Tutoriel DriveImage XML

DriverImage XML est un logiciel d’image disque assez ancien qui est toujours maintenu et fonctionne sans problème sur Windows 10.
DriverImage XML permet d’effectuer des sauvegardes disques afin de restaurer votre ordinateur si Windows ou votre disque dur est planté.
DriverImage XML existe en version gratuite et langue anglaise.

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment utiliser DriverImage XML et créer une sauvegarde de disque afin de la restaurer.

driverxml_image_logo

Présentation

DriveImage XML est un outil permettant la création d’images d’un disque dur ou d’une partition. Cette méthode est plus connue sous de nom de Ghost.
A la différence d’une sauvegarde classique qui ne traite que les fichiers du disque, la création d’un fichier image permet de sauvegarder la totalité du disque, c’est à dire les fichiers systèmes, les données, les programmes.
Cela peut permettre ultérieurement la restauration de l’image en cas de besoin. Attention les restauration d’une image disque écrase tous les programmes et toutes les données qui auraient pu être crées après la création de l’image.

Le but étant de créer une image disque la plus « propre » possible, il est fortement conseillé de préparer sa partition source, pour cela vous pouvez :

  • Nettoyer le disque
  • Passer un coup de Ccleaner
  • Scanner le disque pour corriger les secteurs défectueux
  • Défragmenter le disque

Pour plus d’informations, se reporter à la page : Optimiser son système/Windows

Il est impossible de restaurer dans une partition qui est utilisée pour démarrer Windows. Par exemple si votre système d’exploitation est installé sur la partition C: et que vous avez amorcé le démarrage sur le lecteur C: vous ne pourrez pas restaurer une image sur ce même lecteur.
Vous devez utiliser un CD de restauration, pour cela, se reporter au tutorial : Création d’un CD-ROM de restauration avec Bart PE Builder

Installation

  • Vous pouvez télécharger DriveImage XML depuis la page de téléchargement suivante : DriveImage XML
Tutorial DriveImage XML
  • A l’ouverture du fichier d’installation
  • Cliquer sur Next pour passer à l’étape suivante
Tutorial DriveImage XML
  • Cocher la case Yes, I agree all terms of this license agreement
  • Cliquer sur Next pour passer à l’étape suivante
Tutorial DriveImage XML
  • Choisir le dossier dans lequel sera installé DriveImage XML
  • Cliquer sur Next pour passer à l’étape suivante
Tutorial DriveImage XML
  • Sélectionner le groupe de programmes
  • Cliquer sur Next pour passer à l’étape suivante
Tutorial DriveImage XML
  • Valider le lancement de l’installation en cliquant Next
Tutorial DriveImage XML
  • Finaliser l’installation en cliquant Finish
Tutorial DriveImage XML

Ecran d’accueil de DriveImage XML

Voici l’écran de DriverImage XML, les boutons pour effectuer des opérations se trouvent en bas à gauche.

  • Backup : créer une sauvegarde
  • Restore : Restaurer une sauvegarde
  • Drive to Drive : cloner un disque, utile dans le cas où vous souhaitez changer de disque et garder le système.
Tutorial DriveImage XML

CREER UNE IMAGE DISQUE (BACKUP)

Cette procédure permet de créer un fichier image. La partition sauvegardée est C:

Tutorial DriveImage XML

Pour commencer la sauvegarde cliquer sur le bouton BACKUPTutorial DriveImage XML

  • Choisir la partition source à traiter puis cliquer sur Next
Tutorial DriveImage XML
  • Confirmer l’action et cliquer Next
Tutorial DriveImage XML

Choisir le dossier de destination de l’image (1)
Nommer le nom du fichier image (2)
Définir les options (3)

  • Si vous choisissez Mode Brut (Raw mode), DriveImage XML créera une image de votre lecteur secteur par secteur, c’est-à-dire de tous les secteurs de votre lecteur, même ceux qui ne sont pas utilisés.

Dans le cas inverse seules les données se trouvant sur le lecteurs seront sauvegardées dans le fichier image

  • Fractionner les fichiers volumineux (Split large files) permet de « couper en morceaux » les fichiers d’une taille supérieure à 4 Go
  • Compresser (Compressed) permet de compresser le volume de l’image de 40 % (le temps de sauvegarde sera plus long)
  • Stratégie image à chaud (Try volume locking first) permet la création d’une image d’un lecteur en cours d’utilisation qui se retrouve vérouillé en écriture
  • Service de cliché instantané de volume (Try Volume Shadow Services first) a pour effet de faire un cliché du lecteur avant la sauvegarde, c’est ce cliché qui servira de source à la copie.
Tutorial DriveImage XML
  • Cliquer alors sur Next pour lancer la sauvegarde
Tutorial DriveImage XML
  • En fin de sauvegarde un message indique que tout s’est bien déroulé, cliquer sur Finish

Voici le résultat de la sauvegarde de l’image :

Tutorial DriveImage XML

En plus des fichiers images, deux fichiers supplémentaires sont créés :

  • .XML contient la description du lecteur (format texte)
  • .DAT contient les données binaires du lecteur pour lequel l’image a été créée

Ce qui permet l’accès aux données sauvegardées sans avoir à les restaurer.

RESTAURER UNE IMAGE DISQUE (RESTORE)

il est impossible de restaurer dans une partition qui est utilisée pour démarrer Windows. Par exemple si votre système d’exploitation est installé sur la partition C: et que vous avez amorcé le démarrage sur le lecteur C: vous ne pourrez pas restaurer une image sur ce même lecteur.
Vous devez utiliser un CD de restauration, le CD Live Malekal inclut DriveImage XML : CD Live Malekal

driveimage_xml_cd_live_malekal

Après avoir surchargé la partition précédemment sauvegardée d’une multitude de données il est grand temps d’opérer une petite restauration.
Il n’est pas nécessaire de formater la partition cible avant la restauration

Pour cela cliquer sur le bouton Restore Tutorial DriveImage XML, choisir la partition sur laquelle se trouve l’image et cliquer sur Next

Tutorial DriveImage XML
  • Aller rechercher alors sur le nom du fichier de sauvegarde .XML puis cliquer Ouvrir
Tutorial DriveImage XML
  • Confirmer le chemin et le nom du fichier en cliquant sur Next
Tutorial DriveImage XML
  • Choisir la partition ou va s’effectuer la restauration puis cliquer Next
Tutorial DriveImage XML
  • Une petite synthèse que se qui va s’effectuer s’affiche, dans le 1er cadre apparait le détail de la sauvegarde dans le second la partition vers laquelle sera effectuée la restauration
  • Confirmer le lancement de la restauration en cliquant sur Next
Tutorial DriveImage XML

Saisir à l’identique le nom de la partition (1) puis cliquer OK pour lancer la restauration.

Tutorial DriveImage XML


ATTENTION APRES VALIDATION TOUTES LES DONNEES DE LA PARTITION CIBLE SERONT PERDUES et SERONT REMPLACEES PAR LES DONNEES DE L’IMAGE !

  • Un bref contrôle des fichiers sources est effectuée et la restauration débute
Tutorial DriveImage XML
  • En fin de restauration il suffit de vérifier que tout s’est bien passé et de cliquer sur Finish
Tutorial DriveImage XML

On s’aperçoit que le volume des informations copiées (en sauvegarde non compressée) est identique à celui restaurée.

COPIER DISQUE A DISQUE (DRIVE TO DRIVE)

La copie disque à disque nécessite 2 partitions. Dans l’exemple, une copie disque à disque du lecteur H: vers I:

Tutorial DriveImage XML
  • Cliquer sur le bouton Tutorial DriveImage XML, choisir la partition qui doit être copiée puis cliquer sur Next
Tutorial DriveImage XML
  • Choisir ses options. (Astuce : Si les deux partitions sont équivalentes en taille cocher l’option « Raw Mode ») puis cliquer sur Next
Tutorial DriveImage XML
  • Sélectionner la partition cible, donc celle qui recoit les données puis cliquer sur Next
Tutorial DriveImage XML
  • Valider votre choix de copie de disque à disque (dans l’exemple H: vers I:) et donc cliquer sur Next
Tutorial DriveImage XML
  • Confirmer « l’écrasement des données » en saisissant le nom du volume de la partition cible (1) puis cliquer OK
Tutorial DriveImage XML
  • La copie débute (heure de début 15:40) … et se termine vers 18:37 soit 3 heures de copies pour 127 giga ce qui est pas mal du tout.
Tutorial DriveImage XML
  • On peut s’apercevoir que la copie est quasiment à l’idendique et que contrairement à d’autre outil du même genre la partition cible n’a pas été redimensionnée.
Tutorial DriveImage XML

Si vous souhaitez que votre ordinateur s’amorce à partir de la nouvelle partition, vous devez l’activer

Gestion d’Images Disque (Browse)

Cette option permet de gérer les images disques précédemment sauvegardées. Pour cela cliquer sur le bouton Tutorial DriveImage XML
Cela permet entre autre de ne restaurer que certains fichiers / dossiers contenus dans l’image.

Tutorial DriveImage XML

Les différents boutons :

  • Load : permet de charger une image disque
  • Extract : permet d’extraire l’image ou une partie de l’image
  • Launch : permet de lancer/ouvrir le fichier sélectionné (fichier exécutables)
  • View : permet de visualiser un fichier (document / fichiers au format texte)
  • Next : qui veut dire suivant ne fait rien ! enfin je ne lui ai trouvé aucune utilité

Conclusions & Remarques

  • Drive Image XML est un outil simple d’utilisation et plutôt intuitif, sa prise en main est rapide et simple.
  • Les temps de sauvegarde et de restauration sont dans la moyenne de ce qui se fait et plutôt bons.
  • Attention, il est impossible de restaurer dans une partition qui vient d’être bootée. Par exemple si votre système d’exploitation est sur C: et que vous avez amorcé le démarrage sur le lecteur C: vous ne pourrez pas restaurer une image dessus.
  • La création / restauration d’images demande parfois l’ajout et/ou le redimensionnement des partitions donc restez prudents pour ne pas perdre vos données et armez-vous de patience.

Autres tutoriels

Site Web :http://www.runtime.org
FAQ :http://www.runtime.org/driveimage_faq.htm
Tutorial en rapport :Création d’un CD-ROM de restauration avec Bart PE Builder

Autres tutoriels de sauvegardes Windows :

Tutorial de Topxm – mise à jour septembre 2016 par Malekal_morte

Comment lire d'autres tutoriels de malekal.com ?

Si le site vous a aidé, svp, débloquez les bloqueurs de publicités, n'hésitez pas non plus à partager l'article ou le site sur les réseaux sociaux.

Pour pouvoir lire plus d'articles et tutoriels, utilisez le menu en haut du site. Plein d'articles et tutos utiles vous attendent !

Besoin d'aide ?

Posez votre question ou soumettez votre problème sur le forum malekal.com pour obtenir une aide efficace : Aller sur le forum malekal.com
(Visited 2 037 times, 2 visits today)

4 thoughts on “Tutoriel DriveImage XML

  1. Salut 🙂

    Je suis obligé de reformater mon disque dur et ce qui m’intéresse c’est la savegarde et la restauration de certains dossiers, comme le montre l’image de l’onglet Browse.
    Ce qui m’intéresserait dans mon cas ce sont les fonctions Launch et Extract. Mais je suis totalement novice en matière d’image disque et je ne comprends pas ces traductions :
    •Load : permet de charger une image disque
    •Extract : permet d’extraire l’image ou une partie de l’image

    Cela me serait très utile si vous pouviez détailler, merci d’avance.

  2. Pour tous ceux qui rencontrent des problèmes avec vssvc.exe error 80042318 ou error 8000ffff, vous trouverez la procédure à suivre pour régler le problème sur le site de runtime (concepteur de driveimage xml) sur la page : http://runtime3.org/blog/?cat=5

    J’ai perdu une demi journée sur ce problème, qui est maintenant résolu grace à cette procédure, si ca peut éviter à d’autres de perdre leur temps ….

    Bons backups à tous

  3. je suis arrivé à faire le backup mais impossible de restaurer, j’ai le message d’erreur suivant : TARGET PARTITION MUST NOT BE THE SYSTEM DRIVE
    problème connu apparement car je le vois sur les forums mais impossible de trouver la solution
    merci de votre aide

  4. À signaler, la sortie du Runtime Live CD qui est basé sur Knoppix et permet de contourner le problème de la restauration impossible sur la partition système. Cumule les avantages d’un Live CD (remplace BartPE) et du logiciel original (Drivexml). Gparted est également disponible… À télécharger sur le site du constructeur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *