fsck : réparer les erreurs de disque sur Linux

Bloqueur de pub détectée - Vous bloquez l'affichage des publicités.
Pour soutenir le site, merci de bien vouloir laisser les publicités s'afficher
Plus d'informations : Comment désactiver les bloqueurs de publicité sur un site internet

fsck (file system check) est une commande et utilitaire qui permet d'effectuer des contrôles de cohérence, d'intégrité et des réparations sur le système de fichiers.
Cela peut aider à résoudre des dysfonctionnements Linux comme :

  • Le système ne démarre pas par exemple à cause d'un kernel panic
  • Les fichiers du système sont corrompus. Vous pouvez souvent voir une erreur d'entrée / sortie
  • Le lecteur connecté (y compris les lecteurs flash / cartes SD) ne fonctionne pas comme prévu
  • Linux monte automatiquement le système de fichiers en lecture seule car il détecte des corruptions
  • des Segfault et plantages de vos applications

Cet article vous guide pour utiliser fsck pour vérifier vos disques et même le disque système / au démarrage du PC.

fsck : réparer les erreurs de disque sur Linux

fsck : réparer les erreurs de disque sur Linux

Comment utiliser fsck

La syntaxe de fsck est relativement simple :

fsck <options> <système de fichiers>

Avant d'utiliser fsck sur une partition de disque, il faut démonter celle-ci avec la commande umount.
Ainsi si l'on souhaite par exemple vérifier le système de fichiers /dev/sdb1 :

sudo umount /dev/sdb1
sudo fsck -p /dev/sdc1

L'option -p indique à fsck de réparer automatiquement tout problème qui peut être résolu en toute sécurité sans intervention de l'utilisateur.

Pour lister les disques et partitions de disque, utilisez la commande lsblk.

Voici la liste des options possibles :

OptionDescription
-aEssayez de réparer automatiquement les erreurs du système de fichiers. Il n'y aura pas d'invite, alors utilisez-le avec prudence
-AVérifiez tous les systèmes de fichiers répertoriés dans /etc/fstab
-CAfficher la progression des systèmes de fichiers ext4
-fForce fsck à vérifier un système de fichiers. L'outil vérifie même lorsque le système de fichiers semble propre
-lVerrouillez l'appareil pour empêcher d'autres programmes d'utiliser la partition pendant l'analyse et la réparation
-MNe vérifiez pas les systèmes de fichiers montés. L'outil renvoie un code de sortie 0 lorsqu'un système de fichiers est monté
-préparer automatiquement tout problème qui peut être résolu en tout sécurité
-PPermet d'exécuter une analyse sur plusieurs systèmes de fichiers en parallèle. Cela peut causer des problèmes, selon votre configuration. Utiliser avec précaution
-Rne pas vérifier les systèmes de fichiers racine lorsque vous utilisez l'option -A
-rAfficher les statistiques
-tImprimer les statistiques du périphérique
-TMasquez le titre au démarrage de l'outil
-yEssayez de réparer automatiquement les erreurs du système de fichiers lors de la vérification
-VSortie Verbeuse
Les options de fsck

Corriger automatiquement les erreurs détectées avec fsck

Parfois, plus d'une erreur peut être trouvée sur un système de fichiers. Dans de tels cas, vous souhaiterez peut-être que fsck tente automatiquement de corriger les erreurs. Cela peut être fait avec:

sudo fsck -y /dev/sdb

Exécuter fsck sur tous les systèmes de fichiers à la fois

Si vous souhaitez effectuer une vérification sur tous les systèmes de fichiers avec fsck en une seule fois, utilisez l'option -A.
Cette option parcourt le fichier /etc/fstab en une seule fois.
Étant donné que les systèmes de fichiers racine ne peuvent pas être démontés sur une machine en cours d'exécution, ajoutez l'option -R pour les ignorer:

fsck -AR

Forcer fsck à faire une vérification du système de fichiers

fsck n'effectue pas la vérification du système de fichiers, si ce dernier est considéré comme sain.
Il faut forcer la vérification avec l'option -f, soit donc par exemple :

sudo fsck -f /dev/sdb

Vérifier la partition système au démarrage

Dans certains cas, on peut avoir besoin de vérifier la partition système /
Cela afin de s'assurer que la partition système est saine.
Voici deux méthodes.

Depuis un terminal

Pour forcer un fsck au démarrage, il faut créer le fichier /forcefsck.
Vous pouvez le faire en utilisant la commande touch :

sudo touch /forcefsck

Si cela ne fonctionne pas et que fsck ne se lance pas au démarrage de Linux, voici une autre méthodes avec tune2fs pour programmer fsck au démarrage du PC.

sudo tune2fs -c 1 /dev/sdXY

Vous pouvez maintenant redémarrer votre système et fsck devrait être obligé d'exécuter une vérification de la cohérence du système de fichiers.

Lorsque vous ne voulez plus forcer fsck à s'exécuter à chaque démarrage, exécutez la même commande mais avec -1 au lieu de 1:

sudo tune2fs -c -1 /dev/sdXY

En démarrant en mode de récupération (rescue)

  • Appuyer sur la touche MaJ (majuscule) au démarrage du PC. Notez que parfois il faut utiliser la touche ESC.
  • Ensuite choisir Options avancées pour Ubuntu.
Démarrer Ubuntu en mode rescue
  • On obtient une liste avec les recovery mode avec les différentes versions du noyau (kernel).
Démarrer Ubuntu en mode rescue
  • Dans le menu de récupération, sélectionnez la ligne fsck en descendant avec la touche bas du clavier. Validez par entrée.
Exécuter une analyse fsck au démarrage de votre Linux
  • Répondez oui à la question si vous souhaitez poursuivre puis l'analyse fsck se lance
Exécuter une analyse fsck au démarrage de votre Linux
Bravo ! vous avez réussi à lancer un fsck au démarrage de votre Linux avec les options avancées de récupération.

Liens

Vous avez trouvé cet article utile et interressant, n'hésitez pas à le partager...

Trouver la solution sur le forum d'aide

Vous êtes arrivé au terme de l'article fsck : réparer les erreurs de disque sur Linux mais vous n'avez pas trouvé la solution à votre problème...
Suivez ces articles du forum pour trouver une réponse ou demandez à votre tour de l'aide sur le forum