Historique et guerre des navigateurs WEB

Les navigateurs WEB, avec la prédominance d'internet, sont devenus les programmes les plus utilisés.
Il ne reste aujourd'hui que trois navigateurs WEB dominant : Google Chrome, Mozilla Firefox et Edge.

Voici quelques explications sur leurs genèses et les guerres que se livrent les éditeurs de navigateurs internet.
Enfin vous trouverez quelques explications sur leurs fonctionnements.

Historique et fonctionnement des navigateurs WEB

Historique et guerre des navigateurs internet

Les navigateur WEB sont arrivés très tôt dans le monde de l'informatique. Puis de plus en plus utilisés selon la part de plus en plus prenant d'internet dans nos vies.
La montée des navigateurs WEB ont début dans les années années 90 et surtout après 2005.
Mais leurs démocratisations ont débuté au milieu des années 2000.
Voici la genèse des navigateurs WEB, avec les navigateurs WEB les plus courants sur Windows.
Pour la chronologie, vous pouvez suivre cette image de Wikipedia :

Historique des navigateurs internet
chronologie des navigateurs WEB - source Wikipedia.org

La guerre des navigateurs WEB ont débuté très tôt.. Le but étant de devenir le premier du marché.
La réputation dans cette guerre joue beaucoup, le respect des standards W3C, la rapidité et stabilité ainsi que la sécurité jouent beaucoup.
Les parts de marchés permettent aussi d'imposer de nouvelles technologies ou standards.
L'arrivé dans le marché des navigateurs WEB par Google n'est donc pas anodin.

Années 90

Netscape était un navigateur WEB développé par Mosaic fonctionnant sur Windows et Linux.
La version 4 paru en 1994 de Netscape intégré un client mail.

Historique des navigateurs internet

Netscape pu s'imposer rapidement mais fut rejoint par Internet Explorer, intégré en natif à Windows 95.
L'utilisation de Netscape fut alors en continuelle baisse au profit d'Internet Explorer.
AOL rachète la société Netscape en 1998.
La version 5 de Netscape passe en licence libre mais ne verra jamais le jour, une version 6 lente et boguée en 2000 voit le jour puis une version 7 en 2002 avec des innovations.
Il faut savoir que Mozilla est basé sur Netscape, puis que Netscape va ensuite être basé sur Mozilla quand ce dernier prendra la prépondérance.

Mozilla (Mosaic killer) était le nom de code de la version 5 de Netscape qui n'a jamais vu le jour.
C'était, aussi, le nom de la mascotte de l'entreprise Netscape Communications.
Mozilla 1.0 est finalement sorti le 5 juin 2002. A l'époque le logo est un tyrannosaure.

Historique des navigateurs internet

Comme bien souvent avec les projets libres, des dérivés basés sur ce dernier apparaissent par la suite, on trouve notamment : la suite Mozilla (maintenant repris sous le nom de SeaMonkey), Camino, Netscape 6, etc

Le 3 août 2005, la Fondation Mozilla a annoncé la création d'une entreprise : la Mozilla Corporation.
Une filiale a but non lucratif qui a pour but la création du navigateur Firefox puis et du client mail Thunderbird.
En 2002 la première version de Firefox fut publiée.

La première version d'Opera ayant vu le jour en 1993.
Opera est connu pour ses innovations techniquement.
Par exemple c'était premier navigateur WEB a proposé le multi-onglet la possibilité de charger plusieurs pages en parallèle.
Les navigateurs WEB ont par la suite intégré ces fonctionnalités eux aussi.

Historique des navigateurs internet

Années 2000

Les années 2000 ont été rythmées par les sorties d'Opera mais surtout d'Internet Explorer et Firefox.
Entre 2000 et 2006, Internet Explorer était plutôt prédominant sans nouvelle version (Internet Explorer 6).
Le dynamisme revient avec Firefox en 2004 et la Fondation Mozilla en 2005.

Fin 2006, sorti d'Internet Explorer 7.
Puis en 2008, Google sort Google Chrome avec une interface épuré et un navigateur rapide.
Les sorties de Firefox puis ensuite de Google ont permis de dynamiser le marché et les fonctionnalités des navigateurs WEB.

Historique des navigateurs internet

2000/2004 : Première guerre des navigateurs WEB

La première guerre des navigateurs WEB eut lieu entre Microsoft et Netscape.
En 1994, Netscape possédait 90% du marché.  Microsoft attaqua Netscape afin de récupérer des part de marché et imposer Internet Explorer.
A l'époque, Netscape avait plutôt la bienveillance des internautes, par rapport à Microsoft qui était vu déjà comme le "méchant" de Microsoft.
Pour cela, Microsoft utilisa sa position dominante avec Windows pour proposer par défaut Internet Explorer.

Le tournant fut la sortie d'Internet 4, rapide, fournit par défaut dans Windows 95 avec notamment une icône sur le bureau.
Microsoft conclut divers accords avec les constructeurs d'ordinateurs pour fournit Internet Explorer.
Puis les kits d'installation des fournisseurs d'accès proposent des versions personnalisées d'Internet Explorer.
A partir de là, l'utilisation de Netscape chute au profit d'Internet Explorer.
En 1998, Internet Explorer possède 98% des parts de marchés des navigateurs WEB.

La guerre des navigateurs internet
statistiques navigateurs WEB - source wikipedia.org

Plusieurs enquêtes, accords et réouvertures ont lieu dans les années 90 contre Microsoft à cause de sa position de monopole.
En 1998, Le département de la Justice (DOJ) et vingt États attaquent Microsoft, suite à cet épisode contre Netscape.
S'ensuit alors des jugements et appels, la commission européenne entre aussi dans la danse à travers des reproches à Microsoft pour ses positions de monopole.

La guerre des navigateurs internet
source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Parts_de_march%C3%A9_des_navigateurs_web

2004/2005 : Seconde guerre des navigateurs WEB

La seconde guerre des navigateurs WEB débutent en 2004/2005.
Internet Explorer est à plus de 90% de part de marchés. Firefox et la Fondation Mozilla débute son attaque.
Petit à petit Firefox grappille des parts de marchés.
Entre 2001 et 2006, aucune nouvelle version d'Internet Explorer ne voit le jour, et reste en version 6.
Internet Explorer 7 sort avec la gestion d'onglets et un champs moteur de recherche.
Google emboîte le pas ensuite avec Chrome, qui devient à ce jour, le navigateur WEB le plus utilisé.

Après 2004 : Chrome vainqueur

De nos jours, Chrome, Firefox, Internet Explorer, Opera et Safari se partagent le marché.
Certains navigateurs sont plus actifs dans le monde du mobile que sur les ordinateurs.

La guerre des navigateurs internet
source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Parts_de_march%C3%A9_des_navigateurs_web

ou encore la répartition des navigateurs WEB sur malekal.com  - sachant qu'il y a plus d'utilisateurs d'ordinateurs en Windows :

La guerre des navigateurs internet

En vidéo

2019/2021 : Les navigateurs basés sur Chromium

2019 et 2020 voit la victoire des navigateurs WEB basés sur Chromium.
C'est la version libre du navigateur Chrome. Chaque éditeur peut l'utiliser et le personnaliser.
Ainsi, Opera se base sur ce dernier.
On voit aussi l'arrivé de Brave, un navigateur WEB qui protège la vie privée et bloque les publicités.

Enfin et surtout Microsoft abandonné le développement de son propre moteur sur Edge et passe aussi sur Chromium à travers : Edge Chromium.

Enfin, des éditeurs de PUP l'utilisent pour installer par défaut un version de Chromium avec un moteur de recherche forcé ou des extensions publicitaires.

Plus d'informations :

Guerre des standard et technologies

La guerre des navigateurs WEB se fait aussi au travers de standards que certains éditeurs peuvent tenter d'imposer.
Lorsqu'Internet Explorer possédait + 90% du marché, il est relativement difficile pour tout autre acteur du WEB de proposer une nouvelle technologie sans qu'Internet Explorer, et donc Microsoft, soit en accord.
Inversement, Internet Explorer étant fermé, il était aussi difficile d'ajouter de nouvelle fonctionnalité puisqu'il fallait connaître le fonctionnement de ce dernier (et ce n'est pas gratuit).
De plus, même si des spécifications (W3C) étaient proposées.
Mais chaque éditeurs de navigateurs WEB avaient leurs spécificité.
Ainsi cela rend le développement et surtout la compatibilité avec tous les navigateurs WEB difficiles.
C'est aussi une manière de rendre un marché plus captif, si tous les sites WEB fonctionnement pour Internet Explorer et que le rendu n'est pas bon pour un autre navigateur WEB, les utilisateurs ne vont pas utiliser ce nouveau navigateur WEB qui "fonctionne mal".

Les logiciels libres

L'ouverture de nouveaux navigateurs WEB basés sur des projets libres ont aussi permis de faciliter l'ajout de nouvelles fonctionnalités externe, la création de nouvelle technologie.
Le fonctionnement technique de Firefox a été documenté.
Ainsi des APIs permettent de se brancher dessus etc.
Google a suivi la même optique.

C'est aussi pour cela que le navigateur WEB demande systématiquement, si vous souhaitez passer ce dernier "par défaut".

La guerre des navigateurs internet

La guerre des moteurs de recherche

Cette guerre se poursuit aussi au travers de la guerre des moteurs de recherche, pour plus d'informations, lire le dossier :

Liens

Cet article est sous licence Creative Commons BY-NC-SA.
Vous êtes autorisé à partager et modifier cet article, à condition de créditer le site ainsi que la licence, d'utiliser la même licence si vous modifiez l'oeuvre et de ne pas en faire d'utilisation commerciale.

Trouver la solution sur le forum d'aide

Vous êtes arrivé au terme de l'article Historique et guerre des navigateurs WEB mais vous n'avez pas trouvé la solution à votre problème...

Suivez ces articles du forum pour trouver une réponse :
Sinon créez votre propre demande pour obtenir de l'aide gratuite.
Plus de détails : Comment obtenir de l'aide sur le forum