Différences MBR et GPT : partitions de disque

Un dossier qui explique dans les grandes lignes, les différences entre les disques de type MBR et GPT.
L’article aborde les différentes structures de partitions des disques pour ces deux types.
Vous trouverez des explications sur les modes de démarrage de Windows sur des disques MBR/GPT avec des ordinateurs BIOS EFI.

Enfin, l’article donne toutes les méthodes pour convertir un disque MBR en GPT ou inversement.

Différences MBR et GPT : partitions de disque
Différences MBR et GPT : partitions de disque

Introduction

Voici les définitions brutes des différents thermes :

  • EFI (Extensible Firmware Interface) : Nouveau système présent sur les ordinateur, il s’agit d’un logiciel intermédiaire entre le micrologiciel (firmware) et le système d’exploitation (OS) d’un ordinateur. EFI permet d’amorçage du système d’exploitation sur des disques GPT.
  • GPT (GUID Partition Table) : Nouveau standard de table de partition, et permet l’amorçage des ordinateurs EFI. Cette nouvelle norme permet aussi de gérer des partitions pouvant aller jusqu’à 9,4 Zo
  • MBR (Master Boot Record) : Le MBR est la zone de disque contenant les informations d’amorçage de disque dur ainsi que la table des partitions. Par opposition, au partitionnement GPT et ordinateur EFI. on peut aussi parler de disque MBR.
  • CSM (Compatibility Support Module) : permet de rendre le démarrage MBR possible sur un ordinateur UEFI. Plus d’informations : Activer ou Désactiver l’option CSM dans le BIOS

En clair donc, UEFI est un nouveau standard qui remplace les anciens BIOS. Ce mode UEFI ne peut fonctionner qu’avec des disques dur partitionnés en GPT qui remplacement l’ancienne norme MBR.

Ce dossier a pour but d’expliquer les différences de fonctionnent de ces deux systèmes, ainsi que les différences au niveau du système d’exploitation.

A lire aussi sur le même sujet les articles suivants pour obtenir plus d’informations :

BIOS vs UEFI : les différences

Le partitionnement MBR

Le partitionnement de disque en MBR se compose ainsi :

  • de quatre partitions principales au maximal mais on peut faire une seule partition principale qui prend l’intégralité du disque
  • Une limitation de taille de disque à 2,2 To.
  • Trois partition principales et une partition étendues auquel on peut ajouter des disques logiques (56 lecteurs au maximum).

Voici un exemple, avec quatre partitions principales et une partition étendue.

Le partitionnement de disque MBR
Le partitionnement de disque MBR

Le disque dur contient alors la zone MBR qui décrit le contenu des tables de partition ainsi que la zone d’amorçage du système d’exploitation.
Ce dernier y ayant copié son boot loader (le programme qui permet de démarrer).
Lorsque vous allumez l’ordinateur, le BIOS passe la main au disque dur via le MBR afin de démarrer l’OS.
Après suppression des informations de démarrage (boot loader), vous obtenez un message du type « Aucun système d’exploitation détecte. Déconnectez les lecteurs qui ne contiennent pas de système d’exploitation.« 

On distingue alors deux type de démarrage en MBR visible depuis la commande bcedit /v

Windows Boot Manager en MBR

Dans la partition MBR, le fichier BCD est stocké dans la partition active.
Deux cas sont à observer selon la version de Windows :

  • La partition active est la partition Windows : bootmgr est à la racine du C et le bcd dans C:\boot
  • Une partition système active stocke les données de récupération et la configuration du démarrage. Vous avez un exemple ci-dessous. Cette partition de disque n’est pas visible par défaut.
Windows Boot Manager en MBR

Si le BCD est endommagé, mal configuré ou illisible, vous obtenez une erreur BCD, il s’agit donc d’une erreur au démarrage de Windows empêchant l’accès à Windows.

Windows Boot Manager
\Boot\BCD
Status : 0xXXXXXXXX
mbr_efi_boot_windows_2

Si le fichier bootmgr est manquant, vous obtenez l’erreur Erreur Bootmgr est absent/missing au démarrage de l’ordinateur.

Le partitionnement GPT

Les disques GPT fonctionnent avec les ordinateurs EFI.
Voici un exemple de disque GPT. La grande différence est qu’une partition EFI (ou partition ESP) est présente.
Celle-ci contient les informations de démarrage.

