Écran bleu Windows (BSOD) : sources, explications et solutions

Cette entrée fait partie d'une série de [0] sur 12 dans la série BSOD / écrans bleus : analyse et solutions - le dossier Complet

Le BSOD (Blue Screen Of the Death) ou écran bleu de Windows peuvent avoir plusieurs appellation comme erreur STOP.
Ils sont apparus à partir de Windows 95.
C'est une erreur fatale de Windows qui ne peut continuer de fonctionner.

Il s'agit donc de plantage et crash de Windows qui ne peut continuer de fonctionner.
Le PC doit alors redémarrer.
On est souvent désemparer face à ces écrans bleus sans trop savoir quoi faire.

Cette page vous explique ce que sont ces écrans bleus et BSOD, leurs sources et enfin comment les résoudre.

BSOD et Stop Code : les écrans bleus de la mort de Windows

Qu'est-ce qu'un écran bleu ou BSOD ?

Les BSOD sont donc des écrans bleu de plantage de l'OS.
Ils peuvent toucher n'importe quelle version de Windows : Windows XP, Windows Vista, 7, 8 et enfin Windows 10.

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que Windows est un "gros" logiciel. Comme tout logiciel il peut comporter des bugs ou des applications tournant dessus peuvent poser des problèmes lorsqu'elles sont mal conçus.

Ainsi les bugs sont des comportements non prévus par une application qui engendre lorsqu'ils posent des problèmes de sécurité, on parle alors de vulnérabilités.
Mais aussi ces bugs peuvent provoquer des instabilités systèmes.
Si ces instabilités sont telles que Windows ne peut plus continuer de fonctionner alors il affiche un écran bleu.
Ce dernier vise à informer l'utilisateur que le système d'exploitation a planté et qu'une erreur fatale s'est produite.
Windows effectue à ce moment là les opérations suivantes :

  1. Un décompte du vidage de la mémoire avant que le PC ne redémarre
  2. Pendant cette phase, Windows créé un journal d'information système. Ces journaux permettent d'analyser la source et ce qui a pu provoquer l'écran bleu
  3. Puis le PC se relance afin de réinitialiser le système
Le but de ces BSOD ou écran bleu de plantages est de collecter le le plus d'indications possibles sur l'origine du plantage système. Enfin de réinitialiser l'OS.

Mais cela est d'autant plus problématique lorsque le BSOD se produit au démarrage de Windows.
En effet vous n'aurez plus accès à votre PC.
Dans ces cas là, le mode sans échec de Windows peut aider.

Le BSOD sur Windows 10 a un peu changé avec notamment un smiley.
Ce dernier indique Votre ordinateur a rencontré un problème et doit redémarrer.
Le système d'exploitation collecte alors des données et informations dans le journal.
Enfin tout en bas un code erreur s'affiche, ici dans l'exemple, CRITICAL_PROCESS_DIED.

BSOD - Windows 10

Le code d'arrêt, stop code de l'écran bleu

La page de l'écran bleu de la mort affiche un code erreur.
Il s'agit d'un STOP Code ou code d'arrêt normalisé qui peut aider à trouver l'origine du plantage et le type de problème rencontré.

Voici un exemple d'écran bleu de plantage Windows (BSOD) :

  • En 1 et 2 Le numéro de l'erreur STOP
  • 3 : Un driver (fichier .sys) référencé ou un code erreur.
BSOD : les écrans bleus de plantages de Windows

Enfin voici les codes d'arrets (STOP Code) les plus fréquents.

Voici quelques explications autour des BSOD et écran bleus de la mort en vidéo afin de mieux comprendre.

Parfois aucun pilote (fichier .sys) n'est mentionné mais ntoskrnl.exe.
Il s'agit du noyau de Windows.
On en parle sur la page : BSOD et écran bleu ntoskrnl.exe sur Windows 10

Bluescreenview et Whocrashed : Comment analyser un écran bleu de crash ?

Les informations et traces des écrans bleus sont sauvegardés dans un fichier minidump ou journal.
Ce dernier permet stocke l'état de Windows au moment du crash.
Vous pouvez accéder aux journaux avec les programmes Bluescreenview et Whocrashed.
Ainsi ces programmes sont importants pour tenter d'obtenir les informations qui peuvent vous aiguiller sur l'origine de vos crash BSOD.

Par exemple avec Whocrashed, vous pouvez générez un rapport Whocrashed.
Si vous ne souhaitez pas vous casser la tête, il vous suffit d'aller sur le forum partie Windows en fournissant ce dernier.

Dans l'exemple ci-dessous, un driver peut-être mentionné afin de vous donner l'origine du plantage.
Souvent une mise à jour du pilote résout ces problèmes.

BSOD : les écrans bleus de plantage Windows

La plupart du temps, ces plantages n'ont pas pour d'origine bien défini.
Ainsi WhoCrashed indique des fichiers systèmes Windows car il n'arrive pas à remonter à la source réelle.
Enfin ces bugs peuvent aussi avoir pour origine des problèmes matériels.

BlueScreenView fonctionne exactement de la même manière.

Dans la suite de l'article, nous décomposons ces deux origines.

Activer les journaux

Les programmes WhoCrashed ou Bluescreenview peuvent vous indiquer qu'aucun journal ou minidump ne sont présents alors que vous avez bien eu des écrans bleus.
Il se peut que Windows ne soit pas configurer pour écrire ces journaux et donc de ce fait, vous n'avez aucune information sur la source de ces écrans bleus.

Pour activer les minidump dans Windows, suivez les étapes suivantes :

  • Allez dans le Panneau de Configuration puis Système.
  • A gauche, cliquez sur Paramètres du système avancé
  • Dans la partie Démarrage et récupération, cliquez sur Paramètres
  • Réglez le menu déroulant écriture des informations de débogage sur Image de mémoire partielle
BSOD : les écrans bleus de plantage Windows

D'autre part pour que cela fonctionne, le fichier d'échange pagefile.sys (mémoire virtuelle) doit avoir une taille minimale.
Si vous avez suivi un tuto pour réduire sa taille, l'écriture des journaux ne se fera pas.
Afin de régler la mémoire virtuelle, toujours depuis le menu Système :

  • Cliquez sur paramètres au niveau des performances
  • Cliquez sur l'onglet Avancé
  • puis enfin cliquez sur le bouton Paramètres dans la partie Mémoire virtuelle

Assurez-vous que la configuration est telle que dans la capture d'écran ci-dessous.
C'est à dire que Windows gère la taille du fichier d'échange.
Si ce n'est pas, réglez telle que souhaité puis relancez le PC
Pour plus d'informations sur la mémoire virtuelle, se reporter au dossier : 

Attendez qu'un nouveau plantage écran bleu se présente et tentez à nouveau WhoCrashed.

BSOD : les écrans bleus de plantage Windows

Plus d'informations sur la configuration des journaux de débogage de Windows :

Qu'est-ce qui provoque un écran bleu ?

BSOD : les logiciels et pilotes

Windows fonctionne avec des pilotes logiciels ou matériels sont souvent à l'origine de BSOD car ces derniers se chargent bas dans le système d'exploitation.
En effet, un bug ou mauvais comportement d'un pilote conduit à des instabilités de Windows et provoque un écran bleu de crashs systèmes.

Trois sources différentes peuvent donc liés à ces pilotes défectueux :

  • un logiciel qui charge un pilote comme un antivirus
  • le pilote d'un matériel (webcam, dongle USB Wifi, etc) qui est bugué
  • un pilote mal installé comme celui de la carte graphique
BSOD : les écrans bleus de plantage Windows

Antivirus et écran bleu

Du côté des applications, les antivirus qui ont besoin d'un pilote pour fonctionner.
Mais aussi des applications qui peuvent manipuler le réseau comme Killer Manager ou encore des applications VPN qui ont besoin d'installer des cartes virtuelles.
Exemple de BSOD à cause de l'antivirus :

Écran bleu liés à des pilotes

Les pilotes sont les logiciels qui permettent le fonctionnement du matériel sur Windows, quand ce dernier bug.
Mais il peut provoquer de graves instabilités de Windows.
En bas de l'écran bleu de plantage ou sur les rapports Whocrashed, vérifiez si un pilote (fichier en .sys) est indiqué.
Si oui, vous avez de la chance, car cela permet d'identifier la source du plantage.

