Brave : navigateur WEB respecte la vie privée

Brave est un nouveau navigateur WEB basé sur Chromium.
Par défaut, le navigateur WEB Brave bloque les publicités et les systèmes de suivi utilisateur.
Pour ne pas pénaliser les sites WEB, Brave propose une nouvelle forme de paiement.
Il s’agit donc d’une nouveau système économique qui tente de se passer de la publicité.

Voici une présentation et mini-tutoriel du navigateur internet Brave.

Introduction

Brave se veut donc être un navigateur WEB rapide, qui respecte aussi la vie privée en bloquant les publicités et les systèmes de tracking utilisateur.
Le débat actuel qui oppose les bloqueurs de publicités aux éditeurs est sans fin.
Les bloqueurs de publicités réclament la tranquillité de surf face aux encarts dont certains sites WEB abusent.
Certaines régies publicités usent du suivi utilisateur qui tentent de créer un profil consommateur en enregistrant vos habitudes de surf. De ce côté là, Windows 10 n’aide pas.
Les éditeurs vivent de ces publicités.
Lorsqu’un visiteur bloque les publicités d’un site WEB, ce sont des revenus en baisse pour l’éditeur.

Certains sites WEB ont décidé de bloquer les bloqueurs de publicités, les bloqueurs de publicités ripostent en détectant les bloqueurs de pubs… C’est la course à l’armement.
D’autres sites WEB proposent de nouveau modèle, comme un contenu payant ou des abonnements.

Un nouveau modèle économique

Le navigateur WEB Brave, lui, propose de bloquer toutes les publicités et de diviser une somme d’argent allouée par mois par l’utilisateur aux différents sites WEB visités.
Pour se faire :

  • Vous pouvez activer l’affichage de publicités qui respectent la vie privée et qui vont certainement rémunérer l’éditeur Brave
  • Vous gagnez de l’argent avec cette somme que vous pouvez reverser à vos sites préférés.

Un système de jetons existe qui permet donc de financer ses sites préférés.
Le gain ou l’ajout de jetons se fait de différentes manières.

  • Vous pouvez ajouter des fonds (versements Paypal, etc)
  • Vous pouvez gagner des jetons en regardant des publicités.
  • Occasionnellement, Brave vous offrira des contributions en jetons gratuites. Soyez bien attentif-ve aux alertes !

Brave tente donc de proposer un nouveau modèle économique.

Le fonctionnement des récompenses Brave

Présentation rapide de brave

Voici le lien du site pour télécharger le navigateur WEB Brave : https://www.brave.com/

Ce dernier est fournit avec plusieurs extensions par défaut :

  • un bloqueur de publicités, trackers
  • HTTPS Everywhere pour forcer le chargement des sites sécurisés
  • WebTorrent qui permet de gérer le téléchargement P2P Bittorent
  • Hangout pour partager vos sites ou pages préférés

Du côté de l’installation, pas vraiment de problème puisqu’elle s’avère simple… Le .NET FrameWork version 4 est nécessaire.

Brave un navigateur internet qui propose un nouveau modèle économique

Lors du premier lancement, Brave ouvre un assistant pour vous guider dans les premières configurations.
Notamment cette assistant propose d’importer vos favoris, régler le moteur de recherche et les protections contre le pistage.

L'assistant Brave lors du premier démarrage

Configurer Brave en français

La langue par défaut du navigateur WEB est l’anglais mais on peut le passer en français sans problème.

  • Ouvrez les paramètres (Settings) depuis le menu en haut à droite comme sur Google Chrome.
Changer la langue du navigateur WEB Brave pour le mettre en français
  • Une fois dans les paramètres, en haut à droite, cliquez sur l’icône loupe.
  • Saisissez langue afin de trouver ces paramètres puis cliquez sur Add a new langue.
Changer la langue du navigateur WEB Brave pour le mettre en français
  • Ensuite, ajoutez la langue française puis positionnez la en premier en cliquant sur l’icône avec les trois boutons.
    • Cliquez sur Move on the top
    • Cochez Display Brave in this language
  • Enfin cliquez sur Relanch pour relancer Brave dans la langue française.
Changer la langue du navigateur WEB Brave pour le mettre en français

Les icônes

A droite de la barre des tâches, on retrouve les icônes des extensions d navigateur WEB.

