Espace de stockage sur Windows

L’espace de stockage de Windows permet de combiner plusieurs disques dur en un seul espace en permettant une redondance des données.
Cet espace de stockage agit comme un disque virtuel.
Ainsi, si un disque dur rencontre un problème matériel et n’est plus accessible, vos données seront toujours à l’abri.

L’espace de stocke est disponible sur Windows 10, en édition familiale.

Introduction

L’espace de stockage de Windows permet donc de créer un disque virtuel avec de la redondance de données.
Le but étant de pouvoir protéger de la perte de données.
il s’agit d’un équivalent d’un RAID ou LVM (Logical Volume Manager, ou gestionnaire de volumes logiques en français) sur Linux.
Sachez aussi que vous pouvez acquérir un NAS (Network-attached storage) qui fait la même chose, pour environ 250 euros.

L’espace de stockage de Windows peut fonctionner en plusieurs modes :

  • Simple : L’espace de stockage simple écrit une copie de vos données et ne vous protège pas des défailles de lecteur. Un espace de stockage simple requiert au moins un lecteur.
  • Miroir double : L’espace de stockage en miroir double écrit deux copies de vos données, ce qui vous protège ainsi d’une seule défaillance de lecteur. Un espace de stockage en miroir double requiert au moins deux lecteurs.
  • Miroir triple : L’espace de stockage en miroir triple écrit trois copies de vos donnés, ce qui vous protège ainsi de deux défailles de lecteurs simultanées. Un espace de stockage en miroir triple requiert au moins trois lecteurs.
  • Parité : L’espace de stockage avec parité écrit vos données avec des informations de parité, ce qui vous protège ainsi d’une seule défaillance de lecteur. Un espace de stockage en miroir triple requiert au moins trois lecteurs. Cette solution est la plus lente en terme d’accès, elle est idéale pour de l’archivage mais pas pour de l’accès de données régulières.

Les modes miroir vous font perdre de l’espace disque puisqu’il des copies sont effectuées mais vous protège de la partie de données.

L’espace de stockage ne remplace pas des sauvegardes de fichiers mais permet de minimiser les pertes de données dues à des défaillances matériels.

Créer un espace de stockage

Après avoir choisi le mode de résilience, vous pouvez créer votre espace de espace de stockage sur Windows.
Dans notre cas, nous avons en exemple trois disque de 10 Go.

Ensuite rendez-vous dans le Panneau de configuration de Windows puis Espace de stockage.
Vous pouvez ensuite créer un pool.

Windows détecte automatiquement les disques qui peuvent accueillir le pool.
Vous pouvez décocher les disques, si vous ne voulez en mettre que deux sur les trois, par exemple.

On choisit ensuite le mode de résilience.
Il est possible de déterminer la taille de l’espace de stockage en bas.
Cliquez en bas sur « créer un espace de stockage« .

Tout est automatisé, l’espace de stockage est ensuite créé.

Sur la gestion des disques de Windows, on obtient alors ceci.

Paramètre de l’espace de stockage

Quelques paramètres et modifications de l’espace de stockage sont possibles.
Notamment, vous pouvez modifier la lettre du lecteur ou encore ajouter un nouveau lecteur.
Toutefois, il n’est pas possible de changer le mode de résilience.

Défaillance de disque

Lorsqu’un disque rencontre un problème matériel et n’est plus accessible. Ce dernier est retiré de l’espace de stockage.
Une alerte Windows vous informe du problème et le disque est positionné en erreur.

Dans l’ordre il faut :

  • Ajouter un nouveau disque
  • Supprimer celui qui pose problème

Liens autour des disques

(Visité 433 fois, 1 visites ce jour)

Vous pouvez aussi lire...

Les Tags : #Windows10 - #Windows - #Tutoriel - #Virus - #Antivirus - #navigateurs WEB - #Securité - #Réseau - #Internet