Menu Fermer

dllhost.exe et erreur d’application : 6 solutions

Dllhost.exe (Com Surrogate) est un processus système de Windows 10 ou Windows 11.
Il tourne en tâche de fond et normalement vous devriez en pas en entendre parler.
Mais dans certains cas vous pouvez rencontrer une erreur d’application dllhost.exe ou Appcrash.
Par exemple, cela peut afficher un message d’erreur : “La mémoire ne peut être read” ou du type “L’instruction au niveau de 0x000007FEEF5FCC57 a fait référence à l’adresse mémoire 0x000007FEEF460358”.

Dans ce tutoriel, je vous donne plusieurs solutions pour résoudre les erreurs Dllhost.exe.

dllhost.exe et erreur d'application

Quelles sont les sources de l’erreur dllhost.exe

Lorsque vous essayez d’ouvrir une application, vous pouvez recevoir un message d’erreur indiquant “dllhost.exe -Erreur d’application” qui peut vous empêcher de lancer les programmes concernés.
Si vous n’avez aucune idée de ce que c’est et que vous paniquez, vous avez de la chance d’avoir trouvé ce post. Il vous montrera des instructions détaillées sur ce qu’est dllhost.exe et comment corriger l’erreur d’application dllhost.exe.

Voici les principales sources qui sont à l’origine de ce problème :

  • Un logiciel injecte le processus DllHost.exe ou charge une instance ce qui provoque des erreurs de l’application
  • Un problème matériel sur le disque est la source de crash du PC
  • Une défaillance générale à cause d’une corruption générale de Windows

Comment résoudre l’erreur d’application dllhost.exe

Vérifier la présence de logiciel malveillant avec MBAM

La première action pour corriger l’erreur d’application dllhost.exe est de vérifier la présence de virus.
Un logiciel malveillant peut charger une DLL qui provoque des crashs de ce processus système de Windows.
Pour s’assurer qu’aucun malware n’est actif, vous pouvez utiliser le logiciel Malwarebytes Anti-Malware.

MalwareBytes Anti-Malware (MBAM) : supprimer les virus

Si aucun Trojan n’est détecté, vous pouvez passer aux paragraphes suivant de ce tutoriel de dépannage.
Par contre, si des malwares sont trouvés, poursuivez la désinfection des malwares en suivant ce tutoriel : Comment supprimer les trojan de son PC

Désactiver les programmes au démarrage de Windows

Un programme actif peut être la source des évènements appcrash Dllhost.exe
Pour alléger le PC, retrouver de la vitesse et éviter les conflits, vous pouvez retirer des programmes du démarrage de Windows.
Cela évitera de causer des lenteurs, problèmes de fonctionnement du PC.
Pour y parvenir :

  • Ouvrez le gestionnaire de tâches par un clic droit sur le menu Démarrer ou utilisez le raccourci clavier
    + X
  • puis Gestionnaire des tâches. Vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier CTRL+MAJ+ESC
Ouvrir le gestionnaire de tâches sur Windows 11
  • Accédez à l’onglet Démarrage
  • Sélectionnez le programme dans la liste et cliquez sur Désactiver
  • Répétez l’opération pour chaque programme au démarrage de Windows
Désactiver ou supprimer les programmes au démarrage de Windows 8 ou 10

Vérifier la santé du disque dur

Une défaillance matériel du disque dur peut provoquer des crashs de Dllhost.exe
Toutefois en général, vous rencontrez d’autres erreurs, plantages et problème de fonctionnement du PC.
Pour s’assurer que le problème ne vient pas d’un problème de disque vous pouvez vérifier la santé du disque dur.
Pour cela, vous pouvez utiliser l’application CrystalDiskInfo.
Sinon consultez ce tutoriel :

Vérifier l'état de santé de son disque dur avec la technologie SMART

Si cela remonte un problème de disque, sauvegardez en toute urgence vos données afin d’éviter une perte de données.

Faire un chkdsk

Un problème sur le système de fichiers peut provoquer des plantages et crash des applications.
Cela peut être la source des erreurs dllhost.exe

Pour vérifier et réparer le système de fichiers, utilisez l’utilitaire chkdsk :

chkdsk C: /F /R
chkdsk pour détecter et marquer les secteurs défectueux

Lorsque le volume est en cours d’exécution, chkdsk vous propose de faire l’analyse au démarrage de Windows, sinon il lance directement celle-ci.
Le message “chkdsk ne peut pas s’exécuter parce que le volume est utilisé par un autre processus.” s’affiche

  • Cliquez sur O pour effectuer l’analyse au redémarrage.
  • Redémarrez l’ordinateur afin que l’analyse chkdsk s’effectue, ce qui va prendre 1h30 au minimum.

Plus de détails sur l’utilisation de l’utilitaire chkdsk dans cet article très complet :

Réparer les fichiers systèmes avec SFC et DISM

Pour réparer les fichiers systèmes de Windows 10 ou Windows 11, on utilise les utilitaires SFC (vérificateur de fichiers systèmes) et DISM.
Ces deux outils s’utilisent en invite de commandes.

sfc /scannow

Laisse le vérificateur de fichiers systèmes analyser Windows 10 ou Windows 11.
Enfin si des fichiers systèmes sont corrompus, SFC tente de les réparer.

sfc scannow - le vérificateur de fichiers systèmes de Windows 10

Ensuite on peut utiliser DISM pour réparer les images de Windows 10.
Toujours depuis l’invite de commandes, saisissez successivement les commandes suivantes :

Dism /Online /Cleanup-Image /CheckHealth
DISM - réparer les images de Windows 10

Plus de détails dans l’article suivant :

Réparer Windows 10 ou Windows 11

Enfin en dernier lieu si rien ne fonctionne, vous pouvez tenter de réparer Windows 10, 11 sans perte de données et en conservant les programmes installés.
Cela permet de rétablir le système lorsque ce dernier bug.
La procédure est décrite pas à pas dans cet article :

Il s’agit d’une opération de réinitialisation et de remise à zéro qui supprime les applications et remet le système à son état d’origine.
C’est la solution radicale pour retrouver un système fonctionnel :

Réparer Windows 10 sans perte de données et CD