Menu Fermer

Différences UEFI et Legacy BIOS

Quelles sont les différences entre UEFI et le Legacy BIOS/BIOS hérité ?

En ouvrant le BIOS de votre PC, vous voyez des options UEFI ou BIOS Legacy.
En général au niveau des options de démarrage et Boot.
Pire encore, lorsque vous tentez d’installer Windows 10 ou Windows 11, une erreur de type de disque GPT, MBR s’affiche.
Vous êtes perdu avec tous ces noms et vous ne savez pas à quoi cela correspond.

UEFI et le BIOS hérité sont des normes de firmware (micrologiciel) différentes.
Cet article vous explique les différences UEFI et Legacy BIOS.

Différences UEFI et Legacy BIOS

Qu’est-ce que le Legacy BIOS ou BIOS Hérité ?

Par BIOS Legacy, il faut comprendre BIOS hérité, c’est à dire les anciens BIOS (Basic Input/Output System) avant l’arrivé du standard UEFI.
En effet, le BIOS est très ancien puisque apparu en 1975. Par la suite très peu de modifications techniques sont apparus.

Ainsi l’interface utilisateur est très sommaire car elle ne supporte que le texte. La souris n’est pas disponible.
Autour de 2010, il est supplanté par la norme UEFI.

Les caractéristiques de ce mode :

  • Le BIOS Hérité fonctionne avec un disque en MBR (Master boot record). La taille des partitions est limitée à 2,2 To
  • Il est exclusivement en mode texte. La souris ne fonctionne pas
  • Les informations de démarrage de l’OS se trouvent dans l’en-tête du disque actif
  • Un malware peut modifier les données de démarrage pour s’implanter, on parle alors de rootkit MBR ou Bootkit
  • Le temps de démarrage est plus long avec des phases de vérifications du matériel (POST). Pour les détails du démarrage de Windows 10 en MBR, lire : Le processus de démarrage de Windows en MBR
BIOS Legacy

Qu’est-ce que UEFI ?

Le BIOS UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) arrive en 2010 et vise donc à remplacer les BIOS hérité et legacy.
L’interface du BIOS est beaucoup plus moderne puisque la souris est présente.
Des animations graphiques sont aussi possibles comme des ventilateurs qui tournent mais cette nouvelle norme apporte bien plus.

Voici une comparaison plus détaillée de l’UEFI et du BIOS hérité :

Mode de démarrage : L’UEFI utilise le mode de démarrage EFI, qui est plus rapide et plus sûr que le mode de démarrage MBR utilisé par le BIOS hérité. Le mode de démarrage EFI utilise un format standardisé pour stocker les informations de démarrage, ce qui facilite la mise à jour et la réparation du système.
Une partition EFI est présente et stocke les fichiers de démarrage dont le firmwares EFI.
En outre, le mode de démarrage EFI prend en charge le démarrage sécurisé, ce qui permet d’éviter que des logiciels non autorisés ne s’exécutent sur le système.

Processus de démarrage : Le processus de démarrage de l’UEFI est plus rapide et plus sûr que celui du BIOS hérité. En effet, le mode de démarrage UEFI n’exige pas du système qu’il effectue autant de vérifications et de validations que le mode de démarrage MBR. En outre, le mode de démarrage UEFI est plus résistant aux attaques de logiciels malveillants.

Prise en charge de disques durs plus grands : L’UEFI prend en charge des disques durs plus grands que le BIOS hérité. En effet, l’UEFI utilise une table de partition GPT (GUID Partition Table) pour stocker les informations de partition, alors que le BIOS hérité utilise un MBR. Le GPT peut prendre en charge des disques durs d’une taille maximale de 9 zettaoctets, tandis que le MBR ne peut prendre en charge que des disques durs d’une taille maximale de 2,2 téraoctets.

Prise en charge de fonctions plus avancées : L’UEFI prend en charge des fonctions plus avancées que le BIOS hérité. Ces fonctions comprennent le démarrage sécurisé, le shell UEFI et le démarrage natif à partir du réseau. Le démarrage sécurisé permet d’empêcher l’exécution de logiciels non autorisés sur le système, tandis que l’interpréteur de commandes UEFI fournit une interface de ligne de commande qui peut être utilisée pour gérer le système. Le démarrage natif à partir du réseau permet au système de démarrer à partir d’un périphérique réseau, tel qu’un périphérique de stockage en réseau (NAS) ou un serveur d’installation en réseau.

Interface : L’UEFI utilise une interface utilisateur graphique (GUI), tandis que le BIOS hérité utilise une interface textuelle (TUI). L’UEFI est donc plus convivial que le BIOS traditionnel.

Sécurité : L’UEFI est plus sûr que le BIOS hérité en raison de ses capacités d’authentification et de chiffrement renforcées.
Ainsi on trouve :

  • Secure boot : Valide le chargeur de l’OS par une signature numérique
  • ELAM (Early Launch AM Software) : charge l’antivirus avant les pilotes tiers
  • Measured Boot : enregistre l’état d’amorçage du système pour des vérifications externes (logs, etc)
  • Une technologie de sécurité de plateforme sécurisée dites TPM (Trusted Platform Module)

Les caractéristiques de ce mode :

  • Le type de disque est GPT (GUID Partition Table) avec des tailles de partitions allant jusqu’à 9 Zo
  • Un démarrage plus rapide. Plus d’informations sur le démarrage de Windows en UEFI, lire : Le processus de démarrage UEFI sur Windows
  • De nouveaux mécanismes de sécurité :
    • Secure boot : Valide le chargeur de l’OS par une signature numérique
    • ELAM (Early Launch AM Software) : charge l’antivirus avant les pilotes tiers
    • Measured Boot : enregistre l’état d’amorçage du système pour des vérifications externes (logs, etc)

C’est donc une refonte complète du de l’ancien système BIOS vers technologie de micrologiciel beaucoup plus moderne.

Comparatif des différences entre UEFI VS Legacy BIOS

Ce sont des normes liés au BIOS de l’ordinateur.
C’est à dire le composant qui gère la configuration matérielle du PC ainsi que le démarrage de l’ordinateur.
En effet, le BIOS est surtout visible à l’allumage du PC.

UEFI VS BIOS Legacy : les différences

Voici un comparatif des fonctionnalités UEFI et BIOS hérité :

UEFILegacy BIOS
CoucheInterface micrologicielle moderneInterface micrologicielle traditionnelle
InterfaceGraphique, interface avec sourisInterface basée sur du texte
ArchitectureLe micrologiciel fonctionne en mode 32 bits ou 64 bitsAbsence de support intégré pour le démarrage sécurisé et le TPM
Secure Boot (Démarrage rapide)Prise en charge du démarrage sécurisé, où seul un code signé et fiable est exécuté pendant le processus de démarrage.Absence de support intégré pour le démarrage sécurisé et le TPM
Support GPTUtilisation de la table de partition GUID (GPT) pour prendre en charge jusqu’à 9 Zo par disque.S’appuie sur le schéma de partitionnement MBR (Master Boot Record) qui limite chaque disque à 2,2 To.
Temps de démarrageDémarrage rapideDémarrage lent
CompatibilitéConçu pour être rétrocompatible avec les anciens systèmes BIOS. Notamment avec l’option CSM (Compatibility Support Module)Compatibilité élargie avec les anciens systèmes d’exploitation et le matériel
SécuritéPlus sûr grâce à ses capacités d’authentification et de chiffrements renforcées via TPMMoins sûr en raison de ses capacités d’authentification et de chiffrements plus faibles
Dépendance à l’égard des fournisseursL’UEFI peut être implémentée différemment par les différents fournisseurs, ce qui rend difficile le transfert de périphériques de stockage entre différents systèmes UEFIPas de dépendance à l’égard d’un fournisseur grâce à un ensemble limité de fonctionnalités et à un ensemble de fonctionnalités standardisées
Comparatif des fonctionnalités UEFI VS Legacy BIOS

En résumé :

  • Le BIOS Hérité fonctionne avec un disque MBR, il est très ancien et sans réelle fonctionnalité de sécurité
  • En UEFI : l’interface est plus moderne et une vérification de l’intégrité du démarrage est possible. Des fonctionnalités avancées de sécurité sont ajoutées. Enfin, le type de disque pour UEFI est GPT, les fichiers de démarrage se trouvent dans la partition EFI et la taille des partitions est bien plus importante.
Différences UEFI et Legacy
Ce principe est le même quelque soit la marque du PC : Asus, Lenovo, Sony, Acer, etc

Vous pouvez installer Windows 10 sur les deux types de disques.
Simplement il faut bien que les options de boot du BIOS soit réglé en fonction du disque.
Par exemple, on ne peut pas installer un OS sur un disque GPT si le BIOS est en legacy.

Il est donc important de connaître le réglage du BIOS et le type de disque utilisé.

Mon PC est en UEFI ou BIOS Legacy ?

Si votre PC est récent, au delà de 2015, il y a des chances que le BIOS soit en UEFI.
Mais on peut régler ce dernier pour fonctionner en mode Legacy.
Pour les plus anciens, il sera donc avec un BIOS hérité.

Comment savoir si on est en UEFI ou BIOS legacy ?

Voici comment connaître le réglage, à savoir si ce dernier est en UEFI ou Legacy.

Comment savoir si un disque est en GPT ou MBR

Enfin pour connaître le type de disque, vous pouvez suivre cet article.

UEFI VS BIOS Legacy : en vidéo

Pour simplifier encore les choses avec tous ces termes techniques et barbares, vous pouvez regarder cette vidéo.
Elle donne toutes les explications et définitions.