chkdsk : Erreur et réparation disque

chkdsk est l’abréviation de checkdisk qui permet d’analyser un disque dur et son système de fichiers.
Checkdisk vérifie la cohérence du système de fichiers, détecte les anomalies et tentent de les corriger. Ces anomalies peuvent être la source de message d’erreur, lenteur ou blocage de Windows.
Enfin chkdsk peut aussi effectuer une recherche de secteurs défectueux, c’est à dire, un test de surface du disque dur afin de déceler des secteurs défectueux.

Pourquoi chkdsk ?

Le système de fichiers

Le système de fichiers est la manière dont le système d’exploitation organise le contenu d’un support (disque dur, clef USB etc) afin de stocker les données.
Le système de fichiers peut contenir diverses informations comme les fichiers stockés mais d’autres informations plus abstraites comme les permissions sur les fichiers, date de la dernière modifications etc.

Il existe une multitude de système de fichiers différents : FAT, NTFS, ext4, JFS. Certains système d’exploitations sont capables de travailler avec divers systèmes d’exploitations  différents et d’autres non, c’est le cas par exemple de GNU/Linux. Alors que Windows, par défaut, sait surtout lire des formats de fichiers Microsoft comme FAT ou NTFS.
Le fait de choisir un certains formats de système de fichiers peut faire qu’un support ne soit pas utilisable d’un système d’exploitation à l’autre. C’est en autre pour cela que par le passé, pour lire des disquettes MAC sous Windows, il fallait utiliser des programmes supplémentaires.
Actuellement, les clefs USB sont au format FAT (un format Microsoft) qui est lisible par la majorité des systèmes d’exploitations (GNU/Linux, Windows etc).

Le formatage est l’opération qui consiste à créer le système de fichiers sur le support.
Ces aspects sont expliqués sur la page : Formater un disque, partition sous Windows

Enfin le système de fichiers peut être corrompu suite à des erreurs d’écriture sur le disque (lorsque le disque dur à un problème matériel) ou lorsqu’une tentative d’écriture a été fait et que l’ordinateur a été arrêté brusquement par exemple à la suite d’une coupure de courant.
Les systèmes de fichiers actuels permettent un rollback a l’aide de journaux, c’est à dire pouvoir revenir en arrière pour retrouver une cohérence et éviter les corruptions.
Cela concerne fortement les médias amovibles comme les clés USB ou disque dur externe, un exemple de corruption du système de fichiers peut donner le cas des Clef USB et dossiers/fichiers “hiéroglyphes” et des fichiers illisibles.

clé usb fichiers illisibles

Cela peut aussi provoquer des lenteurs de Windows, blocage ou messages d’erreur.

L’observateur d’évènements peut parfois indiquer ces erreurs – pour plus d’informations sur les notations : Erreur Disque et notation : \Device\HardDisk

Image

Des outils sont fournis par les systèmes d’exploitation afin de réparer les systèmes de fichiers en cas de corruption à partir du journal.

  • Sous Windows l’utilitaire pour réparer le système d’exploitation est : chkdsk
  • Sous GNU/Linux, on peut trouver : fsck.

Les problèmes matériels du disque dur

Il peut arriver que des clusters/bloc du disque soit corrompu, il s’agit d’une corruption matériel sur la surface du disque rendant ces bloc inutilisables , la lecture ou l’écriture des données devient impossible.
Les outils fournis par les systèmes d’exploitations (comme chkdsk ou fsck) sont capable de détecter ces clusters défectueux et les marquer comme corrompu afin que le système d’exploitation ne les utilise plus.

La multiplication des secteurs défectueux peut entraîner la perte de données, le ralentissement du système voir des plantages.
Cela indique surtout que le disque dur a un problème matériel, la multiplication est en général exponentielle, quelques secteurs pendant plusieurs semaines et une multiplication qui s’accélère, jusqu’à des problèmes de démarrage et parfois l’impossibilité totale d’utiliser le disque. (Cela peut aussi s’accompagner de bruit venant du disque pendant l’utilisation).
Certains personnes vous conseillons le formatage de bas niveau, cela reste très peu efficace, si le disque dur a de multiples secteurs défecteux, cela cache un problème matériel sous-jascent le formatage de bas niveau ne le résoudra pas.

L’Observateur d’événements peut indiquer des erreurs disk, en jaune pour certains disfonctionnement à des erreurs rouges en cas de secteurs défectueux.
Pour plus d’informations sur les notations : Erreur Disque et notation : \Device\HardDisk

observateur d'évènements et erreur disk

 

Les disques dur possèdent un système d’auto-vérification qui rapportent les erreurs (SMART), cela permet de prévenir des problèmes de disques et pertes de données.
Le programme HDD Tune permet de relever ces erreurs, voir la fiche HD Tune ou HDD Health
Voir aussi la page: Vérifier l’état de santé de son disque dur

Les remontés SMART sont accessibles dans l’onglet Health – si vous avez des lignes jaunes, le disque dur est à surveiller.
Des lignes rouges, le disque dur a un problème, il convient de sauvegarder les documents importants en urgence.