Les icônes des extensions de Brave

Exemple de sites avec la publicité bloquée – l’accès à l’encart se fait à partir de l’icône lion en haut à droite.

Le bloqueur de publicités de Brave

Navigation privée Tor

Notons que Brave permet l’ouverture d’un onglet privé qui donne la possibilité d’utiliser le réseau Tor pour une meilleur anonymisation.

Navigation privée Brave avec Tor
Navigation privée Brave avec Tor

Les paramètres

Étant donné que Brave se base sur Chromium, on retrouve les mêmes menus et paramètres que Google Chrome.
Simplement que Brave a ajoute les paramètres pour ses propres fonctionnalités (blocage de publicité, etc)

Les paramètres et réglages

En haut, on trouve les raccourcis pour accéder à différentes fonctionnalités du navigateur : les récompenses Braves, Historique, Favoris et téléchargement.

Ci-dessous les réglages classiques du navigateur WEB avec l’apparence, le moteur de recherche et le navigateur par défaut.

Les paramètres du navigateur internet Brave

puis on trouve les réglages propres à Brave avec l’activation de HTTPS Everywhere et les boutons sociaux (Facebook, Google, Twitter).
On notera donc que ces derniers ne sont pas bloqués par défaut permet donc le pistage par cette manière : FAQ – Boutons Facebook et pistage internaute : explications et protections

Les paramètres du navigateur internet Brave

Enfin les réglages des extensions WebTorrent, Hangouts puis plus bas les paramètres avancés.

Les paramètres du navigateur internet Brave

Depuis les paramètres avancés, vous pouvez activer la demande « d’interdiction de suivi » qui ne l’est pas par défaut.

Les paramètres avancés de Brave

Synchronisation

Brave comme tous les navigateurs internet moderner gère un système de synchronisation.
Le but est d’envoyer les paramètres, historique et mot de passe sur un serveur Cloud.
Vous pouvez alors activer la synchronisation sur vos différents appareils afin de récupérer les réglages et donc les partager.

Google Chrome le fait très bien : Comment synchroniser sur Google Chrome
Seulement les données d’historique sont épluchés par Google pour vous pister.
Brave lui chiffre vos données en ligne et ne peut donc pas accéder au contenu, la clé de déchiffrement se trouve sur votre navigateur WEB.

Vous pouvez activer la synchronisation depuis les paramètres ou depuis un onglet à l’adresse brave://sync

Synchroniser votre profile avec Brave

Mode de paiement

Comme expliqué précédemment, il est possible d’activer un mode de récompenses sur Brave.
Le but étant de rémunérer les sites où vous passez le plus de temps.

Activer les récompenses Brave

Voici ce qu’affiche l’icône Brave rewards lorsque vous êtes sur un site.
Le propriétaire doit s’inscrire pour pouvoir recevoir les récompenses.

Ce dernier se base sur la crypto-monnaie Uphold.
Ainsi depuis les paramètres, la clé de récupération liée à votre porte-feuille est à sauvegarder.

Cela se fait depuis les paramètres de Brave Rewards et l’icône roue crantée.

Sauvegarder la clé du porte feuille sur Brave

Vous pouvez alors copier/coller la clé, l’imprimer ou la sauvegarder dans un fichier.
Par la suite, après une réinstallation par exemple, il est possible de restaurer cette clé.

Sauvegarder la clé du porte feuille sur Brave

Conclusion

Une initiative intéressante, néanmoins, je pense qu’il va être difficile de se faire une place parmi les plus grands du secteur : Chrome, Firefox, Edge.
Certains que les régies de publicités ne vont pas apprécier puisqu’on se passe tout simplement d’elle.
Difficile aussi de dire, si cela va permettre aux petits sites de survivre.

Si vous cherchez d’autres navigateurs internet alternatifs à Google Chrome ou Firefox alors suivez cet article.

image_pdfimage_print
(Visité 4 799 fois, 1 visites ce jour)

Partager l'article