Clear CMOS : Réinitialiser le BIOS

Clear CMOS est une méthode pour Reset ou réinitialiser le BIOS afin de remettre à zéro.
Cela vide le CMOS, c’est à dire la mémoire morte du BIOS pour repartir sur un BIOS par défaut.
Cette méthode s’utilise dans divers cas lorsque vous rencontrez des problèmes comme des blocages ou erreurs au démarrage du PC.
Par exemple une erreur CMOS Checksum.

Cet article vous guide pour effectuer un clear CMOS du BIOS de votre PC.
Elle fonctionne pour la plupart des BIOS : Award, American Megatrends (AMI), Compaq, Phoenix, Samsung, IBM, Compaq, DTK, Thinkpad, Lenovo, Acer, Asus, Sony, Toshiba.

Clear CMOS : Réinitialiser le BIOS

Comment ça marche ?

Votre ordinateur possède une puce BIOS qui stocke les données matérielles et effectue aussi la liaison avec ce dernier.
Lorsque le BIOS est mal configuré ou bug, cela peut provoquer des problèmes de démarrage ou des erreurs.
Cela comprend aussi les mots de passe BIOS qui bloque le démarrage du PC.
Pour plus d’informations, lisez l’article : Le BIOS UEFI.

Un Clear CMOS permet de remettre le BIOS à zéro afin de tenter de résoudre ces erreurs.
Le principe s’avère assez simple, il faut ouvrir l’UC de votre ordinateur puis retirer la pile du BIOS.

Avant de commencer

Quelques remarques avant de commencer.
Si vous souhaitez effectuer un clear CMOS car un mot de passe bloque le démarrage et vous avez oublié ce dernier, sachez qu’il existe d’autres méthodes.
Ainsi tentez les méthodes de cette page : Réinitialiser ou supprimer le mot de passe BIOS

Ensuite vous pouvez tenter une remise à zéro électrique de l’ordinateur.
En effet, cela peut parfois régler des problèmes de boot.
Pour ce faire, laissez appuyer pendant 30s sur le bouton d’allumage de l’ordinateur.
Enfin relancez votre PC et voyez si cela règle des problèmes.

BIOS de secours

Certaines carte mères gaming, ont un bouton de reset sur la carte mère, et ces cartes, comme celles dites haut de gamme, peuvent avoir un bios de secours

L’usage du bios de secours est utile en cas de flashage bios qui s’est mal passé (coupure électrique, bios qui ne correspond à au modèle de la carte etc).
Le PC redémarre sur le bios de secours et peut ensuite se recopier sur le bios courant.
Le désavantage, c’est que par défaut il s’agit d’un bios ancien (l’utilisateur n’a pas effectué la manipulation pour le mettre également à jour).

A ne pas confondre avec certains BSIO Award, AMI et consorts qui ont constitué leur BIOS en deux parties
Une partie qualifiée de critique et l’autre un peu moins appelée MainBlock. Toutes les cartes mère n’ont pas cela. Il s’agit d’un morceau de code (ou une zone) qu’on appelle le BootBlock.

Depuis quelques années les BIOS sont plus intelligents, avec un système de flag.
Ils sont capables de s’apercevoir que les réglages utilisateurs ne sont pas bons et sont capables de redémarrer lorsqu’ils échouent à appliquer la configuration utilisateur laissée dans la NVRAM.
La résultante est qu’il n’y a plus besoin de « vider la NVRAM » manuellement.

Mais il peut y avoir des dysfonctionnements ou le simple fait d’enlever la pile ou jouer avec un jumper ne suffit pas
Il faut donc à la fois faire un clear CMOS et un reset du bios et agir à la fois sur la pile ET le jumper (flashage de bios, RAM ou carte graphique récalcitrante à être reconnues etc)

Retirer la pile du BIOS

La première méthode consiste à retirer la pile du BIOS ou modifier un cavalier de la carte mère.
Cela va couper électriquement le BIOS et ainsi repartir sur la configuration d’usine.
Ainsi le principe est :

  • de déplacer un cavalier Clear CMOS / CLR CMOS ou Clear CMOS PW
  • démarrer l’ordinateur, accéder au BIOS et modifier les paramètres souhaitées
  • remettre le cavalier avant son emplacement d’origine.

Les premières étapes

Avant cela :

  • Aller dans le BIOS/UEFI et faire un « load optimized defaults »
  • Suivant les carte mères, type d’ordinateur, lp’age, type de bios etc, cela peut se présenter sous la forme « Reset to Default, ou Factory Default, ou Setup Defaults »
  • Sauver et éteindre le PC
  • Ensuite éteindre l’alimentation (bouton ON/OFF) car même le PC éteint, la carte mère est encore alimentée
  • Enfin débrancher le câble à la prise électrique. Au moins on est certain d’avoir neutralisé l’alimentation mais c’est surtout pour sa propre sécurité).

Avant d’ouvrir l’UC de votre PC.
Se décharger de l’électricité statique
Couper l’alimentation
Enlever le câble relié à la prise électrique (par sécurité)

Jumper et pile du BIOS

Voici une capture d’écran avec à gauche la pile du BIOS (cercle) et à droite ce qu’on appelle le cavalier (ou jumper en anglais).
Cliquez sur la capture d’écran pour lire les indications.

Réinitialiser ou supprimer le mot de passe BIOS

Ce qui donne encore ceci :

Réinitialiser ou supprimer le mot de passe BIOS

Il y a alors deux solutions pour réinitialiser le CMOS :

  • soit positionner le cavalier quelques secondes en position clear CMOS puis le remettre.
  • soit retirer puis remettre la pile (c’est plutôt pour les vieux ordinateurs).

Le cavalier se trouve à côté de la pile mais ce n’est pas forcément le cas.
Tout dépend de la carte mère.
Vous devez trouver l’inscription :

  • CLEAR CMOS
  • CLEAR
  • CLR CMOS
  • CLR PWD

Par exemple ci-dessous, le cavalier CLR CMOS se trouve tout en bas à droite de la carte mère.

Réinitialiser ou supprimer le mot de passe BIOS

Au besoin, n’hésitez pas à vous reporter à la notice de la carte mère, un plan de celle-ci doit être donnée.
De plus, il y a probablement un paragraphe explicatif sur la réinitialisation du CMOS pour supprimer le mot de passe du BIOS.

Attendez trente seconde que la décharge électrique et la réinitialisation se fait.

Rallumer le PC

Enfin on relance le PC :

  • Remettre la pile (s’assurer de l’avoir remise dans le bon sens)
  • Rebrancher le câble d’alimentation
  • Remettre l’alimentation en service en positionnant le bouton sur « ON »
  • Redémarrer l’ordinateur et de suite aller dans le bios par sécurité pour s’assurer qu’on est bien en « load optimized defaults ». Sinon vous pouvez avoir le message Checksum Error ou refaire la procédure du load optimized defaults, sauver et redémarrer le PC.

Problème de boot après un clear CMOS

Après suivant les marques et anciennetés, si cela ne boote pas.
Il est possible que l’AHCI ne soit pas par défaut actif, donc à vérifier, idem avec la fonction LEGACY à activer ou désactiver (si vous êtes sous Win7 ou WIN 10).
Cela peut aller d’erreur boot où on vous demande d’insérer un media, en gros Windows n’est plus détecté à des BSOD INACCESSIBLE_BOOT_DEVICE.

Enfin bien vérifier la date et heure également même si Windows sachant faire du NTP, met à jour l’heure tout seul comme un grand dans le BIOS

Liens autour du BIOS

Quelques liens du site autour du BIOS de l’ordinateur :

image_pdfimage_print
(Visité 1 606 fois, 5 visites ce jour)
Tags: