Menu Fermer

Mot de passe, code PIN, empreinte digitale, faciale, digitale, iris : quel est le plus sûr

Que vous utilisiez un Smartphone, iPhone, une tablette ou un PC en Windows 11, les méthodes de connexion et de déverrouillage des appareils ne cessent d’évoluer.
Le but étant de sécuriser au maximum votre appareil.

Outre les codes PIN et les mots de passe, les fabricants de smartphones, tablettes et PC ont introduit des méthodes d’authentification biométriques, telles que la reconnaissance faciale, les empreintes digitales et le balayage de l’iris, afin d’offrir aux utilisateurs un moyen plus rapide et plus pratique d’accéder à leur téléphone.

Cependant, toutes les méthodes d’authentification n’offrent pas la même sécurité et la même commodité. Laquelle offre la meilleure sécurité pour votre réseau et vos appareils ?

Mot de passe, code PIN, empreinte digitale, faciale, digitale, iris : quel est le plus sûr

Comparaison des méthodes d’authentification

Le code PIN (ou code confidentiel)

Un code PIN ou un code d’accès est l’option de sécurité la plus courante disponible sur la plupart des appareils. Il s’agit d’une combinaison de caractères numériques, souvent composée de quatre à six chiffres, selon le système d’exploitation du téléphone. De nombreux utilisateurs préfèrent les codes PIN car ils sont courts et peuvent être saisis rapidement à l’aide du clavier.
Le principal avantage est que les données sont stockées localement, il n’y a aucun échange avec un serveur d’authentification et donc la possibilité d’interception par un pirate est réduite.

Mais des recherches sur les codes PIN confirment que la plupart des utilisateurs choisissent des codes PIN représentant des dates, des identifiants d’étudiants, des numéros de téléphone ou des chiffres répétés, qui ne sont pas difficiles à deviner.
Ainsi, un attaquant peut facilement devenir un code PIN.

Pour

Contre

  • Méthode d'authentification simple et rapide

  • Bonne expérience utilisateur

  • Déverrouillage plus lent que les autres méthodes d'authentification

  • Oblige les utilisateurs à mémoriser des numéros

  • La récupération peut être difficile si vous oubliez le code PIN

Le code PIN (ou code confidentiel)

Le mot de passe

Le mot de passe est une méthode d’authentification encore très courante.
Généralement, le mot de passe est plus long que le code PIN avec un minimum de 8 caractères pouvant aller à plus de 16 caractères.
De plus, les mots de passe peuvent inclure des symboles et majuscules.

Mais comme pour les codes PIN, les gens créent souvent des mots de passe devinables à l’aide d’informations personnelles accessibles au public et de mots du dictionnaire. En outre, 61 % des utilisateurs réutilisent le même mot de passe sur plusieurs sites web, de sorte que la compromission d’un seul mot de passe peut rendre plusieurs comptes vulnérables.

De plus, le mot de passe pose un autre souci, les données sont généralement stockés dans le Cloud et non en local.
L’échange des informations d’authentification peut être altéré ou intercepté par un attaquant.

Pour

Contre
  • Plus sûr que le code PIN

  • Amélioration de l'expérience utilisateur

  • Facile à utiliser

  • Long pour déverouiller l'appareil

  • La récupération d'un mot de passe peut être aussi difficile que celle d'un code PIN

  • Sensible aux attaques (Bruteforce, Phishing)

Le mot de passe comme méthode d'authentification

Reconnaissance de l’empreinte digitale

Les lecteurs d’empreintes digitales sont de petits capteurs sensibles à la lumière qui lisent les sillons de vos empreintes digitales. Ils stockent, en local et de manière sécurisée, une image du doigt sur le téléphone ou l’appareil, et y accèdent ultérieurement. Il utilise ensuite un logiciel de reconnaissance des formes pour essayer de faire correspondre l’empreinte aux doigts qui utilisent le capteur. S’il n’y a pas de correspondance, rien ne se passe.
C’est une méthode d’authentification très rapide puisqu’il suffit de poser son doigt et l’utilisateur n’a rien à retenir.

L’empreinte digitale est une caractéristique unique qui ne peut être répétée et qui n’appartient qu’à un seul individu, ce qui en fait une solide ligne de défense contre les atteintes à la sécurité. Contrairement aux mots de passe ou aux codes PIN, les empreintes digitales ne peuvent pas être facilement copiées ou devinées, ce qui fait des scanners d’empreintes digitales un pare-feu de sécurité.
Mais cette unicité est aussi une faille puisque vous ne pouvez pas changer votre empreinte une fois compromise.

Bien qu’il s’agisse d’une méthode d’authentification plus sûre, les scanners d’empreintes digitales ne sont pas totalement à l’abri des failles. Des répliques de haute qualité des empreintes digitales d’un individu peuvent potentiellement tromper ces scanners. Toutefois, une telle entreprise est difficile et beaucoup moins fréquente que d’autres pratiques frauduleuses telles que le craquage de mot de passe ou le Phishing. Dans la plupart des situations où un intrus est prêt à se préparer de la sorte, des facteurs d’authentification supplémentaires sont mis en œuvre, car il s’agit d’un environnement exceptionnellement sûr.

Un autre inconvénient de cette méthode d’authentification est le problème des défaillances. Les rayures, les traces de saleté, la mutilation des empreintes digitales et les marques de chaleur sur l’écran peuvent entraîner des problèmes de reconnaissance.

Pour

Contre

  • Méthode d'authentification rapide et pratique

  • Plus sûre que le code PIN et le mot de passe

  • Les empreintes digitales peuvent être reproduites

  • La distorsion des empreintes digitales peut entraîner des défaillances

  • Problèmes de reconnaissance plus importants que pour l'authentification basée sur un code PIN ou un mot de passe

L'empreinte digitale

La reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale est une technologie de biométrie capable de reconnaître l’aspect et les traits du visage pour permettre une authentification.
Android propose cette technologie avec Android Ice Cream Sandwich. Du côté d’Apple avec Face ID.
Enfin Microsoft, permet une authentification dans Windows 11 avec Windows Hello grâce à des webcam IRS.
La technologie de la reconnaissance faciale est déjà connue pour sa rapidité, sa précision et sa fiabilité. Elle est donc idéale pour les domaines où une identification rapide et précise est cruciale pour maintenir un niveau de sécurité élevé.

Un autre problème majeur de la reconnaissance faciale est que les conditions d’éclairage variables et les changements faciaux, comme le vieillissement, peuvent avoir un impact sur la lisibilité du scanner. Pour certains appareils (mais pas ceux qui utilisent l’identification faciale d’Apple), la caméra frontale a besoin d’un éclairage idéal pour pouvoir prendre une photo claire de votre visage. De plus, certains capteurs peuvent également être trompés en utilisant les photos des utilisateurs. Comme pour les empreintes digitales, une fois que la reconnaissance faciale est compromise, elle l’est à vie.

Les systèmes de reconnaissance faciale, bien que sophistiqués, ne sont pas totalement infaillibles. Ils risquent d’être trompés par des photos, des masques ou d’autres formes d’usurpation d’identité. C’est ce que l’on appelle souvent l'”usurpation d’identité”.

Enfin, ces types de risques sont considérablement réduits grâce à des fonctions avancées telles que la détection de l’état de conservation, qui est incluse dans notre solution de reconnaissance faciale. La détection du caractère vivant peut faire la différence entre une personne réelle et une photo ou un masque. Il est donc beaucoup plus difficile pour quelqu’un d’obtenir un accès non autorisé.

Pour

Contre


  • Méthode de déverrouillage rapide

  • Il n'est pas nécessaire de mémoriser des codes et des mots de passe

  • Les effets de lumière et les changements de visage peuvent entraîner des défaillances

  • L'orientation de l'écran et la distance par rapport à la caméra peuvent avoir un impact sur la lisibilité

  • Le scanner peut être trompé par les photos de l'utilisateur ou parfois par des similitudes familiales

La reconnaissance faciale

Reconnaissance de l’iris

Lors de l’utilisation de la reconnaissance de l’iris, le lecteur scanne les caractéristiques uniques des yeux et les encode à des fins de recherche et de correspondance. Elle diffère du balayage rétinien en ce sens qu’elle ne scanne que l’apparence superficielle de l’œil. La reconnaissance de l’iris est effectuée à l’aide d’une caméra spécialisée qui utilise la lumière infrarouge pour mesurer les caractéristiques uniques de l’iris qui sont imperceptibles à l’œil humain.

La lecture de l’iris est la méthode d’authentification la plus sûre, mais elle n’est pas encore parfaite. Il a du mal à distinguer les tissus vivants des tissus morts et peut s’opposer à votre œil, que vous soyez conscient ou non.
Les appareils intègrent de plus en plus de technologies pour se prémunir contre l’utilisation de faux yeux

Pros


Cons

  • Plus sûr que les autres méthodes d'authentification.
    Le taux de faux rejets est le plus faible

  • Les scanners d'iris peuvent fonctionner dans n'importe quel cadre et environnement

  • Les scanners d'iris sont coûteux par rapport à d'autres dispositifs biométriques

  • La distance par rapport au scanner peut affecter la lisibilité.

  • Le fait d'avoir les yeux scannés dans une position particulière peut causer un certain inconfort

Reconnaissance de l'iris

Quelle est la méthode d’authentification la plus sûre

Pour le moment, le mot de passe est la méthode d’authentification la plus courante.
Le code PIN est aussi très utilisé pour déverrouiller les appareils.

Le gros avantages des solutions d’authentification par biométrique est que vous n’avez rien à retenir et elles sont générales rapides.
Le principale inconvénient des données biométriques et que si si l’empreinte digitale, faciales ou iris sont volées, elles le sont pour toujours. Contrairement à un mot de passe ou code PIN, elles ne peuvent pas être modifiées.
Les données biométriques volées peuvent être utilisées pour identifier les utilisateurs à leur insu, surtout si ces derniers ne savent pas comment leurs données sont stockées et collectées.

L’utilisation de données et d’identifiants biométriques, tels que les empreintes digitales, suscite des inquiétudes quant au respect de la vie privée. Certaines personnes s’inquiètent d’une éventuelle utilisation abusive de leurs données biométriques, craignant que leurs mouvements ne soient suivis ou que leur identité ne soit établie sans leur consentement.

Dans l’ensemble, la technologie de déverrouillage par empreinte digitale est un moyen sûr et pratique d’authentifier les utilisateurs et de protéger les informations sensibles. Comme la technologie continue de progresser, il est probable que nous verrons des méthodes d’authentification biométrique encore plus sophistiquées à l’avenir. Notre conseil pour utiliser en toute sécurité les appareils intelligents comme les smartphones et les tablettes est de mettre en place plus de moyens de vérification comme les mots de passe et autres.

A noter, que dans un avenir proche, il est aussi possible que les mots de passe soient être remplacés par les clés d’accès (phasskey).