Différences plugins et extensions sur les navigateurs WEB

Vous vous êtes peut-être déjà demandé quelles sont les différences entre les plugins et extensions sur les navigateurs Web.
Vous êtes sur la bonne page 🙂

Quelques explications donc pour comprendre les implications entre les extensions et les plugins.

Différences plugins et extensions sur les navigateurs WEB
Différences plugins et extensions sur les navigateurs WEB

Les extensions

Les extensions sur les navigateurs internet sont des petits programmes qui s’installent dans le navigateur WEB et agissent comme étant une partie du navigateur.
Ces dernières sont essentiellement écrites en langage JavaScript ou XUL et permettent l’apport de nouvelles fonctionnalités.
Elles sont écrites par des personnes indépendants et sont téléchargeables depuis des « boutiques » (Store) gérées par l’éditeur du navigateur WEB.

Les extensions peuvent manipuler et changer le comportement du navigateur WEB mais aussi des pages WEB.
Cela peut aller de bloquer certains contenus comme les bloqueurs de publicités (adblock), ou certains types de données (langage etc) comme NoScript.
Manipuler aussi les requêtes envoyées au serveur, comme le contenu des requêtes HTML.
Ainsi donc, il peut exister des extensions malicieuses qui permettent d’injecter des publicités (adwares), changer la page de démarrage (Browser Hijacker).

Les pages WEB ne peuvent manipuler les extensions, comme les pages ne peuvent pas manipuler le navigateur WEB directement.
Sauf à travers des appels créés pour cela.

L’intérêt des extensions est d’ajouter des fonctionnalités non natifs aux navigateurs WEB.

Installer des extensions

Installer des extensions sur Chrome ou Firefox
Installer des extensions sur Chrome ou Firefox

Chaque navigateur WEB possède une gestionnaire d’extensions.
Par exemple sur Chrome, vous pouvez lister les extensions installées depuis la page : chrome://extensions ou depuis le menu de Paramétrages > Plus d’outils > Extensions.

Les extensions sur Firefox
Les extensions sur Firefox
Les extensions sur Microsoft Edge
Les extensions sur Microsoft Edge
Les extensions sur Microsoft Edge
Les extensions sur Microsoft Edge

Sur Firefox, depuis l’adresse about:addons ou depuis le menu de Paramètres > modules > onglet extensions.

et et puis Microsoft s’y est mis avec Edge, les extensions étant disponibles depuis la mise à jour Windows 10 Anniversaire.
Les extensions pour Edge étant disponibles sur le Windows Store.

La page suivante explique en détails comment installer ou supprimer des extensions sur les navigateurs WEB : Installer ou supprimer des extensions sur Chrome, Firefox ou Edge

Les plugins

Les plugins sont des programmes externes au navigateur WEB.
Ces programmes peuvent être appelés par le navigateur WEB ou une page WEB.
La jonction entre le navigateur internet et le programme externe se fait à travers une librairie.

Les plugins les plus connus :

  • Macromedia Flash
  • Microsoft Silverlight
  • Apple Quicktime
  • Adobe Reader
  • Java

Par exemple, lorsqu’une vidéo au format Flash est présente sur une page WEB, dans la page WEB, se trouve un code qui appelle Flash.
Le navigateur se charge de charger le plugin Flash, un processus Windows Flash se lance pour jouer la vidéo à l’intérieur de la page WEB.

Le plugin Java dans les navigateurs WEB
Le plugin Java dans les navigateurs WEB

Exemple sur la capture d’écran, ci-dessous avec notre ami Firefox qui charge une applet Java.
On voit que Firefox.exe lance plugin-container.exe qui gère le lancement des plugins puis un processus Java jp2launcher.exe.

Le plugin Java dans les navigateurs WEB
Le plugin Java dans les navigateurs WEB

On retrouve le programme Java dont l’emplacement est C:\Program Files\Java\jre.1.XX
Bref, dans Program Files comme tous les programmes installés dans l’ordinateur.

Les plugins et la sécurité

Les plugins posent des problèmes de sécurités puisqu’ils permettent de lancer un programme externe depuis une page WEB et ….. ce programme externe à accès à tout l’ordinateur.

Pour rappel, les pages WEB chargées sur les navigateurs WEB n’ont pas accès total à l’ordinateur et encore heureux.

Les pages WEB ne peuvent pas lister, modifier ou écrire de contenu du dossier Windows ou vos dossiers personnels.
Accéder aux périphériques : clés USB etc.

C’est aussi pour cela que les pages WEB qui vous indique que votre ordinateur est infecté, en simulant des scans antivirus, c’est du pipeau.
Les seuls fichiers qui peuvent être écrits par une page WEB, ce sont des cookies et ce sont des fichiers textes.

Les plugins eux ont accès à tout. Cela permet de faire beaucoup de choses.
Par le passé, les scans antivirus chargés des applets Java qui permettait de lancer un scan. Les éditeurs d’antivirus ont vite abandonnés, car les applets Java, c’est ingérable du point de vue développement.

On peut aussi imaginer une page WEB, qui a besoin d’écrire sur un périphérique comme un lecteur de cartes, par exemple pour créer des accès qui seront stockés sur un serveur distant.
Une applet Java peut faire l’affaire puisque le programme chargé sur l’ordinateur pourra accéder aux périphériques.

et puis et puis, en 2010, l’explosion des Web Exploit.
Une page WEB infectée ou une publicité malicieuses qui charge une plugin (Flash, Java, Adobe Reader) exploitant une vulnérabilité sur le programme et pouf, on peut télécharger et installer un programme malveillant sur l’ordinateur.
C’était aussi possible directement avec le navigateur WEB, mais il fallait attendre que le navigateur WEB ait des vulnérabilités en particulier.
Avec le plugin visé, disponible sur n’importe quel navigateur WEB. Quelque soit, la version ou le navigateur WEB (Chrome, IE, Firefox), on peut charger l’exploit Web et le malware/virus au bout.

La mise à jour des plugins

Depuis, les navigateurs WEB bloquent les plugins non à jour.
Pire encore, les navigateurs WEB ont même interdit Flash qui posait trop de problèmes de sécurité (trop de vulnérabilités) pour développer leurs propres plugins Flash/PDF.

Avec l’arrivée du HTML5, il est fort à parier que les plugins disparaissent petit à petit.

Ci-dessous, Firefox qui demande d’activer le plugin Java.

Firefox bloque le plugin Java
Firefox bloque le plugin Java
Firefox bloque le plugin Java
Firefox bloque le plugin Java

Les navigateurs WEB, tout comme pour les extensions, embarquent une gestionnaire de plugins.
Sur Firefox, c’est toujours dans about:addons mais onglet Plugins à gauche.

Sur Chrome, c’est dans chrome://plugins ou chrome://components pour les versions plus récentes.

Les plugins dans Google Chrome
Les plugins dans Google Chrome

Si vous avez compris qu’il s’agit de programmes externes au navigateurs WEB.
Vous ne pouvez pas supprimer un plugin de la liste du navigateur WEB, seulement le désactiver.
Pour supprimer, totalement, il faut désinstaller le programme de Windows : Désinstaller les programmes sur Windows

Tutoriel navigateur WEB

Pour le fonctionnement des navigateurs et la genèse, vous pouvez lire le dossier suivant :  Les navigateurs WEB

Retrouvez tous les tutoriels autour des navigateurs WEB sur la page : les navigateurs WEB

(Visité 1 290 fois, 1 visites ce jour)