La guerre des moteurs de recherche sur internet

La guerre des moteurs de recherche (Yahoo!, Bing, Google etc) est une guerre invisible que se livrent les moteurs de recherche pour se placer en moteur de recherche par défaut sur les navigateurs WEB.
Cette guerre peut avoir plusieurs aspects, les publicités, les sites de téléchargement et moteur de recherche en sont la chair à canon.
Les internautes, plus ou moins, les victimes.

Voici un tour d’horizon des chaises musicales des moteurs de recherche.

Introduction

Les moteurs de recherche sont devenus des éléments incontournables d’internet.
Ces derniers servent pour les entreprises (Google, Yahoo, Microsoft) de rampes de lancement et affiliations à divers services internet de la même entreprise.
En positionnant un moteur de recherche par défaut, en créant un compte, cela permet de vous rediriger et faire connaître des services internet de la même société… bref, de rendre captif un utilisateur.
La guerre autour des navigateurs WEB par les mêmes acteurs sont aussi un des ces aspects, le retour de Microsfot avec Edge et Windows 10 relancent cette guerre, ce dernier ayant tenance à placer Edge en navigateur WEB par défaut lors des mises à jour majeures de Windows 10.
Plus d’informations autour des navigateurs WEB, lire le dossier : Les navigateurs WEB

Il est donc important de positionner son moteur de recherche pour s’assurer que l’internaute va utiliser ce dernier.

Comme pour les logiciels de nettoyage de Windows, il existe des systèmes d’affiliation.
Un système d’affiliation permet de promouvoir un logiciel, moteur de recherche, vous gagnez de l’argent à chaque installation réussie.
Le but donc ici est de faire promouvoir un moteur de recherche par un éditeur de logiciel, site internet.
Cela permet à des éditeurs de logiciels ou site internet de monétiser à travers la mise en avant de ces moteurs de recherche…. mais ce système peut être perverti par des acteurs qui vont chercher à faire installer par des méthodes discutables ou liés à des logiciels malveillants, ces moteurs de recherche.
Il existe même une classe programme malveillant, nommé Browser Hijacker (pour pirate des navigateurs WEB) qui sont là pour imposer des moteurs de recherche spécifiques.

Remarque, il existe un peu le même genre de système à travers les programmes pré-installés sur les ordinateurs, où des éditeurs de logiciels peuvent payer des constructeurs afin de proposer leurs logiciels.

Cet article récapitule toutes ces méthodes et vous expliquent aussi tout l’écosystème économique qui existe autour de ces moteurs de recherche.

Définitions

  • Browser Hijacker : programme ou extension qui manipule les moteurs de recherche. Là aussi, tout dépend comme est présenté l’extension, si des messages préviennent l’utilisateur et si le programme est facile à désinstaller. Lire le dossier sur les Browser Hijacker : Les Browser Hijacker.
  • PUP : programmes potentiellement indésirables (tout est dans le potentielle, le curseur n’est pas forcément le même pour tous).
  • Extensions de navigateurs WEB : Programme qui se télécharge et s’installe dans le navigateur WEB afin d’ajouter, modifier de nouvelles fonctionnalités. Plus d’informations : Différences plugins et extensions sur les navigateurs

PUP et affiliations

Il existe même des moteurs de recherche intermédiaire qui se contente eux de rediriger vers les moteurs de recherche Bing, Yahoo! ou Google.
Eux aussi, touche un % sur le volume du trafic envoyés à ces derniers.

Ces systèmes sont particulièrement intéressant pour Bing et Yahoo! qui sont souvent sous-utilisés par rapport à Google.
Ils permettent de récupérer des internautes en modifiant la configuration des navigateurs WEB.

Une des méthodes utilisées est le opt-in, il s’agit d’une demande d’installation pré-cochée.
L’utilisateur étourdie qui ne lit pas ou ne vois pas cette demande, va donc accepter sans le savoir l’installation du programme à l’origine des modifications des paramètres de moteurs de recherche.

Par exemple, ci-dessous le site de téléchargement Clubic ouvre des popups pour promouvoir Adware Search Helper qui s’avère, être une extension qui va imposer un moteur de recherche.
Ce dernier effectuant des redirections des recherches vers Yahoo!
Clubic gagne de l’argent à chaque %, c’est donc un nouveau moyen de monétiser le site de téléchargement.
Ad-aware gagne de l’argent sur le volume de trafic envoyés à Yahoo! (le nombre de recherches effectuées).

Passez un moment clubic, 01net proposait aussi des installeurs sponsorisés, ci-dessous

site de téléchargement qui repack
site de téléchargement qui repack

Antivirus gratuits

Les antivirus gratuits proposent eux aussi à l’installation des logiciels supplémentaires, mais peuvent aussi proposer leurs propres moteurs de recherche.
C’est aussi une manière de monétiser leurs versions gratuites.
Sachant aussi que les antivirus gratuits sont aussi entrés dans la danse des logiciels de nettoyage de Windows.

A l’installation d’Avast!, le navigateur WEB Chrome peut-être proposé, proposition pré-cochée.
Chrome qui va bien entendu pousser le moteur de recherche Google et les services internet Google.

Même chose avec AVG Web Tune proposé soit disant pour améliorer la sécurité.
Au final, on se retrouve avec le moteur de recherche AVG Secure Search (mysearch.avg.com), qui n’est autre que Yahoo! et tous les problèmes de publicités très limites qui en découlent.

AVG_Web_TuneUP

Toutefois… Lorsque vous désactivez AVG Web Tune UP… il vous propose au moins de revenir au moteur de recherche d’avant son installation.

Java

Les mises à jour Java, ce dernier peut tenter de changer les moteurs de recherche de vos navigateur WEB.
Le programme Yahoo Search Set peut s’installer afin de contrôler la configuration des moteurs de recherche et pousser Yahoo!

Les barres d’outils

Les barres d’outils peuvent aussi modifier les paramètres des moteurs de recherche.
Pensez aussi que ces barres d’outils se positionnant sur le navigateur WEB, elles peuvent récupérer les sites visités pour constituer un profil consommateur.
Plus d’infos, lire le dossier : Les toolbars c’est pas obligatoire!

Ci-dessous, lors de l’installation de CCleaner, Google Toolbar est proposé.
Piriform, l’éditeur de CCleaner, gagne de l’argent à chaque installation réussie.

Myway, anciennement Ask.com, est un moteur de recherche très actif qui est distribué à travers des pubs faisant la promotion de logiciels.
Toutes les applications s’avèrent en réalité être des barres d’outils.

et hop une barre d’outils et le moteur de recherche Myway.

Régulièrement de nouveaux noms d’applications sont mis en ligne, avec des publicités pour les promouvoir, vous pouvez trouver une liste sur la page : Myway de supprimer-trojan.com

“Outils de protection”

Comme nous avons pu le voir plus haut, les éditeurs d’antivirus gratuits proposent des outils de protection qui visent à forcer une page de démarrage et monétiser à travers le volume de recherche.
D’autres éditeurs se sont engouffrés dans la brèche et notamment Lavasoft à travers Web Companion.

Les mécanismes d’installation sont toujours les mêmes, à travers une installation d’un logiciel, une offre optionnelle vous est faites…
Cette offre est positionné sur accepté par défaut, ainsi, si vous ne lisez pas, vous installez le logiciel sans le savoir.

Ad-Aware Web Companion force Bing comme moteur de recherche sous couvert d’une protection (non activée dans la version gratuite).

Browser Hijacker : Extension parasite

Il s’agit de programmes malicieux, de part leurs méthodes de distribution et parfois leurs difficultés à être désinstallés.
Les sites des streaming illégaux, Torrent et autres connus pour proposer des programmes malveillants à travers les régies publicitaires peu regardantes (voir les virus sur les sites de streaming), proposent bien souvent des Browser Hijacker.
Dernièrement, c’est surtout sous forme d’extension parasite et malicieuse.

Certaines méthodes sont vraiment douteuses, ainsi, des fausses pages de mise à jour Chrome, des popups bloquant le navigateur WEB pour forcer l’installation, l’utilisation du plein écran sont utilisées pour que l’internaute installe l’extension parasite.
Certaines modifient les moteurs de recherche et d’autres sont simplement des adwares pour injecter des pubs durant le surf.

La page suivante récapitule ces méthodes : Adwares/PUPs: Extension malicieuse sur Chrome et Firefox

Parfois, il s’agit simplement de propositions d’installation de logiciels de musique, vidéos et autres prétextes, qui s’avèrent au final, n’être rien de tout cela, mais simplement une extension de contrôle des moteurs de recherche.
On est clairement dans le Browser Hijacker.

Browser Hijacker : Pack d’adwares

et puis, il y a des packs d’adwares complets, on parle là, de Browser Hijacker, ci-dessous Youndoo et de véritables pestes au niveau des logiciels publicitaires.
Ce derniers tentant d’éviter les détections antivirus, utilisations de noms aléatoires.
La désinstallation est souvent partielle.

Là le but est clairement de rester le plus longtemps sur l’ordinateur pour imposer des moteurs de recherches et ouvrir un maximum de publicités pour maximiser.

Browser Hijacker : InstallCore

InstallCore est un programme d’affiliation qui permet de diffuser des programmes. Plus d’informations : InstallCore : PUPs et Adwares
Au moment où sont écrites InstallCore propose systématiquement ByteFense Antivirus et Chromium afin de pousser le moteur de cherche Yahoo! :

 

Quelques exemples d’installeurs InstallCore à travers des publicités sur Bing ou Yahoo!

Publicités sur Yahoo! et Bing

Les annonces sur Bing et Yahoo! et notamment pour des logiciels mènent à des arnaques, notamment de faux installeurs de logiciels gratuits qui demandent d’envoyer un SMS surtaxé pour pouvoir compléter l’installation.

Ces moteurs de recherche Bing et Yahoo! ont aussi promu par le passé des installeurs de PUP qui faisait la promotion de Bing ou Yahoo!.
La boucle est bouclée, le moteur de recherche gagne de l’argent à travers les publicités pour ces installeurs et gagnent de nouveaux “clients”.

En clair, les pubs sur Bing et Yahoo! ne sont pas fiables, il ne faut pas s’étonner ensuite que les utilisateurs se tournent vers les bloqueurs de publicités comme uBlock ou Adblock.

Pour illustrer cela, j’ai fait une vidéo :

Désinfection

Pour désinfecter Google Chrome, Mozilla Firefox et autres navigateurs WEB, supprimer les adwares, PUP et Browser Hijacker.
Rendez-vous sur les pages suivantes :

Conclusion

Il existe tout un écosystème autour des ces moteurs de recherche avec des méthodes douteuses, trompeuses et manipulatrices pour faire installer des Browser Hijacker qui vont contrôler les paramètres de moteurs de recherche des navigateurs WEB.
Lors de l’installation de logiciels, soyez très vigilant sur les options d’installation, les options pré-cochés.
Évitez les sites telecharger.com et clubic.com connus pour pousser ce type de logiciels.

Dans le même style de dossier, vous pouvez aussi lire l’article sur les nettoyeurs Windows : les logiciels de nettoyage de Windows
ou encore cette page sur la gratuite sur internet avec des méthodes similaires : La gratuité sur internet

(Visité 482 fois, 1 visites ce jour)

Vous pouvez aussi lire...