fsutil : La commande NTFS et disque

Bloqueur de pub détectée - Vous bloquez l'affichage des publicités.
Pour soutenir le site, merci de bien vouloir laisser les publicités s'afficher
Plus d'informations : Comment désactiver les bloqueurs de publicité sur un site internet

Fsutil est une commande très complète de Windows qui permet de modifier la configuration du système de fichiers de Windows, gérer les volumes et fichiers.
En effet FAT et NTFS regorgent de configurations souvent cachées.
Cet utilitaire est disponible sur toutes les versions de Windows : Windows 7, 8.1 et Windows 10.
Cela peut aller de l’obtention d'informations sur le système de fichiers à la modification de la configuration.

Voici quelques utilisations de fsutil avec beaucoup d'exemples et son utilisation les plus communes.

fsutil : La commande NTFS et disque

Présentation de fsutil

Fsutil s'utilise depuis l'invite de commandes de Windows.
Les modifications demandent des accès administrateurs, il faut donc lancer ce dernier par un clic droit puis exécuter entant qu'administrateur.

L'utilitaire propose beaucoup de commandes différentes dont voici un extrait.
Les possibilités peuvent aller de la configuration de quota, à la gestion de fichiers, des stockages réservés, etc.

La commande fsutil de Windows

Liste des commandes fsutil

Voici les commandes les plus utiles :

  • behavior : permet de modifier le comportement NTFS. Notamment :
    • Le support et la créations des caractères longs 8.3
    • La mise à jour des dates de derniers accès
    • La fréquence d'écritures des quotas dans les journaux et le pool paginé et non-paginé NTFS
    • La taille de la MFT (master file table zone)
    • Les suppressions silencieuses quand le volume NTFS rencontre des corruptions
    • Les notifications de suppressions de fichiers aussi connus sous le nom de trim et unmap
  • dirty : Gère les bits d'intégrité du volume. Cela permet de lancer un checkdisk au démarrage de Windows quand le volume est marqué comme corrompu. Plus d'informations : Comment supprimer chkdsk du démarrage de Windows 7, 8.1 ou 10
  • file : permet d'obtenir des informations sur un fichier, en créer. Vous pouvez aussi effectuer des recherches de fichiers.
  • fsinfo : Lister tous les lecteurs, obtenir des informations sur ces derniers (type, le volume) et interrogation NTFS.
  • hardlink : Créer un lien symbolique ou junction entre deux fichiers.
  • objectid : Gère les identificateurs d'objet (OID), qui sont des objets internes utilisés par le service client DLT (Distributed Link Tracking) et le service de réplication de fichiers (FRS) pour suivre d'autres objets tels que des fichiers, des répertoires et des liens. Les identificateurs d'objet sont invisibles pour la plupart des programmes et ne doivent jamais être modifiés.
  • quota : Gère les quotas de disque sur les volumes NTFS afin de fournir un contrôle plus précis du stockage en réseau.
  • reparsepoint : Interroge ou supprime des points d'analyse. Ces derniers stockent certaines informations sur un fichier ou dossier.
  • sparse : permet de gérer la fragmentation des fichiers
  • usn : Gère le journal des modifications du numéro de séquence de mise à jour (USN).
  • volume : Démonte un volume ou interroge le lecteur de disque dur pour déterminer la quantité d'espace disponible actuellement sur le lecteur de disque dur ou le fichier utilisant un cluster particulier.

Les sous-commandes

Comme vous pouvez le voir fsutil est très large puisque son utilisation peut aller de la modification de fichiers au changement de configuration de certaines propriétés NTFS.

Exemple de la sous-commande file avec les différents paramètres existants.

Les sous-commandes fsutil de Windows

Quelques utilisations de fsutil

fsutil fsinfo

Les paramètres possibles pour la commande fsinfo :

  • drives : Dresse la liste de tous les lecteurs
  • driveType : Recherche le type d'un lecteur
  • ntfsInfo : Recherche les informations spécifiques aux volumes NTFS
  • refsInfo : Recherche les informations spécifiques aux volumes REFS
  • sectorInfo : Recherche les informations du secteur
  • statistics : Interroge les statistiques du système de fichiers
  • volumeInfo : Recherche les informations du volume

Par exemple, vous pouvez obtenir des informations sur un volume comme la version NTFS, les octets par secteur, etc.

