L’invite de commandes de Windows

L’invite de commandes de Windows est un vestige du monde DOS, il s’agit d’une interface qui permet d’envoyer des commandes directement à Windows.
L’invite de commandes permet donc de piloter Windows à travers des lignes de « codes », cela peut aller de la manipulations de fichiers (copies de fichiers, suppression de dossiers ou fichiers) à la création de partition disque.
En outre, l’invite de commandes peut aussi permettre d’exécuter des commandes successives que l’on appelle Script Bath, ce qui peut permettre d’automatiser certaines actions.
Enfin l’invite de commandes peut s’avérer utile pour effectuer des actions simples lorsque Windows ne fonctionne plus à travers des procédures de récupération de Windows comme les options de récupération de Windows.

Si Microsoft tente le tout graphique, il semblerait que Microsoft tente aussi que l’éditeur tente un retour vers les consoles, notamment avec l’arrivé de PowerShell probablement pour concurrencer le monde Linux et pousser dans le marché des serveurs.

Invite_commandes_Windows_logo

Comment ouvrir l’invite de commandes de Windows

Comme toujours en informatique, il existe plusieurs chemins pour arriver à la même destination.
Le programme qui permet d’ouvrir l’invite de commandes se nomme cmd.exe

Par le menu Démarrer et la recherche

Vous pouvez lancer l’invite de commandes depuis le Menu Démarrer > Tous les Programmes > Accessoires.
Une icône invite de commandes doit être présente.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche du Menu démarrer pour Windows 7 ou Cortana sur Windows 10.
Sur Windows 8, vous pouvez effectuer une recherche avec le clavier, en appuyant sur la touche Windows + F.
Réglez en haut, la recherche sur Partout et saisissez cmd.exe afin de trouver l’invite de commandes en résultat.
Vous pouvez cliquez dessus pour le lancer ou effectuer un clic droit et Exécuter comme administrateur pour lancer l’invite de commandes avec les permissions administrateurs.

invite_de_commandes_administrateur_windows8

Sur Windows 10 et Windows 8

Sur Windows 10 et 8, vous pouvez effectuer un clic droit sur le menu Démarrer.
puis cliquez sur invite de commandes ou invite de commandes (admin).

Windows10_invite_comandes_admin

L’invite et le contrôle des comptes utilisateurs (UAC)

Attention au contrôle des comptes utilisateurs (UAC) de Windows, si vous lancez l’invite de commandes de Windows, par un double-clic, l’invite de commandes ne sera pas lancé avec jeton administrateur.
Pour visualiser, si l’invite de commandes de Windows est ouvert en administrateur, rien de plus simple, elle doit s’ouvrir dans le dossier system32 de Windows et la mention administrateur apparaît en haut :

Invite de commandes_en_administrateur

Sinon l’invite de commandes s’ouvre sur l’utilisateur courant :

Invite de commandes

et on obtient un « accès refusé » lorsque l’on tente d’effectuer des opérations qui nécessite des droits administrateur, comme ici créer un sous-dossier dans le dossier Windows.

Invite de commandes_access_refuse

Les bases de l’invite de commandes

La navigation dans l’invite de commandes

L’invite se présente sur un fond noir avec un curseur qui clignote devant le dossier dans lequel, les commandes que vous passez sont séparées par un >
Par exemple, si vous êtes dans le dossier Windows, l’invite de commandes affichera :

C:\Windows>

Vous devez comprendre qu’il existe des commandes spécifiques à l’invite de commandes qui permettent de naviguer dedans, mais aussi qu’il est tout à fait possible de lancer tous les applications installées dans l’ordinateur ou spécifiques à Windows.
L’invite de commandes agit donc comme la commande Exécuter pour lancer des programmes.
Par exemple ci-dessous, on lance Mozilla Firefox avec le paramètre -P pour éditer les profils Firefox :

Invite de commandes_presentation

L’invite de commandes se présente en deux parties, à gauche du > se trouve le dossier dans lequel vous êtes et à droite les commandes que vous saisissez.
Par exemple, dans la capture ci-dessous, on se trouve dans le dossier c:\Users\tbd\Desktop\pics
On passe la commande cd .. qui permet de passer dans le dossier parent, soit donc le le bureau (C:\Users\tbd\Desktop)
On repasse la même commande, on arrive au dossier tbd.
Si vous avez continuer, on se serait rendu dans le dossier C:\Users

Invite de commandes_navigation_dossiers_2

En appuyant sur les touches haut du clavier, vous pouvez repasser les commandes précédentes.

Lorsque la commande réussie, l’invite n’affiche rien.
Si la commande n’a pas réussi, une erreur s’affiche.
Par exemple, ci-dessous, on lance la commande chkdsk sur le lecteur Z: qui n’existe pas, la commande chkdsk retourne une erreur indiquant que le volume ne peut être ouvert :

Invite de commandes_erreur

Les commandes peuvent recevoir des paramètres qui peuvent modifier le comportement de la commande.
Ces paramètres sont souvent sous la forme d’un slash et d’une lettre, par exemple /S /D etc.
de la forme :

Commande /parametre1 /parametre2 /parametre3

Comprenez bien qu’il y a un espace entre la commande et le paramètre, soit donc :

votrecommande /S /D

Pour connaître ces paramètres, vous pouvez utiliser l’aide d’une commande (voir plus bas).
Par exemple la commande chkdsk utilise plusieurs paramètres :

  • comme le lecteur qui sera scanné, il est noté C: ou D:
  • /R qui permet de demander d’effectuer un test de surface etc
  • /F qui demande de corriger automatiquement les erreurs détectées sans poser de question à l’utilisateur.

Invite_commandes_chkdsk

C’est pour cela par exemple, que la commande SFC qui permet de réparer les fichiers systèmes reçoit le paramètre /scannow

Enfin pour obtenir l’aide d’une commande, vous devez utiliser le paramètre /?

Obtenir de l’aide sur une commande

Soit donc dans le cas de chkdsk, la commande pour obtenir de l’aide est :

chkdsk /?

la commande chkdsk vous donne l’aide et les paramètres que vous pouvez utiliser, on retrouve les paramètres /F et /D mentionnés précédemment.

Invite de commandes_obtenir_aide_commandes

Récupérer la sortie d’une commande

La sortie des commandes passées s’affichent dans l’invite de commandes, mais il est tout à fait possible de rediriger les résultats vers une autre commande ou vers un fichier qui peut être lu ensuite.
Dans ce cas, on parle de rediriger la sortie de la commande.

La redirection de la sortie d’une commande se fait avec le caractère > suivi du nom de fichier, par exemple pour rediriger le résultat de la commande dir vers un fichier resultat.txt sur le bureau :

dir > C:\Users\tbd\Desktop\resultat.txt

Invite de commandes_rediriger_sortie_fichiers

Il est aussi possible la sortie d’une commande vers une autre. Par exemple, la commande find permet de recherche une suite de caractère précise.
On peut accoupler la commande dir pour filtrer la sortie et n’avoir que les fichiers portant certains mots.
Le passage d’un résultat d’une commande vers une autre se fait avec le caractère |
Soit donc :

dir | find "erreur"

 

Invite de commandes_rediriger_sortie_commandes

On peut bien entendu combiner le tout :

dir | find "erreur" > C:\Users\tbd\Desktop\resultat.txt

Utiliser l’invite de commandes de Windows

Les commandes de bases

  • cls : efface toute le contenu de la console
  • exit : ferme l’invite de commandes
  • date : permet de changer la date du système
  • print : permet d’imprimer fichier
  • time : peut changer l’heure du système

Commande systèmes :

  • compact : affiche le taux de compression d’un répertoire et permet de le modifier
  • drivequery : affiche des informations sur les pilotes installés
  • format : formate un disque
  • ftype : manipule les associations de fichiers de Windows
  • hostname :  affiche le nom d’hôte de l’ordinateur
  • Runas : permet de lancer une commande par un autre utilisateur Windows
  • SC : gestion des services Windows (Démarrer/Arreter un service, changer le type de démarrage etc)
  • shutdown : arrête l’ordinateur local ou un ordinateur du réseau
  • set : affiche et change les variables d’environnements de Windows.
  • Schtasks : gestion des tâches planifiées de Windows

Les commandes liées au texte :

  • find : permet de filtrer un texte sur une chaîne de caractères.
  • Findstr : recherche de structures de texte dans des fichiers à l’aide d’expressions régulières.
  • Type : affiche le contenu d’un fichier

Manipuler les fichiers avec l’invite de commandes

Comme vous avez pu le voir, il est tout à fait possible de naviguer dans l’arborescence d’un disque, mais il est aussi possible de manipuler les fichiers.

  • pour changer de lecteur, tapez simplement le lecteur:, soit donc pour aller sur le disque D, D: et entrée.
  • assoc : changer les associations d’un type de fichier
  • attrib : changer les attributs d’un fichier
  • cd : permet de changer de répertoire
    • cd .. permet de revenir au répertoire au dessus dans l’arborescence
  • cipher : affiche ou modifie le chiffrement d’un répertoire
  • mkdir : création d’un répertoire
  • rmdir : supprime un répertoire – il est possible de supprimer une arborescence complète avec l’option /S
  • dir : liste les fichiers et dossier d’un répertoire
  • del : supprime un fichier (mais vous ne pouvez pas supprimer un répertoire)
  • copy : commandes pour copier des fichiers/dossiers
  • move : commandes pour déplacer des fichiers/dossiers.
  • rename (ren) Modifie le nom d’un fichier ou d’un groupe de fichiers.
  • tree : affiche l’arborescence d’un répertoire
  • where : recherche de fichiers dans le répertoire courant ou dans un dossier spécifique
  • xcopy : commande de copies plus complètes (récursif, permet de copier en gardant la date de fichiers)

Par exemple, ci-dessous on se déplace dans le dossier pics du Bureau, et on liste le contenu en bloquant la liste par page.

C:\Users\tbd>cd Desktop\pics
C:\Users\tbd\Desktop\pics>dir |more

Invite de commandes_navigation_dossiers

L’invite de commandes et la récupération de Windows

L’invite de commandes est disponible, dans les options de récupération Windows et notamment dans les options de récupération système de Windows 10

Windows10_demarrage_avance_options_avancees _invite_commandes

Sur Windows XP, Vista, il est aussi possible de démarrer sur le mode sans échec en invite de commandes :

restauration_invites_commandes

Cela peut éventuellement permettre de manipuler des fichiers, par exemple, si un pilote plante au démarrage de Windows, vous pouvez tenter de renommer ce dernier pour voir si Windows démarre.

move C:\Windows\system32\drivers\xxxxxx.sys C:\Windows\system32\drivers\xxxxxx.old

Mais surtout, l’invite de commandes peut permettre de lancer un checkdisk (chdksk), en outre, il est aussi possible de lancer le programme regedit, pour tenter de modifier des clé du registre Windows.
Par contre, elle ne permet pas d’effectuer un SFC pour Réparer les fichiers systèmes de Windows. Utiliser dans ce cas DaRT.
Enfin, vous pouvez aussi lancer une restauration du système avec la commande rstui.exe même si depuis Windows 7, la restauration système est disponible depuis les menus de récupérations.

Comment lire d'autres tutoriels de malekal.com ?

Si le site vous a aidé, svp, débloquez les bloqueurs de publicités, n'hésitez pas non plus à partager l'article ou le site sur les réseaux sociaux.

Pour pouvoir lire plus d'articles et tutoriels, utilisez le menu en haut du site. Plein d'articles et tutos utiles vous attendent !

Besoin d'aide ?

Posez votre question ou soumettez votre problème sur le forum malekal.com pour obtenir une aide efficace : Aller sur le forum malekal.com
(Visited 185 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *