Fin de support de Windows 7 : que faire

Un message vous indique que Windows 7 va bientôt entrer en fin de support.
En clair début Janvier Windows 7 expire.
Cet article répond à toutes les questions : quand ? Jusqu’à quand pouvez-vous encore utiliser Windows 7 et enfin que faire.

Après avoir lu cet article, vous devriez être en mesure de mieux comprendre les conséquence et les options qui s’offrent à vous après la fin de support de Windows 7.

Fin de support Windows 7 : jusqu’à quand ?

Vous demandez jusqu’à quand vous pouvez utiliser Windows 7 ?
Théoriquement, il n’y a pas de fin d’utilisation.

En effet, Microsoft a programmé la fin de support de Windows 7 à partir du 14 Janvier 2020.
A partir de cette date Windows 7 expire.

L’article suivant donne le calendrier détaillé de la fin de support de Windows 7.

Après la fin de support de Windows 7

A partir de cette date, l’éditeur ne proposera plus de mise à jour pour cette version de Windows.
Ainsi à partir de cette date, plus aucune mise à jour mensuelle ne sera publié.
Cela implique :

  • Plus aucune mise à jour de sécurité sera publié
  • De même plus aucune mise à jour correctrice de bugs autres.

Vous pourrez bien entendu continuer à utiliser votre ordinateur normalement.
Simplement que cela pose des problèmes sur le long terme comme :

  • Des problèmes de sécurité puisque Windows 7 ne bénéficiera plus de correctifs critiques
  • Les éditeurs de logiciels suivent aussi le calendrier et les futures logiciels ne supporteront plus cette version Windows. Certains peuvent encore publier des applications 2 ans après.

C’est donc surtout sur le très long terme que cela pose problème puisque vous aurez des difficultés pour trouver des logiciels pour Windows 7.
Par exemple, un an ou deux ans, il devient difficile de trouver des antivirus compatibles Windows 7.

L’article suivant détaille les implications de la fin de support de Windows 7.

Que faire ?

Trois choix s’offrent à vous avant ou après la date de fin de support de Windows 7.

  • Rester sur Windows 7 et attendre que votre ordinateur tire sa révérence avant d’en changer.
  • Tenter la mise à niveau vers Windows 10.
  • Enfin passer votre ordinateur en Linux.

Rester sur Windows 7

C’est probablement ce que la plupart des utilisateurs vont faire.
Attendre que leur ordinateur tombe en panne avant d’en changer.
Rester sur Windows 7, un an ou deux après la fin de support de Windows 7 n’est pas non plus dramatique.
L’important est de bien avoir un antivirus fonctionnel.

Une fois que votre ordinateur tombe en panne, vous pouvez alors en acquérir un autre qui sera probablement vendu avec Windows 10.
L’avantage ici est que vous n’avez à vous préoccuper de rien.

Mise à jour vers Windows 10

La seconde solution consiste à passer votre Windows 7 en Windows 10.
Sachant que cela peut poser des difficultés.

Dans un premier temps, sachez que cela n’est théoriquement pas gratuit.
En effet, vous possédez une licence pour Windows 7 mais pas Windows 10.
L’offre de mise à jour gratuite vers Windows 10 étant terminée depuis longtemps.
Malgré cela, il semble que chez certains utilisateurs, nul besoin d’acquérir une nouvelle licence.
Enfin sachez que l’on trouve des licences pour Windows 10 à 10 euros.

La seconde difficulté est le support du matériel puisque certains constructeurs ne proposent pas des pilotes à jour pour Windows 10.
Ainsi certains composants peuvent ne pas être supportés correctement.
Là aussi, lors de la mise à jour, le matériel est testé et on vous indique si des problèmes sont connus mais parfois cela n’est pas suffisant.

Enfin, les très vieux ordinateurs qui ont moins de 4 Go de RAM risque d’être très lent sur Windows 10.
Au minimum, nous vous recommandons d’avoir 4 Go de RAM.
L’article suivant donne tous les détails : Combien faut-il de RAM pour Windows 10

Enfin la procédure mise à jour vers Windows 10 est décrite sur la page suivante.

Linux

Enfin la dernière solution consiste à remplacer Windows par Linux.
Ce dernier est gratuit, aucun problème de licence.
L’autre avantage de cette solution est qu’elle supporte n’importe quel ordinateur : du moins puissant au plus puissant.
Ainsi pour les ordinateurs qui n’ont que 2 Go de RAM, c’est probablement la meilleur solution.
Pour ces derniers d’ailleurs un article existe sur le site.

Le seul bémol est que la mise en place n’est pas forcément simple et peut s’avérer complexe pour les débutants.

image_pdfimage_print
(Visité 2 719 fois, 3 visites ce jour)

One Response

  1. Force Informatique 8 décembre 2019

Add Comment