Le partitionnement de disque GPT
Le partitionnement de disque GPT

Dans la capture de la gestion des disques de Windows, la partition EFI a une taille de 100mo et en FAT32.
C’est la taille par défaut, créé lors de l’installation de Windows qui contient le BCD et Windows boot manager.
Au démarrage de l’ordinateur, les informations de démarrages sont lues à partir de cette partition.

En version simple, depuis un ordinateur ne provenant pas d’un constructeur (ASUS, Lenovo etc).
On a une partition de récupération de Windows (450 Mo), la partition EFI (100Mo en FAT32) et la partition principale.

Le partitionnement de disque GPT

et depuis un ordinateur ASUS, une partition de récupération de 900Mo et une partition de récupération de 20 Go.
Plusieurs partitions principales peuvent alors être présentes.

Le partitionnement de disque GPT

FAQ : MBR et GPT

Est-il possible de convertir un disque MBR en GPT sans perdre les données ?

Non, la conversion nécessite un re-partitionnement. Vous allez donc perdre les données au passage.
Il faut sauvegarder les données, convertir le disque, réinstaller le ou les systèmes d’exploitation.
Plus d’informations : Partition disque sur Windows (GPT/MBR)


Un ordinateur EFI peut-il démarrer sur un disque MBR ?


Oui cela est possible, les ordinateurs EFI peuvent être compatibles « BIOS Legacy ».
En général, il faut se rendre dans le BIOS EFI et activer l’option CMS.
Pour activer cette dernière, il faut aussi désactiver le Secure Boot car sinon l’option CMS est grisée.
Pour plus de détails et explications alors suivre l’article : Comment activer le CSM dans le BIOS.

Est-il possible de recréer la partition EFI si celle-ci a été supprimée ?

Oui les systèmes d’exploitations embarquent des outils capables de recréer la partition EFI.
Une vidéo existe squi explique comment recréer la partition EFI.
Suivre la vidéo suivante : https://youtu.be/2WIvAVIjPz8

GPT et problème de Boot ou installation de Windows

Si vous avez bien compris les paragraphes précédents.
Selon si vous êtes en MBR ou GPT, le partitionnement de disque diffère.
Ainsi lorsque vous tentez d’installer Windows en à des réglages incompatibles, un message d’erreur s’affiche alors.

Le tableau suivant récapitule les réglages sinon vous risquez de rencontrer des problèmes de démarrage.

Réglages dans le BIOSFormatage de la clé USBType de disque
UEFIFAT32GPT
UEFI avec CMS activé
NTFSMBR
MBRNTFSMBR

L’article suivant aborde les problèmes de démarrage de clé USB à cause de mauvais réglages UEFI, CSM, etc.

Enfin, si vous bootez sur la clé USB en mode MBR pour installer sur un disque GPT, l’erreur suivante va s’afficher : Erreur le disque sélectionné est du style de partition GPT

L’article suivant détaille les opérations à réaliser lorsque cette erreur bloque l’installation de Windows.

Conversion MBR et GPT

diskpart

Cet utilitaire inclut dans Windows permet de gérer les disques et partitions de disque en invite de commandes.
Avec diskpart, vous pouvez convertir un disque en MBR ou GPT mais cela supprime toutes les données qui s’y trouvent.
La page suivante explique comment opérer : Convertir un disque GPT en MBR et inversement

Voici une vidéo qui montre la conversion d’un disque en GPT avec l’utilitaire diskpart :

MBR2GPT : conversion sans perte de données

Il est possible de convertir une partition MBR en GPT sans réinstaller Windows.
Depuis Windows 10 1703 (Creators Update), l’utilitaire MBR2GPT peut convertir un disque sans perte de données.
Pour plus d’informations sur l’utilisation de MBR2GPT et comment convertir son disque MBR en GPT, lire la page: MBR2GPT : conversion disque GPT sans perte de données

Voici un exemple de conversion de disque avec MBR2GPT sans réinstallation de Windows :

MBR2GPT : conversion sans perte de données

Autres utilitaires de conversion MBR et GPT

D’autres outils existent pour convertir un disque MBR en GPT sans réinstaller Windows. Ces derniers sont général payants.
La page suivante en énumère quelques méthodes supplémentaires de conversion.

Liens autour de EFI et les disques MBR/GPT

Quelques autres liens du site autour des disques MBR et GPT ainsi que le BIOS.

Enfin, les problèmes de démarrage de Windows avec notamment des erreurs BCD :

(Visité 12 302 fois, 1 visites ce jour)