Comment démarrer, arrêter, redémarrer un service sur Linux

Les services (ou daemon) systemd sont des processus d'arrière-plan importants sur un système.
Généralement, ils sont lancés lorsque vous démarrez votre système. Si vous n'êtes qu'un utilisateur régulier de bureau, savoir comment démarrer, arrêter et redémarrer les services est essentiel pour diverses tâches quotidiennes. D'un autre côté, la gestion des services est une tâche courante pour un administrateur système Linux.

Dans ce tutoriel, je vous explique comment démarrer, arrêter et redémarrer les services en ligne de commandes depuis un terminal.

Comment démarrer, arrêter, redémarrer un service sur Linux

Introduction

Sur Linux, il existe trois méthodes pour démarrer, arrêter, redémarrer un service :

  • Par la commande service, celle-ci est désigne pour changer l'état d'un service
  • Par la commande systemctl

Dans ce tutoriel, nous allons voir l'utilisation des commandes services et systemctl.

Comment démarrer, arrêter, redémarrer un service sur Linux avec la commande service

Lister et afficher le statut des services

Avant de modifier le statut d'un service, il faut être capable d'en afficher le statut.
C'est à dire la liste des services et leurs états, s'ils sont démarrés ou arrêtés.

Pour lister et afficher les services avec leur statut :

service --status-all

L'utilisation de cette commande dans la ligne de commande donnera une sortie similaire à celle vue ci-dessous. Notez que nous obtenons une liste de tous les services sur notre système.
Dans cette liste, les services précédés d'un signe [+] sont activés tandis que ceux précédés d'un signe [-] sont désactivés.

Lister et afficher le statut des services avec la commande service

Cette commande peut être utilisée pour connaître l'état actuel d'un service sur notre système. Sinon, vous pouvez l'utiliser pour vérifier que vos demande de modifications au système pour démarrer, arrêter ou redémarrer un service ont bien pris effet.

Pour vérifier le statut d'un service spécifique :

service [Nom service] status

Par exemple pour vérifier l'état du service cron :

service cron statut
Vérifier le statut des services avec la commande service

Démarrer un service

Voici la façon de démarrer un service avec la commande service.
Pour ce faire, nous utilisons l'option start de la commande service.
Cette option est précédée du nom du service que l'on souhaite démarrer. Nous tapons la commande suivante pour arrêter un service sur un système Linux.

service [Nom service] stop

Par exemple pour arrêter le service cron :

service cron start
Démarrer un service avec la commande service

Arrêter un service

En suivant la même logique on peut aussi arrêter un service avec la commande service.
Là aussi, on utilise l'option stop avec le nom du service.

Voici comment arrêter un service :

service [Nom service] stop

Ainsi, par exemple, pour arrêter le service cron :

service cron stop
Arrêter un service avec la commande service

Redémarrer un service

Pour redémarrer un service à l'aide de la commande service, nous utilisons l'option restart. Comme les exemples précédents, cette option est tapée après le nom du service que l'on souhaite démarrer.
La commande suivante nous aide à redémarrer un service sous Linux.

service [Nom service] restart
Redémarrer un service avec la commande service

Comment démarrer, arrêter, redémarrer un service sur Linux avec la commande systemctl

La commande systemctl fait partie du démon systemd. Il est couramment utilisé dans les nouvelles distributions de systèmes basés sur Linux pour gérer les services sur un système.
Le daemon systemd a été conçu pour remplacer le démon init en offrant une meilleure efficacité de gestion des services. Voyons comment démarrer, arrêter et redémarrer les services à l'aide de la commande systemctl.

La syntaxe est :

systemctl [commande] [Nom service]

Lister et afficher le statut des services

Voici comment lister l'intégralité des services Linux et leurs états avec la commande systemctl.

systemctl list-unit-files --type service -all

La commande retourne trois colonnes :

  • Le nom du service
  • Sont état (colonne State)
    • enabled : le service est actif
    • disabled : désactiver
  • Le préréglage par défaut (Vendors Preset)
Lister et afficher le statut des services Linux

Pour vérifier le statut d'un service spécifique, on utilise la commande systemctl de cette manière :

systemctl status [Nom service]
Afficher le statut d'un service Linux avec systemctl

Démarrer un service

Voici la syntaxe pour démarrer un service Linux avec la commande systemctl.
On utilise l'option start suivi du nom du service à démarrer de cette manière :

systemctl start [Nom service]

Par exemple, pour démarrer le service cron, utilisez systemctl de cette manière :

systemctl start cron
Démarrer un service avec systemctl

Arrêter un service

De la même manière, systemctl vous permet d'arrêter un service Linux.
Pour cela, il faut utiliser l'option stop avec le nom du daemon :

systemctl stop [Nom service]

Par exemple pour arrêter le service cron :

systemctl stop cron
Arrêter un service avec systemctl

Redémarrer un service

Enfin pour redémarrer un service, c'est à dire l'arrêter puis le démarrer successivement, il faut utiliser l'option restart et le nom du démon comme ceci :

systemctl restart [Nom service]

Par exemple pour redémarrer le service cron :

systemctl restart cron
Redémarrer un service avec systemctl

Tags: