Durée de vie d’un SSD : comment l’allonger

Bloqueur de pub détectée - Vous bloquez l'affichage des publicités.
Pour soutenir le site, merci de bien vouloir laisser les publicités s'afficher.

Plus d'informations : Comment désactiver les bloqueurs de publicité sur un site internet.

Vous possédez un SSD et souhaitez allonger sa durée de vie.
En effet comme tout composant un SSD peut mourir après un certains temps d'utilisation.
Cela dû à l'usure et peut-être une mauvaise utilisation ?

Cet article vous donne les conseils à suivre pour améliorer la durée de vie de votre SSD.

SSD la durée de vie
SSD la durée de vie

Qu'est-ce qu'un SSD ?

Si vous ne connaissez pas le fonctionnement des SSD (Solid-State Drive).
Je vous conseille de lire cet article complet du site.
Cela va vous permettre d'avoir les bases concernant ces disques.

Mais retentez qu'un SSD n'a pas de composants mécanisme comme les disques dur HDD.
Ainsi tout est électronique et fonctionne à partir de mémoire flash.

L'usure des SSD

Les SSD fonctionnent donc avec une mémoire flash.
Celles-ci connaît quelques inconvénients.
Ainsi, l'écriture sur ce type de mémoire provoque une forte usure.

Il existe même plusieurs types de SSD qui définit le nombre de données par cellule :

  • SLC (Single Level Cell) – 1 bit de données par cellule,
  • MLC (Multi Level Cell) – 2 bits de données par cellule,
  • TLC (Triple Level Cell) ou 3bit MLC – trois bits de données par cellule.

Plus les données par cellule sont enregistrées, plus le niveau d'usure est élevé. Cela signifie qu'au début, la durée de vie des types de stockage peut éventuellement être liée aux cycles d'écriture. Les cellules de stockage de type MLC durent environ 3 000 cycles d'écriture.
Au premier moment, cela ne sonne pas forcément beaucoup. Cependant, par rapport aux disques durs conventionnels, la mécanique des SSD ne se dégrade pas uniquement lors de la lecture des données.
Cela signifie qu'en lisant uniquement les données, un SSD ne s'use pas, ce qui nous amène à la conclusion qu'il dépend des processus d'écriture et de suppression.

Plusieurs mécanismes permettent de limiter cette usure.

  • On répartie l'écriture sur un grand nombre de cellules pour réduire l'usure
  • Les SSD remplacement les cellules mortes par de nouvelles (Bad-Block-Management). Bien sûr le nombre est limité. Cette opération se fait à travers l'Over Provisioning, on en parle plus bas.

Ainsi il faut faire la chasse à l'écriture sans toutefois tomber dans l'excès.
En effet, les dernières générations de SSD sont prévus pour fonctionner pendant plusieurs milliers d'heures.
Il ne faut donc pas stresser de ce côté là.

Les conseils pour allonger la durée de vie de son SSD

La défragmentation

Avec les premiers SSD, la défragmentation pouvait poser de gros problèmes.
Avec les générations actuelles de SSD, ce n'est plus vrai.
D'ailleurs Samsung Magician propose même d'optimiser les lecteurs.

La défragmentation nuit-à un SSD ?

Activez TRIM dans le système d’exploitation

TRIM est une fonction qui permet d'optimiser l'effacement de données.
L'OS informe le SSD des blocs de données qui ne sont plus utilisés après une suppression de fichiers.
Cela permet au lecteur de fonctionner plus efficacement, de réduire l'effet de l'amplification d'écriture et conduit finalement à des performances plus rapides et une durée de vie plus longue.

Le logiciel fournit avec votre SSD permet de l'activer.
Sinon reportez-vous à notre article sur l'optimisation des SSD donnés en fin de cet article.

Over Provisioning

L'Over Provisionning consiste à réserver une partie de l'espace du disque du SSD.
Cela permet d'optimiser le SSD.
En effet le contrôleur SSD peut utiliser cet espace disque pour stocker des données temporaires.
Mais surtout il va utiliser les cellules pour le Bad-Block-Management et donc de nivellement de l'usure (Wear Leveling).
Cela permet donc d'alléger la durée de vie.

L'Over Provisioning pour améliorer la durée de vie d'un SSD

L'application du SSD

Les SSD sont fournis avec des logiciels.
Par exemple pour Samsung, on trouve SSD Magician.
Ces derniers effectuent les opérations de configuration de base pour améliorer la durée de vie.
Ils permettent aussi d'optimiser et mettre à jour le firmware du SSD.
Enfin il vérifie l'état de santé du SSD.

L'application Samsung Magician pour contrôler son SSD

Veillez donc bien à utiliser et vérifier le logiciel SSD.

Vérifier la santé de son SSD

Les logiciels SSD permettent de vérifier l'état de santé de son SSD.
Il en existe d'autres comme CrystalDiskInfo par exemple.

Suivez cet article pour vérifier et suivre l'état de votre lecteur.

Optimiser son SSD

Enfin cet article pour améliorer la vitesse de son SSD sur Windows 10.

Conclusion

Avec les premiers SSD, le problème de durée de vie pouvait poser problème.
Depuis des technologies comme Bad-Block-Management ou Wear Leveling sont apparus.
Ainsi, les SSD peuvent fonctionner pendant plusieurs milliers d'heures.

Pour conclure donc, vous n'avez pas à vous soucier des opérations faites avec votre SSD.
Réglez bien ce dernier comme le logiciel du constructeur le préconise.

Enfin pensez à faire des sauvegardes de vos données.

Liens

Liens

Vous avez trouvé cet article utile et interressant, n'hésitez pas à le partager...

Trouver la solution sur le forum d'aide

Vous êtes arrivé au terme de l'article Durée de vie d’un SSD : comment l’allonger mais vous n'avez pas trouvé la solution à votre problème...
Suivez ces articles du forum pour trouver une réponse ou demandez à votre tour de l'aide sur le forum