Quand faut-il migrer et abandonner Windows pour Linux ?

5.0
01

Windows est un système d’exploitation fermé qui fait souvent grincer des dents.
Pourtant les utilisateurs continuent parfois à contre coeur à utilise ce dernier.

De l’autre côté, Linux est un système d’exploitation alternatif ancien avec une communaté très active.
Dans cet article, vous trouverez les avantages et inconvénients de GNU/Linux et surtout quand peut-on passer à ce système d’exploitation.

Quand et dans quel cas peut-on abandonner Windows à Linux ?

Qu’est-ce que Linux ?

Avant de commencer, si vous n’avez aucune idée de ce qu’est linux, je vous invite à lire notre article : Découvrir Linux : Qu’est-ce que Linux ?
Cela permettra d’avoir une vue d’ensemble de ce système d’exploitation.
Linux existe sous différentes distributions. Une distribution étant un package complet d’installation de Linux avec une série de logiciels qui peuvent être télécharger et installer automatiquement.

Pour synthétiser Linux est composé :

  • Un noyau Linux qui permet en autre de faire fonctionner les périphériques et le matériel de l’ordinateur.
  • Une série de logiciels : client mail, navigateur internet, logiciel de bureautique, etc.
  • Un gestionnaire de fenêtres : il en existe des dizaines qui changent la présentation des fenêtres (bouton pour fermer, agrandir, réduire, etc)
  • Un environnement de bureau : il en existe aussi plus ou moins proche de Windows avec un menu Démarrer et plus ou moins gourmand en ressources.
  • Un gestionnaire de paquets : qui permet de télécharger et installer les logiciels et mettre à jour la distribution.

Linux est distribué depuis des dizaines d’années avec un bureau virtuel, cette fonction a été ajoutée récemment sur Windows 10 : Windows 10 : les bureaux virtuels

Quels sont les avantages de Linux ?

Le premier avantage est que Linux est totalement gratuit.
Si des mises à jour de la distribution sont proposées, vous n’avez rien à payer.
Vous pouvez réinstaller autant de fois Linux que vous voulez ou même changer de distribution, vous n’avez rien à débourser.
Aucune prise de tête sur les licences.

Une installation d’application simplifiée.
L’installation de logiciels est extrêmement facile car intégré dans la distribution.
Le gestionnaire de packages permet de sélectionner les logiciels à installer, le reste est automatisée.
C’est un peu ce qui existe sur les smartphone Android avec Google Play.
Microsoft est en train de tenter la même chose avec Windows Store sur Windows 10.

Vous n’avez pas à vous soucier de la version et du support.
Windows possède des cycles de vie et les versions de Linux aussi.
Un Windows qui n’est plus supporté, c’est plus de mise à jour de sécurité et des éditeurs de logiciels qui peuvent bloquer l’installation pour cette version de Windows.
Cela pousse en général, à mettre à jour Windows et donc racheter une licence ou carrément un nouvel ordinateur.
Plus d’informations sur ces aspects sur la page : La fin de support de Windows

Sur Linux, il faudra simplement mettre à jour la distribution et c’est gratuit.

Linux est personnalisable.
Avec le système de package, vous pouvez choisir les logiciels à installer, le gestionnaire de fenêtre ou environnement de bureau.
Beaucoup d’options pour personnaliser la présentation sont disponibles.
Sur Windows pour changer cela, il faut modifier des fichiers et cela peut causer des corruptions du système.
Beaucoup de thèmes sont aussi présents.

Par exemple, un environnement de bureau que j’utilisais, il y a plusieurs années où ce dernier est simplement en texte.
Un menu déroulant avec les applications étaient disponible par un clic droit sur le bureau.
Tout se pilotait par des raccourcis clavier, changement de disposition de fenêtre (mozaique, etc), bureau, lancement de certaines applications.

et si tout dessus, le bureau plus récent avec gnome, où un moteur de recherche d’application est disponible.
A gauche, les applications les plus utilisées et au centre et complètement à droite les applications en cours de fonctionnement.

Plus de confidentialité et vie privée.
Contrairement à Windows et surtout Windows 10, aucune télémétrie et collectes de données, du moins très peu.
Toutefois, Ubuntu et Mozilla peuvent effectuer de la télémétrie sur la configuration matérielle des ordinateurs.

Linux est plus rapide
Globalement dans l’utilisation de l’ordinateur, Linux est plus réactif et rapide que Windows.
Les applications se lancent plus rapidement aussi de manière générale.

Une communauté dynamique.
La communauté linux est très active.
Si vous prenez le site d’Ubuntu, un wiki avec des documents pour chaque action est proposée.
Windows ne propose pas cela, même s’il existe beaucoup de sites dédiés à Windows.
Un des avantages est que tout le fonctionnement de Linux est documenté et ouvert, alors que celui de Windows est fermé pour des raisons d’espionnage industriel.
Trouver une solution avec Linux est donc, au final, plus simple.

Les désavantages de Linux

Passons maintenant aux désavantages de Linux.

Les éditeurs de logiciels ne supportent pas Linux.
Linux ne représente rien en part de marché des ordinateurs de bureau.
En conséquence, les éditeurs de logiciels ne créent pas de version de leurs applications pour Linux.
De même pour les jeux, très peu de jeux sont supportés ne natinf sur Linux.
De ce fait, cela limite le développement des ordinateurs de bureaux en Linux.
On arrive alors à un cercle fermé.

Le support du matériel peut-être perfectible.
Pour les mêmes raisons que précédemment, le support du matériel et notamment des cartes graphiques peut poser problèmes.
C’était surtout vrai, il y a plusieurs années, mais cela s’améliorer.
Déjà parce que les entreprises aident de plus en plus aux développements du noyau linux en livrant des spécifications du matériel.
Mais aussi parce que par exemple Nvidia et ATI proposent leurs propres divers.
Reste que parfois, sur des ordinateurs très récents, certains matériels peuvent mal fonctionner au départ.

Les idées reçues sur Linux

Linux est plus sécurisé que Windows.
C’était probablement vrai du temps de Windows XP SP1… Linux était déjà livré à l’époque avec un pare-feu, bien que souvent à l’installation sans règle par défaut.
Ce n’est plus vraiment vrai actuellement. Microsoft depuis Windows XP SP2 travaille beaucoup sur la sécurité et encore plus sur Windows 10 : Windows 10 et la protection contre les virus et attaques
Personnellement, je pense que les deux se valent… la différence se fait de l’utilisateur.

Aucun virus existe sur Linux
Cela vrai et faux.
Il existe beaucoup de malwares sur Linux mais qui visent soit les serveurs, soit les IoT comme les routeurs basés sur ce dernier.
La page suivante en énumère : Malwares et Virus sur Linux
Pour les ordinateurs de bureaux, il est clair qu’on est largement moins visés que Windows et que très peu de malwares existent.
On peut très bien surfer sans antivirus.
Il faut juste comprendre que cela n’a rien à avoir une question d’OS plus sécurisé que l’autre, c’est simplement qu’il n’y a pas de marché..
Linux ne représente rien en ordinateur de bureau, donc pourquoi perdre du temps, de l’énergie et de l’argent à confectionner des malwares pour rien ?
Si demain, Linux perce sur les ordinateurs de bureaux, il est fort probable que des malwares arrivent en masse dessus.

Linux est plus stable et plante moins que Windows
Linux plante moins que Windows ?
Là aussi, c’est à voir, il est clair que du temps de Windows 98 et ME, il y avait une différence.
Depuis la génération des Windows NT à partir de Windows XP, c’est de moins en moins vrai.
Le gros souci se pose surtout lors de la sortie d’une nouvelle version de Windows où les pilotes notamment pour les gamers sont buggués.
Des instabilités se posent alors avec les fameux BSOD (écran bleu).
Le serveur X sur Linux plante quelques fois.

Linux est plus compliqué que Windows.
Là aussi c’était vrai, il y a plusieurs années, cela se vérifie de moins en moins.
On voit beaucoup Linux comme des commandes interminables à saisir, ce n’est plus trop vrai.
De plus en plus d’interfaces graphiques sont présentes pour tout faire à la souris.
Aujourd’hui on peut tout à fait utiliser Linux sans passer une seule commande.

Windows est simple et compliqué à la fois comme tout outil informatique.
Quand cela ne fonctionne pas, vous vous retrouvez avec des messages ou des erreurs incompréhensible.
Pensez que linux a une commuanuté et est plus ouvert sur les spécificités et fonctionnement.
La résolution des problèmes est donc normalement moins complexes.

Les problèmes autour de Windows

Les problèmes liés à Windows qui peuvent motiver une migration vers Linux.

Windows Update et les mises à jour de Windows.
Les mises à jour sur Windows sont toujours un cauchemar pour beaucoup d’utilisateurs.
En premier lieu, elles sont volumineux, plusieurs centaines de Mo et pour beaucoup d’utilisateurs trop fréquentes.
En second lieu, elle demande souvent un redémarrage de l’ordinateur, ce qui agace les utilisateurs.
Enfin, Windows Update plante souvent et le téléchargement ou l’installation des mises à jour ne fonctionne plus.
On se retrouve avec des codes erreurs et les utilisateurs peuvent être vite bloqués.
Windows 10 semble difficilement pallier à ces problèmes qui existent depuis Windows XP.

Windows 10 ne semble pas corriger ces aspects mais les accentuent : Le cauchemar Windows Update continue sur Windows 10

Les logiciels malveillants et malwares : les internautes qui sont régulièrement infectés sont souvent agacés par les malwares.
En général, ce sont des internautes qui tentent de cracker des logiciels pour ne pas les payer et qui téléchargent le premier crack venu.

Dans quel cas peut on ou pas migrer sur Linux ?

Si vous êtes un gamer, migrer sur Linux n’est pas recommandé pour les raisons évoquées précédemment.
Un Dual-Boot Linux/Windows est plutôt approprié.

Migrer sur Linux est possible, si votre utilisation de l’ordinateur se concentre sur le surf, lire vos mails, écouter de la musique ou regarder des films.
Le gros avantage est que concernant les malwares sur internet, vous serez moins visés.
De même dans l’utilisation des clés USB vérolés.

Un autre aspect de la migration vers Linux est recycler un Windows qui n’est plus supporté.
Pour les vieux ordinateurs dont Windows n’est plus supporté, migrer sur Linux est idéal.
Beaucoup de distributions Linux supportent les vieilles configurations matérielles.
Nous avons fait une sélection sur la page suivante : Les distributions Linux pour recycler un ordinateur en Windows

Autres liens du site sur Linux

Quelques liens et tutoriels du site autour des linux.

image_pdfimage_print
(Visité 2 019 fois, 4 visites ce jour)
5.0
01
Demande de l'aide sur le forum