Menu Fermer

Comment utiliser la commande WSL : 15 exemples

Le sous-système Windows pour Linux (WSL) est un outil incroyablement puissant, et avec WSL2, il place un noyau Linux réel sur votre PC Windows 10 ou Windows 11.

WSL est presque entièrement géré via le terminal, même si Windows 11, il prend en charge les applications GUI. Une fois que vous avez une distribution Linux installée, ou multiple, gérer et interagir avec eux via PowerShell est quelque chose que vous voudrez vous familiariser, car cela signifie que vous pouvez effectuer plusieurs tâches sans avoir à basculer entre les distributions.

Voici quelques-unes des commandes essentielles à connaître pour utiliser WSL avec des exemples.

Comment utiliser la commande WSL : 15 exemples

Comment utiliser la commande WSL sur Windows

Pour installer WSL, suivez ce tutoriel :

Installer WSL dans Windows 10, 11

L’ensemble du processus se produira désormais automatiquement, et WSL tirera et installera Ubuntu par défaut.

wsl --install
Comment installer WSL (Windows Subsystem for Linux) sur Windows 11

Alternativement, le dernier aperçu de WSL peut être téléchargé à partir du Microsoft Store.

Comment lister les distributions Linux disponibles dans WSL

WSL vous permet d’installer que des distributions Linux prévues par Microsoft et disponible en ligne.
Il est possible de les télécharger et installer depuis Microsoft Store ou via la commande WSL.
Pour obtenir la liste des distributions WSL disponible, utilisez cette commande :

wsl --list --online
Voici la liste des distributions valides qui peuvent être installées.
Installer à l’aide de « wsl --install -d <Distribution> ».

NAME            FRIENDLY NAME
Ubuntu          Ubuntu
Debian          Debian GNU/Linux
kali-linux      Kali Linux Rolling
openSUSE-42     openSUSE Leap 42
SLES-12         SUSE Linux Enterprise Server v12
Ubuntu-16.04    Ubuntu 16.04 LTS
Ubuntu-18.04    Ubuntu 18.04 LTS
Ubuntu-20.04    Ubuntu 20.04 LTS

La version plus courte :

wsl -l -o

Installer une distribution Linux dans WSL

Voici la commande à utiliser pour installer une distribution Linux dans Windows.
On utilise l’option –install puis on spécifie la distribution Linux à installer avec le paramètre –distribution :

wsl --install --distribution <Distribution>

En version courte, on peut utiliser l’option -d :

wsl --install -d <Distribution>

Par exemple pour installer Ubuntu, saisissez :

wsl --install -d Ubuntu
Comment installer une distribution Linux dans WSL

Lister les distributions Linux Installées

Utilisez l’option –list pour obtenir la liste des distributions Linux WSL installées dans votre système.

wsl --list
wsl --list --verbose

Définir la distribution Linux par défaut

Lorsque vous utilisez wsl sans spécifier la distribution Linux cible, le sous-système exécute la commande dans celle par défaut.
Vous pouvez changer la distribution Linux par défaut, en utilisant l’option –set-default :

wsl --set-default <Distribution>

Par exemple pour définir Debian comme distribution Linux par défaut :

wsl --set-default debian

Connaître la version du noyau WSL

L’option –statuts vous donne la version de WSL et la version du noyau Linux installé dans le système, ainsi que la dernière mise à jour effectuée.
Enfin la distribution par défaut est aussi indiquée.

wsl --status
Connaître la version du noyau WSL

Mettre à jour le noyau WSL

Pour mettre à jour a version de votre noyau Linux WSL, utilisez l’option –update :

wsl --update
Recherche de mises à jour en cours... Veuillez patienter
Téléchargement de mises à jour en cours... Veuillez patienter.
Installation en cours des mises à jour... Veuillez patienter
Cette modification sera effective au prochain redémarrage complet de WSL. Pour forcer un redémarrage, exécutez « wsl --shutdown ».
Version du noyau : 5.10.102.1
Mettre à jour WSL

Revenir au noyau précédent de WSL

Dans le cas où la mise à jour du noyau Linux WSL pose des problèmes, vous pouvez rétrograder pour revenir à la version précédente.
Pour cela, utilisez l’option –rollback :

wsl --rollback

Changer la version des distributions WSL

Pour

wsl --set-default-version 2

Lors de la définition de WSL2 par défaut, l’appliquera à tout ce que vous installez par la suite.
Si vous avez déjà installé Linux en WSL1, vous devrez vous convertir manuellement pour passer à WSL 2.
La syntaxe à utiliser est :

wsl --set-version <Distribution> <Version>

Par exemple pour passer la distribution Debian en version 2 :

wsl --set-version debian 2
Passer WSL 1 à WSL 2

Arrêter/Démarrer WSL

Pour mettre fin immédiatement à toutes les distributions en cours d’exécution et à l’ordinateur virtuel WSL :

 wsl --shutdown

Exécuter une commande dans Linux via WSL

Vous pouvez exécuter une commande Linux directement en invite de commandes ou PowerShell.
Cela va l’exécuter dans la distribution par défaut du sous-systèmes Windows pour Linux.

La syntaxe est la suivante :

wsl <commande>

Par exemple pour exécuter apt install dans WSL :

wsl sudo apt install iptables -y

Si vous souhaitez exécuter la commande dans une autre distribution que celle par défaut, utilisez l’option -d en spécifiant le nom.
Par exemple pour exécuter la commande dans la distribution Debian :

wsl -d debian sudo apt-get install iptables -y

Arrêter la distribution Linux

La commande WSL est aussi capable d’arrêter l’exécution d’une distribution Linux.
Pour cela, on utilise l’option –terminate ou -t en spécifiant le nom du Linux.

 wsl --terminate, -t <Distribution>

Par exemple pour arrêter Debian :

 wsl -t Debian
Arrêter la distribution

Monter un disque

On utilise l’option –mount qui fonctionne exactement comme la commande mount de Linux :

wsl --mount <Chemin du disque>

Mais vous pouvez aussi spécifier le type de fichiers :

wsl --mount -t <Système de fichier>

Ou encore le numéro de partition de disque :

wsl --mount --partition <Partition Number>

Pour démonter le disque, utilisez –umount :

wsl --unmount <DiskPath>

Exporter/Importer une distribution Linux dans WSL

Le sous-système Windows pour Linux (WSL) vous permet de sauvegarder (export) vos distributions Linux afin que vous puissiez restaurer (importer) dans une nouvelle configuration de Windows 11 ou Windows 10, un autre ordinateur ou lorsque vous souhaitez partager la distribution avec d’autres gens.
Quelle que soit la situation, vous pouvez utiliser l’outil de commande WSL.EXE avec l’option –export à la sauvegarde et l’option –import pour restaurer une distribution Linux.

Pour exporter :

wsl --export <Nom distribution Linux> Chemin\nom-fichier.tar

Par exemple :

wsl --export Ubuntu20.04LTS %USERPROFILE%\Desktop\Ubuntu.tar
Comment sauvegarder une distribution Linux sur WSL

Pour restaurer une distribution Linux WSL à partir de son fichier tar, on utilise l’option –import avec la syntaxe suivante :

wsl --import <Nom distribution Linux> INSTALL-LOCATION PATH\FICHIER.tar

Puis pour importer votre distribution Linux WSL :

wsl --import Ubuntu20.04LTS-2 %USERPROFILE%\Distros %USERPROFILE%\Desktop\Ubuntu.tar

Supprimer une distribution Linux

L’option –unregister annule l’inscription de la distribution et supprime le système de fichiers racine.

wsl --unregister <Distribution>