infecté (infection active) alors que ce n’est pas le cas.
  • RogueKiller : initialement, RogueKiller visait les scarewares et rogues, du temps où ces derniers pullulaient. Par la suite ces derniers sont passés de mode pour être remplacés par les Ransomware de type Winlocker qui enfin été remplacé par les Crypto-Ransomware. Après la baisse des scarewares/rogues, RogueKiller a été étendué pour viser les rootkits (du temps où ZeroAccess et TDSS frappaient forts) puis toutes sortes de Trojans/chevaux de troie. L’auteur suit donc l’actualité des virus informatiques.

Tous ces outils, enfin surtout AdwCleaner et ZHPCleaner/ZHPDiag… RogueKiller étant un peu plus élaboré.
Vous lancez une analyse de l’ordinateur avecAdwCleaner et ZHPCleaner/ZHPDiag vont chercher dans Windows, des éléments connus pour être liés à des infections informatiques.
Ces éléments sont souvent basés sur des noms qui sont recherchés les dossiers, clés de registre Windows, tâches planifiés etc.
De ce fait, cette méthode ne permet pas déterminer si l’élément est un reste ou encore actif.

Dans cette vidéo, je montre, comment en partant d’un PC sain… et en créant simplement deux dossiers vides, AdwCleaner détecte des menaces.

La limite de ces programmes se situe donc sur le fait que les détections sont souvent sur des noms… pas le contenu et encore moins la vérification d’une menace active.
Si les dossiers sont vides et donc aucun menace réellement active n’est présente, elles seront comptabilisées en menaces.
Pour les clés du registre Windows, c’est la même chose.
Cela est fortement perturbant pour l’utilisateur, qui va lui regarder le nombre de menaces détectées… le rapport étant assez incompréhensible.

L’utilisation détournée des outils comme AdwCleaner, ZHPCleaner et RogueKiller, à savoir l’utilisateur garde ces programmes et effectuent des analyses régulières… Surement certains par peur et excès de paranoïa les passent tous les jours.
A coup, sûr, une mise des définitions va faire qu’à un moment donné, une menace sera détectée.
Du jour au lendemain, des détections d’éléments vides ou non actifs sont faits et la personne pense avoir son ordinateur infecté.
Parfois c’est pire…

Exemple de sujet sur commentcamarche.net avec des problèmes sur des analyses régulières avec AdwCleaner :

adwcleaner_cle_registre_detectee

Faux positif et mauvaises interprétations

Rappel – un faux positif est une détection erronée, lorsqu’un antivirus ou autre logiciel de désinfection, détecte un fichier sain comme malicieux.
Cela peut vite être problématique si le fichier est lié au système et mis en quarantaine… puisque des dysfonctionnements vont alors être générés.

Et puis parfois, cela peut être plus problématique.
Ici un sujet où RogueKiller aurait émis une détection sur un fichier Rdpvideminiport.sys qui est un fichier tout à fait légitimé (lié au réseau).
Le supprimer aurait causé des dysfonctionnements.

Nous n’avons pas de d’informations sur la détection… il simplement s’agit d’une alerte (voir Tutoriel RogueKiller).
En plus des détections vides et compatibilitées en menace, il reste la mauvaise interprétation des détections ou rapports.
Souvent pour l’internaute, une ligne détectée = menace et va chercher à supprimer celle-ci.

roguekiller_faux_positif

Passé un moment, RogueKiller détectaient aussi des IAT qui ne sont pas forcément malicieux.

ou encore ZPHCleaner qui détecte des DNS malicieux alors qu’il s’agit de DNS (serveurs de noms) d’une université : http://www.commentcamarche.net/forum/affich-33946335-aide-pour-supprimer-cle-de-registre

Les forums et mauvais conseils

Un autre problème et là on rejoint, ce qui se passe avec CCleaner… sur les forums d’entraide informatique, on fait passer ces programmes à toutes les sauces… et au moindre problème informatique.
En général, les intervenants n’ont pas un super niveau de connaissances et font passer ces outils à l’aveugle en espérant que…
Même lorsque le problème est plutôt lié à Windows en lui même ou matériel.

De ce fait, cela contribue à faire utiliser AdwCleaner, RogueKiller et ZPHCleaner à tort et à travers.

Les bonnes habitudes

Ce qu’ils font comprendre, c’est que ces programmes sont des outils de désinfections… ils sont curatifs.
AdwCleaner, RogueKiller et ZPHCleaner sont là pour supprimer les virus informatiques quand elles sont présentes.
Ces fix ne sont pas très efficaces pour vérifier si l’ordinateur est infecté de manière régulière.

En clair donc, il faut les utiliser quand vous êtes sûr que l’ordinateur est infecté pour supprimer les adwares, PUPs et trojans dans le cas de RogueKiller.
Comme les adwares ont tendance à charger des publicités à outrance, ce n’est pas difficile de savoir que Windows est infecté.

Un scan avec votre antivirus, ou avec Malwarebytes Anti-Malware (MBAM) version gratuite peut suffir.

En cas de doute

En cas de doute sur l’état de Windows, si des éléments sont détectés.
Ne nettoyez pas.. Générez simplement le rapport de scan et soumettez le dans la partie Virus du forum malekal.com.
Un intervenant vous indiquera s’il s’agit d’une infection active ou non.

De manière générale

Si vous voulez suivre de bonnes habitudes pour l’utilisation de votre ordinateur et Windows.
Suivez les conseils de la page : Guide complet d’entretien Windows

En amont

Sécuriser Windows et avoir une bonne attitude sur la toile, suffit à ne pas infecter Windows.

(Visité 2 451 fois, 4 visites ce jour)

Vous pouvez aussi lire...

Vous pouvez lire les articles et tutoriels suivants en rapport avec cette page :
tutoriel VirusTotalLes virus sur les sites de streaming

Besoin d'aide ?

Posez votre question ou soumettez votre problème sur le forum malekal.com pour obtenir une aide efficace : Aller sur le forum malekal.com