Comment arrêter un programme en cours de fonctionnement sur Windows

Cette page vous guide pour arrêter ou fermer un programme en cours de fonctionnement sur Windows.
Le but est que vous soyez capable d’arrêter un prtaogramme qui fonctionne et qui peut causer des problèmes (ralentissement de Windows etc).

Vous trouverez différentes méthodes, de la simple fermeture classique à comment tuer un processus en cours de fonctionnement.

Arrêter un programme en cours de fonctionnement sur Windows
Arrêter un programme en cours de fonctionnement sur Windows

Introduction

Il peut arriver que vous ayez des difficultés pour stopper un programme sur Windows.
Cette page vous explique justement comment fermer un programme.

En général, pour fermer, un programme sur Windows, vous devez cliquer sur l’icône croix en haut à droite.
La combinaison de raccourcis de touche clavier ALT+F4 fonctionne aussi.

Fermer une application par la croix

Il est aussi possible de faire un clic droit sur l’icône de l’application depuis la barre des tâches et fermer la fenêtre.

Arrêter une application depuis la barre des tâches

Cependant, cela ne garantit en aucun cas, la fermeture définitive du programme.
Ce dernier peut se placer dans La zone de notification de Windows (systray), c’est notamment le cas des applications qui ouvrent un « serveur », comme Teamviewer ou uTorrent.
A partir d’un clic droit sur l’icône, il est souvent possible d’avoir une option pour quitter ou fermer le programme.
Exemple avec l’icône OneDrive de Windows 10

Ferme une application depuis l'icône du systray

Souvent ces programmes se lancent automatiquement au démarrage de Windows.
L’accumulation de programmes en cours de fonctionnement, peuvent ralentir Windows, puisque ces derniers vont user des ressources systèmes.

Depuis le gestionnaire de tâches

Windows fournit un utilitaire pour gérer les applications ouvertes et forcer la fermeture du programme en cours d’exécution.
Le programme se nomme le gestionnaire de tâches, accessible par les combinaisons de touches clavier : CTRL+ALT+Suppr
ou un clic droit sur la barre des tâches et gestionnaires de tâches.

Plus d’informations sur ce dernier.

Le gestionnaire de tâches se présente de manière différente selon la version de Windows, bien que le principe reste le même.
Ainsi sur Windows XP, Vista et Windows 7, l’onglet applications liste les fenêtres ouvertes.
Sélectionnez ce dernier et cliquez sur fin de tâche afin de fermer la fenêtre.

Tuer un processus depuis le le gestionnaire de tâches de Windows

L’onglet processus, permet de lister les processus en cours d’exécution.
Là aussi, il est possible d’effectuer un fin de tâches.

Tuer un processus depuis le le gestionnaire de tâches de Windows

Sur Windows 10, la présentation du  gestionnaire de tâches de Windows a été revu.
La fenêtre Processus liste les processus avec la description et regroupe les processus qui parents et enfants en groupe.
Ainsi par exemple, sur Chrome, vous pouvez tuer un onglet en particulier puisque Chrome lance un processus chrome.exe pour chaque processus ouvert.

Tuer un processus depuis le le gestionnaire de tâches de Windows

Alternatives au gestionnaire de tâches :

Taskkill.exe

Taskkill.exe est une commande accessible depuis l’invite de commandes de Windows qui permet de tuer des processus.
Pour plus d’informations sur l’utilisation de taskkill, rendez-vous sur la page suivante : Taskkill : arrêter des programmes en ligne de commandes de Windows

Taskkill : arrêter des programmes en ligne de commandes de Windows

Accès refusé

Plusieurs explications peuvent être à l’origine du message d’erreur d’accès refusé.
Vous n’avez pas lancé le gestionnaire de tâches ou le programme équivalent pour tuer des processus avec une permission assez élevée.
Pensez à lancer ce dernier par un clic droit puis exécuter en tant qu’administrateur.

Vous tentez de tuer un processus protégé par un pilote/driver.
Certaines programme malveillant mais aussi les antivirus utilisent des pilotes pour rediriger les appels Windows pour tuer les processus et ainsi interdire cela par un message « accès refusé ».

Utiliser Process Hacker permet parfois de tuer le processus, lorsque double-cliquez dessus puis Terminate, car ce dernier va lancer une instance de Process Hacker en AUTORITE/NT, ce qui permet d’avoir des privilèges plus élevés.

image_pdfimage_print
(Visité 6 382 fois, 19 visites ce jour)