En cas d’erreur répétées du systèmes de fichiers, il convient de vérifier son disque dur pour prévenir des problèmes matériels.

.

Effectuer un chkdsk

Le chkdsk se fait sur une partition de disque, donc la lettre C, D, E etc.
Il existe deux méthodes pour effectuer un checkdisk,

En vidéo :

Chkdsk graphiquement

Sous Windows, les erreurs dans le système d’exploitation sont visualisations depuis l’Observateur d’événements.
Des erreurs NTFS (en jaune) sont alors visibles.

Il est alors possible de vérifier le système de fichiers à partir de l’utilisateur chkdsk.
Soit de manière graphique :

  • Selon la version de Windows :
    • Sous Windows XP : Ouvrez le Poste de Travail puis clic droit / propriétés sur la partition ou disque que vous voulez scanner.
    • Sous Windows Vista, 7, Windows 8 et Windows 10 : Ouvrez Mon Ordinateur puis clic / droit propriétés sur la partition que vous voulez scanner.
  • Allez dans l’onglet Outils et cliquez sur Vérifiez maintenant.
  • Dans la nouvelle fenêtre, cochez les deux options. La recherche de secteurs défectueux permet un test de surface de votre disque dur.
  • Si un message vous indique qu’il faut faire le scan au démarrage, acceptez puis redémarrez l’ordinateur, le scan se fait alors au démarrage de Windows.

Chkdsk réparer le système de fichiers

Sur Windows 10, il n’est plus possible d’effectuer une vérification des secteurs défectueux par cette méthode :

chkdsk en ligne de commandes

Il est aussi possible de lancer chkdsk depuis une invite de commandes pour cela :

  • Selon votre version de Windows :
    • Sous Windows Vista/Seven : Menu Démarrer / Tous les Programmes / Accessoires puis clic droit / exécuter en tant qu’administrateur sur invites de commandes
    • Sous Windows XP : Menu Démarrer / Tous les Programmes / Accessoires puis invites de commandes
    • Dans l’invite de commandes : tapez chkdsk c: (remplacez c: par la partition que vous souhaitez scanner).
  • Saisissez la commande : chkdsk c: /F /R
  • Remplace c: par la lettre du lecteur à vérifier.

L’option /F demande un test de surface, ce test est beaucoup beaucoup plus long.

chkdsk corriger les erreurs du système de fichiers

Un scan chkdsk au redémarrage se présente comme ceci.
A gauche sur Windows XP à droite sur Windows Vista.

chkdsk corriger les erreurs du système de fichiers chkdsk corriger les erreurs du systèmes de fichiers

Dans le cas de secteurs défectueux, il faut lancer avec l’option /R et éventuellement l’option /F pour réparer automatiquement.
Cela donne : chkdsk /F /R c:
Le scan des disques défectueux peux-être long, plusieurs heures.

chkdsk : marquage du scan au redémarrage

La programmation d’un scan chkdsk se fait en modifiant la clef suivante : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager “BootExecute”

Vous trouverez plus d’informations sur la FAQ Microsoft suivante : http://support.microsoft.com/kb/218461

Chkdsk corriger les erreurs du système de fichiers

 

Partition endommagée

checkdisk (chkdsk) ne peut pas tout réparer et notamment :

  • Lorsque la géométrie de la partition est erronée, comprenez les informations de la partition et que le système ne peut plus l’afficher. Cela se traduit donc par un disque ou une partition qui disparait.
  • La partition passe en RAW, le système de fichiers est corrompu, la partition est lisible mais pas les données. Cela se traduit par des erreurs lorsque vous cliquez sur le disque depuis l’explorateur de fichiers.

Testdisk est un utilitaire qui peut aider dans ces cas là pour récupérer les données et/ou réparer les partitions.
=> Tutoriel Testdisk : réparer les partitions de disque

CheckDisk depuis un CD Live

Il est bien entendu possible d’effectuer un chkdsk depuis un support de récupération système ou encore Un CD Live de récupération.

En autre, CD Live Malekal permet d’effectuer une réparation du système de fichiers en graphique.

Cela peut vous aider dans le cas où Windows ne démarre plus :

checkdisk_cd_live checkdisk_cd_live_2 checkdisk_cd_live_3

Liens autour de la maintenance de Windows
Guide complet entretien de Windows

(Visité 3 493 fois, 17 visites ce jour)

Vous pouvez aussi lire...

Les Tags : #Windows10 - #Windows - #Tutoriel - #Virus - #Antivirus - #navigateurs WEB - #Securité - #Réseau - #Internet