Linux : Les répertoires systèmes et l’arborescence : /home, /var, /usr, /etc, /boot, …

Bloqueur de pub détectée - Vous bloquez l'affichage des publicités.
Pour soutenir le site, merci de bien vouloir laisser les publicités s'afficher.

Plus d'informations : Comment désactiver les bloqueurs de publicité sur un site internet.

Lorsque vous venez d'installer Linux, par exemple Ubuntu, on peut être vite perdu avec la structure des répertoires systèmes.
En effet, l'arborescence des dossiers système cela n'a complètement rien à voir avec Windows.
Elle suit la norme FHS (Filesystems Hierarchy Standard) et donc les distributions Ubuntu, Debian, Fedora, Mint, etc respectent tous cette structure et arborescence.

Dans cet article, vous trouverez la liste des dossiers systèmes, leurs descriptions, à quoi ils servent.

Les répertoires systèmes et l'arborescence Linux
Les répertoires systèmes et l'arborescence Linux

Fonctionnement des répertoires dans Linux

Le système de fichiers et les disques

Voici quelques éléments généraux sur le système de fichiers et nomenclatures des disques sur Linux.
Le système de fichiers par défaut sur Linux est ext4.
Pour rappel, ce dernier définit la structure des fichiers et dossiers et permet au système d'exploitation de retrouver les données.

Pour plus d'informations sur le système de fichiers, lire l'article : Comprendre les systèmes de fichiers.

Linux stocke les périphériques matériels dans /dev.
Ainsi, on y retrouve les disques dur, disques amovibles et autres.
Par exemple :

  • /dev/hda, /dev/hdb : correspond aux disques dur IDE.
  • /dev/sda, /dev/sdb : aux disques dur SATA.
  • /dev/nvme0n1, /dev/nvme1n1 : aux SSD NVMe

Enfin Linux utilise les dénominations suivantes pour les disques.

  • La lettre correspond au disque.
  • Le numéro correspond à la partition de disque - ex : /dev/sda1, /dev/sda2, /dev/sdb1.

Maintenant que vous avez compris comment Linux attribue les disques et partitions de disques, on peut s'attaquer aux dossiers systèmes.

Des répertoires en arborescence

Le stockage des répertoires se fait avec une arborescence.
La racine de l'arborescence est / puis on trouve les sous-dossiers comme /boot, /usr, /etc.
Chacun peuvent alors contenir un sous-dossier, qui peut en contenir un autre, etc.
On parle alors de niveau et le caractère / sert à indiquer le niveau.
On les note de cette manière /usr/include

L'arborescence des répertoires systèmes de Linux

Dans la capture d'écran ci-dessous, on liste le contenu de / avec la commande ls.
Soit donc tous les sous-répertoire de /
Puis la seconde commande liste le contenu du dossier /home.

L'arborescence des répertoires systèmes de Linux

La commande tree permet d'afficher l'arborescence complète de votre Linux.
Par exemple ici seulement les dossiers jusqu'au niveau 2.

L'arborescence des répertoires systèmes de Linux

Les répertoires et dossiers systèmes

Liste des répertoires systèmes Linux

Lorsque vous installez Linux, on trouve des répertoires systèmes créés automatiquement pour le fonctionnement de l'OS.
Voici les principaux dossiers et répertoires systèmes.
Ils sont identiques à toutes les distributions : Ubuntu, Debian, Mint, Fedora, etc.

RépertoireDescription
/C'est la racine de la partition système.
/binstocke les exécutables et binaires essentiels
/bootstocke les fichiers de démarrage de Linux
/devLes fichiers liés aux périphériques
/etcLes fichiers de configuration de Linux et des applications
/homeLes dossiers des utilisateurs
/libLes librairies et bibliothèques partagés pour le fonctionnement de l'OS et des applications
/lost+foundLes fragments des fichiers récupérés par fsck
/mediaContient les points de montages pour les médias amovibles
/mntLes répertoires utilisés pour monter temporairement un système de fichiers (disquette, CD-ROM…).
/optLes applications installées depuis une autre source que les système de packages de la distribution
/procRépertoire virtuel avec les informations système (l'état du système, noyau, etc) basé sur procfs (process file system)
/rootLe dossier personnel de l'utilisateur root
/sbinLes exécutables et binaires du système
/srvLes fichiers liés aux services
/tmpLe dossier temporaires
/usrLe répertoire des applications utilisateurs
/varDonnées variables fréquemment écrits
Liste des répertoires systèmes Linux

/boot

C'est le dossier système lié au démarrage de l'OS.
Il stocke :

  • Les fichiers de configuration de grub dans /boot/grub/grub.cfg
  • Les fichiers images du kernel Linux (noyau Linux)
    • initrd (INITial RamDisk) - il contient les pilotes minimaux pour accéder au disque dur durant le démarrage du PC
    • System.map : tableau de symbôle du noyau avec les adresses mémoires
    • vmlinux : c'est le fichier du noyau Linux.
Le dossier système /boot de Linux

/etc

Il stocke les fichiers de configurations du système ainsi que des applications.
Ainsi, on trouve un sous-dossier par application.
Parmi les sous-dossiers /etc importants :

  • /etc/init.d et /etc/default : les fichiers liés aux daemons Linux
  • /etc/password, /etc/group, /etc/shadow : les fichiers de configuration des utilisateurs Linux.
  • /etc/hosts : le fichier HOSTS de Linux
  • /etc/network : dossier de configuration réseau. L'emplacement peut varier selon la distribution.
  • /etc/pam.conf et /etc/pam.d : la configuration des services d'authentification à travers Linux Pluggable Authentication Modules (PAM).
  • /etc/sudoers et /etc/sudoers.d : la configuration de sudo.
  • /etcsysctl.conf et /etc/sysctl.d les fichiers de configuration de démarrage du noyau Linux.
  • /etc/resolv.conf : la configuration des DNS Linux.