Par exemple ci-dessous le fichier nvlddmkm.sys est indiqué, il s'agit du pilote de la carte graphique Nvidia.
Vous pouvez alors suivre les indications de cette page pour résoudre ces plantages de pilotes : nvlddmkm.sys : erreur, plantage et écran bleu (BSOD)

BSOD sur le pilote nvlddmkm.sys

Les pilotes les plus courants à l'origine de BSOD :

  • Atikmdag.sys – Le pilote des cartes graphiques AMD qui s'installe avec Radeon Sfotware
  • Nvlddmkm.sys – Le driver des cartes graphiques NVIDIA
  • fltmgr.sys – Le Gestionnaire de filtres de système de fichiers Microsoft
  • dxgkrnl.sys ou Dxgmms2.sys – il est associé aux pilotes DirectX que vous avez installés
  • igdkmd32.sys ou igdkmd64.sys  – C'est le pilote de la carte graphique Intel (souvent une carte embarquée) soit donc Intel Graphics Kernel Mode Driver, Intel Corporation
  • IaStorA.sys – Le pilote SATA AHCI Intel Rapid Storage Technology de Intel
  • lvrs64.sys – Associé à Logitech Camera
  • Ntfs.sys – C’est le pilote pour le serveur Windows NT
  • netio.sys – C'est un pilote interne et système de Windows qui gère les communications réseaux. Notez qu'il peut planter alors que la source provient d'un pilote matériel WiFi ou Ethernet
  • Bcmwl63a.sys – il s’agit du pilote de l’adaptateur réseau sans fil Broadcom 802.11
  • CMUDA.sys – C'est un pilote lié au périphérique audio USB.

Voici quelques exemples d'autres plantages liés à des pilotes et drivers :

Bien entendu, des logiciels malveillants peuvent en générer, on pense notamment au rootkit, exemple avec Le Trojan Necurs.
Ne tombez pas non plus dans la paranoïa à scanner avec de multiples programmes suite à cette remarque)

L'accumulation de programmes qui chargent des pilotes peut aussi générer des plantages, comme par exemple sur ce message : Probleme de BSOD aléatoire 0X50 win2K3 x64 standard
Ainsi multiplier les logiciels de protections (plusieurs antivirus avec Pare-feu/Firewall + programmes VPN, etc augmentent les chances de bugs et problèmes.

Les écrans bleus matériels

Il existe des logiciels pour déterminer si un composant matériel est défectueux.
Lorsque c'est le cas, cela provoque des erreurs de calculs ou les données stockées en mémoire sont corrompus.
Ainsi les applications et Windows plantent entrainant des BSOD.

Un article assez complet vous guide en cela sur le site.

Comment résoudre le problème de blue screen et écran bleu ?

Enfin l'article complet pour corriger et résoudre les écrans bleus et BSOD.
Suivez notre article dédié à la résolution des BSOD et StopCode.
Plusieurs procédures y sont données qu'il faut suivre pas à pas.

Arnaques sur la résolution des des BSOD

Lors de recherches de solutions, vous pouvez tomber sur des sites avec différents tutoriels afin de vous aider à supprimer un BSOD.
Ces sites contiennent des fiches toutes faites et identiques pour chaque erreur BSOD.
Ainsi, si vous effectuez une recherche sur Google avec ces erreurs, vous risquez de tomber sur ces fiches.

Ces fiches n'ont qu'un seul but de vous faire acheter des logiciels de nettoyage peu fiables.

BSOD : les écrans bleus de plantage Windows

Reimage Repair

BSOD : les écrans bleus de plantage Windows

WinThruster :

BSOD : les écrans bleus de plantage Windows

Plus d'informations sur ces pratiques, lire l'article : 

BSOD et écran bleu au démarrage de Windows

Les blues screen of the death au démarrage de Windows 7, 8 et 10 sont problématique.
Ainsi, vous n'avez pas la main sur Windows afin d'opérer des diagnostique.
Voici un exemple de plantage BSOD au démarrage de Windows, ce qui provoque un redémarrage de Windows en boucle.

Si vous n'avez rien fait de spécial (mise à jour de pilotes, installation d'une application récentes. Alors il est fort probable que le problème soit d'ordre matériel.
Au contre si vous avez installé un nouveau pilote, vous pouvez vous inspirer de ce topic : SYSTEM_THREAD_EXEPTION_NOT_HANDLED (atikmdag.sys) sur Windows 10.

Trois BSOD sont très présents à l'initialisation de Windows :

Le CD Live Malekal peut vous permettre d'accéder sur un système alternatif.
De là, vérifiez le disque dur et la mémoire, vous pouvez aussi suivre ce tutoriel : Diagnostiquer les problèmes matériels

Enfin de manière générale, l'article suivant aborde les BSOD au démarrage de Windows.

Naviguer dans les séries -