La syntaxe de la commande fsutil à utiliser :

fsutil fsinfo ntfsinfo c:
fsutil fsinfo ntfsinfo

ou encore la commande volumeinfo donne la configuration de ce dernier :

fsutil fsinfo volumeinfo c:
fsutil fsinfo volumeinfo

fs volume

Donne des informations sur un volume.
Parmi les commandes possibles, on trouve celles-ci :

  • allocationReport : Rapport des clusters alloués
  • diskFree : Interroge l'espace libre d'un volume
  • dismount : Démonte un volume
  • fileLayout : Demande toutes les informations disponibles sur le(s) fichier(s)
  • list : Liste les volumes
  • queryCluster : Demande quel fichier utilise un cluster spécifique
  • queryNumaInfo : Interroge le nœud NUMA pour le volume donné
  • smrGC : Contrôle le nettoyage de la mémoire SMR
  • smrInfo : Demande des informations sur SMR
  • thinProvisioningInfo : Demande des informations sur l'allocation dynamique pour le volume donné

Par exemple pour lister la place disque libre, on peut utiliser la commande diskFree comme ceci :

fsutil volume diskfree c:
fsutil volume diskfree

La plupart des commandes s'utilisent en indiquant le nom du volume et les informatons s'affichent

fsutil file

fsutil file vous permet de créer des fichiers en indiquant la taille de ce dernier en octet.
Par exemple pour créer un fichier c:\dossier\superfichier.txt de 100 mo, il faudra utiliser la commande suivante :

fsutil file createnew c:\dossier\superfichier.txt 104857600

fsutil hardlink

Vous pouvez gérer les liens symboliques à partir de cette commande fsutil hardlink.

Ainsi pour lister le lien symbolique d'un fichier, il faudra utiliser la commande :

fsutil hardlink list <nom du fichier>

Si vous désirez créer un nouveau lien symbolique, la syntaxe fsutil devient.

fsutil hardlink create <nouveau fichier> <fichier existant>

Rappelons qu'il existe aussi la commande mklink qui permet aussi de créer des liens symboliques.

Enfin, pour obtenir la configuration des liens symboliques, il faut utiliser la commande fsutil behavior comme ceci.

fsutil behavior query SymlinkEvaluation

Quant à la modification de la configuration des liens symboliques, c'est avec le paramètre set.

fsutil behavior query SymlinkEvaluation

fsutil quota

Cette commande donne aussi la possibilité de gérer les quota.
Ainsi, pour activer les quotas sur un volume :

fsutil quota enforce drivename
exemple : fsutil quota enforce  C:

et si vous désirez désactiver les quotas sur un volume :

fsutil quota disable drivename

Pour changer la limite d'un quota.

sutil quota modify drivename threshold limit  domainname\username
Exemple : fsutil quota  modify C: 4096 8192 MaK

Si vous désirez obtenir les informations sur les quotas d'un volume.

fsutil quota query  C:

fsutil repair

Permet de gérer les réparations du système de fichiers.
Pour lister si des enregistrements sont corrompus.

fsutil repair enumerate C: $Corrupt

Pour activer ou désactiver l'auto-reparation d'un volume qui conduit à une analyse automatique chkdsk :

fsutil repair set c: 0/1
  • 1 : activé
  • 0 : désactivé

Plus d'informations sur l'utilité de chkdsk : A quoi sert chkdsk sur Windows 7, 8.1, 10

fsutil et optimisation disque

Fsutil permet de régler pas mal d'options et ainsi potentiellement d'optimiser un peu les disques.
La page suivante donne la marche à suivre : Fsutil : optimiser ses disques HDD ou SSD

Vous avez trouvé cet article utile et interressant, n'hésitez pas à le partager...

Trouver la solution sur le forum d'aide

Vous êtes arrivé au terme de l'article fsutil : La commande NTFS et disque mais vous n'avez pas trouvé la solution à votre problème...
Suivez ces articles du forum pour trouver une réponse ou demandez à votre tour de l'aide sur le forum