C'est un dossier système Linux très important pour le fonctionnement général du système d'exploitation.
Certains fichiers de configuration sont aussi liés à la configuration.
Ainsi, les utilisateurs ne doivent pas pouvoir écrire ou lire ces fichiers car ils peuvent modifier la configuration Linux.

Le dossier système /etc de Linux

/dev

Le répertoire système /dev stocke les fichiers des périphériques à travers udev.
udev est un gestionnaire de périphériques de Linux.
Ce dernier monte de manière dynamique les périphériques utilisés sur le PC.
Mais on peut créer des règles pour imposer des configurations.
Par exemple, l'ordre des interfaces si vous avez plusieurs cartes réseaux (eth0, eth1).
Ou encore même chose sur l'ordre des disques et leurs numérotations.

Le dossier système /dev de Linux

/home et /root

Ce sont les dossiers des utilisateurs Linux.

/home stocke donc les dossiers utilisateurs.
Lorsque vous créez un nouvel utilisateur, automatiquement un sous-dossier /home est créé (sauf si vous spécifiez un autre).
L'utilisateur peut alors y stocker ses données personnelles.

/root est le répertoire personnel de l'administrateur du système.
Les autres utilisateurs n'y ont pas accès.

/proc

C'est un pseudo-système de fichiers basé sur procfs (process file system).
Il stocke des données du noyau que les applications peuvent utilisés.
On peut aussi y trouver des fichiers de configurations que l'on peut modifier directement.
Mais pour une persistance au démarrage, il faut modifier les fichier /etcsysctl.conf et /etc/sysctl.d ou utiliser la commande sysctl.

  • /proc/cpuinfo : les informations CPU. Par exemple la commande lshw peut utiliser pour donner la configuration CPU.
  • /proc/meminfo : stocke les informations sur mémoire libre, utilisés, etc. Les commandes top, freemem peuvent utiliser ce fichier.
  • /proc/net : les données liées à l'utilisation réseau par protocole. Les commandes ifconfig, iftop peuvent s'en servir.
  • /proc/diskstats et /proc/partitions : l'état des disques et partitions de disque.
  • /proc/swaps : stocke les partitions SWAP.
  • /proc/PID/ : les PID des applications ouvertures utilisés par exemple par top ou ps.
Le dossier système /proc de Linux

Enfin les paramètres du noyau se trouve dans /proc/sys/
Par exemple /proc/sys/net stocke la configuration réseau du noyau.
Souvent il s'agit de fichier avec des valeurs parfois de type boolean 0 ou 1.
Ainsi par exemple pour activer le routage entre les interfaces réseaux, on peut utiliser la commande :

echo 1 >/proc/sys/net/ipv4/ip_forward
Le dossier système /proc de Linux

Mais la configuration n'est pas persistante au redémarrage.

/usr

Le répertoire système /usr stocke les données des applications des utilisateurs.
C'est donc en général des applications supplémentaires installées à partir du système de package de la distribution ou compilées.

On y trouve alors les sous-dossiers suivants :

  • /usr/bin : stocke les exécutables et binaires des applications
  • /usr/lib : le dossier des librairies utilisées par les applications
  • /usr/local : les applications compilées. On retrouve alors la même structure de répertoire.
  • /usr/share : le dossier avec les fichiers qui peuvent être partagés à toutes les architectures (i386, amd64, etc).
  • /usr/src : les sources des applications que l'on peut compiler.
Le dossier système /usr de Linux

/var

Ce dossier système stocke des données variables.
Voici les principaux sous-répertoire de /var

  • /var/log : les journaux et logs du système et des applications
  • /var/lock : Les fichiers LCK. de verrous pour les ressources, périphériques partagés
  • /var/run : Des fichiers liés aux applications en cours de fonctionnement. Par exemple, on peut y trouver le PID de l'application.
  • /var/mail : les mails des utilisateurs
  • /var/cache : dossiers et fichiers de cache. Par exemple apt peut y stocker les packages pour installer ou mettre à jour le système et les applications. On trouve aussi les documents et man des applications dans /var/cache/man.
Le dossier système /var de Linux
Vous avez trouvé cet article utile et interressant, n'hésitez pas à le partager...

Trouver la solution sur le forum d'aide

Vous êtes arrivé au terme de l'article Linux : Les répertoires systèmes et l’arborescence : /home, /var, /usr, /etc, /boot, … mais vous n'avez pas trouvé la solution à votre problème...
Suivez ces articles du forum pour trouver une réponse ou demandez à votre tour de l'aide sur le forum

Tags: