Convertir un disque dynamique en disque de base

Sur Windows, vous avez configurer vos partitions de disque mais vous vous apercevez que votre disque dur est en dynamique.
Cela se traduit notamment par une couleur marron sur la gestion des disques de Windows.
Vous souhaitez convertir votre disque dur dynamique en base.

Cet article vous explique les différences entre ces deux types de disques.
Enfin l’article donne deux méthodes pour convertir les disques dynamique en disque de base sur Windows 7, 8.1 et 10.

Différences disques basiques et dynamiques

Pour rappel, des articles sur le site explique le partitionnement de disque.
Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces notions, nous vous conseillons de lire ces dernières.

Les points communs

Ces deux types de disques possèdent un certains nombres de point communs liés à la structure des partitions de disque.

Ainsi, on retrouve les possibilités suivantes.

  • Prendre en charge les styles de partition MBR et GPT.
  • Vérifier les propriétés du disque, telles que la capacité, l’espace disponible et l’état actuel.
  • Afficher les propriétés de la partition, telles que l’offset, la longueur, le type et si la partition peut être utilisée comme volume système au démarrage.
  • Obtenir les propriétés du volume, telles que la taille, l’attribution de lettre de lecteur, l’étiquette, le type, le chemin d’accès Win32, le type de partition et le système de fichiers.
  • Assignez et affectez des lettres de lecteurs.
  • Convertir un disque de base en un disque dynamique ou un disque dynamique en un disque de base.

Bien entendu, la gestion des disques de Windows gère ces types de disque sans problème.
Ainsi, un disque de base ne porte aucune mention spécifique et les partitions de disque apparaissent en bleus.

Le disque basique dans la gestion des disques de Windows

Au contraire, un disque dynamique est indiquée comme l’étant et les partitions de disque ont une couleur marron.

Le disque dynamique dans la gestion des disques de Windows

Voici quelques explications et différences entre les disques de base et dynamique.

Les disques basiques

Les disques basiques sont utilisées la plupart du temps et notamment sur les ordinateurs grands publics.
Ils permettent d’effectuer les opérations classiques afin de stocker vos données depuis des volumes gérés par Windows.

Vous pouvez ajouter plus d’espace aux partitions principales existantes et aux unités logiques existantes en les étendant dans un espace contigu, non alloué et contigu sur le même disque.
Pour étendre un volume de base, il doit être formaté avec le système de fichiers NTFS. Vous pouvez étendre une unité logique dans un espace libre contigu dans la partition étendue qui la contient.
Si vous étendez un lecteur logique au-delà de l’espace disponible dans la partition étendue, la partition étendue deviendra plus grande pour contenir le lecteur logique tant que la partition étendue sera suivie d’un espace non alloué contigu.

  • Créez et supprimez des partitions principales et étendues.
  • Créez et supprimez des lecteurs logiques au sein d’une partition étendue.
  • Formatez une partition et marquez-la comme active

Les disques dynamiques

Les disques dynamiques offrent des fonctionnalités que les disques de base ne possèdent pas, telles que la possibilité de créer des volumes s’étendant sur plusieurs disques (volumes étendus et agrégés par bandes) et la possibilité de créer des volumes à tolérance de pannes (volumes en miroir et RAID-5).

Ce type de disque offre une plus grande flexibilité pour la gestion des volumes car ils utilisent une base de données pour suivre les informations relatives aux volumes dynamiques sur le disque et aux autres disques dynamiques de l’ordinateur.
Dans la mesure où chaque disque dynamique d’un ordinateur stocke une réplique de la base de données de disque dynamique, par exemple, une base de données de disque dynamique corrompue peut réparer un disque dynamique en utilisant la base de données sur un autre disque dynamique.

Voici les fonctions possibles avec un disque dynamique :

  • Créez et supprimez des volumes simples, fractionnés, agrégés par bandes, en miroir et RAID-5.
  • Étendre un volume simple ou étendu.
  • Supprimez un miroir d’un volume en miroir ou divisez le volume en miroir en deux volumes.
  • Réparez les volumes en miroir ou RAID-5.
  • Réactiver un disque manquant ou hors ligne.

En général donc, on utilise les disques dynamique pour stocker des données importantes et éviter la perte de données.

Convertir un disque dynamique en basique

La conversion d’un disque nécessite de supprimer toutes les partitions et volumes.
Si ces dernières stockent des données importantes, il faudra donc les sauvegarder.

Avant de suivre ce tutoriel, sauvegardez vos documents.

Deux méthodes sont données dans cet article, la première en graphique avec la gestion des disques de Windows, la seconde avec l’utilitaire diskpart en invite de commandes.

Gestion des disques de Windows

L’article suivant explique comment accéder à la gestion des disques de Windows.

Lorsque vous faites un clic droit sur le disque dynamique, l’option pour convertir en disque de base est grisée.
Comme expliqué précédemment, cela vient du fait que le disque n’est pas vide et que des volumes existent.

Convertir un disque dynamique en basique avec la gestion des disques de Windows

Après avoir sauvegardé vos données, vous devez supprimer les volumes existants.
Pour cela, faites un clic droit sur le volume puis supprimer le volume.
Enfin répétez l’opération pour tous les volumes existants.

Convertir un disque dynamique en basique avec la gestion des disques de Windows

Une fois les volumes effacées, l’option pour convertir le disque en base.

Convertir un disque dynamique en basique avec la gestion des disques de Windows

avec diskpart

La seconde méthode consiste utiliser diskpart en invite de commandes.
Cette méthode est plus complexe mais accessible depuis les options de récupération de Windows.

  • Ouvrez diskpart en appuyant sur la touche Windows + R
  • Saisissez diskpart puis cliquez sur OK

Là aussi il faudra supprimer tous les volumes du disque.
Dans notre exemple, il s’agit du disque 1 et supprimer le volume de ce dernier.

Dans un premier temps , on liste les disque avec la commande suivante.

list disk

ensuite on sélectionne le disque sur lequel on souhaite travailler, ici le disque 1, dans votre cas, il peut s’agir d’un autre disque.

sel disk 1

Il faut ensuite lister les volumes puis on sélectionne le volume que l’on souhaite supprimer avec la commande delete.
C’est donc la partie délicate puisque vous supprimez le volume, il faut donc sélectionner le bon numéro pour supprimer le bon volume.

list volume
sel volume 0 (remplacer le numéro du volume par celui que vous souhaitez supprimer).
delete volume

Une fois le disque vidé, on convertir ce dernier en disque de base avec la commande convert.

convert basic
Convertir un disque dynamique en basique avec diskpart

Liens connexes

(Visité 571 fois, 6 visites ce jour)
Convertir un disque dynamique en disque de base
Note : 5 (100%) 1 vote