Mozilla Firefox et la vie privée

Mozilla Firefox est souvent présenté comme un navigateur internet différent à but non commercial et respectant la vie privée des internautes.
Toutefois, quelques bémols dernièrement sur les activités du panda rouge qui peuvent mettre en défaut cette notoriété.

Cet article énumère les derniers couacs de Mozilla.

Introduction

Tous les navigateurs internet proposés proviennent de sociétés privés. La plupart de ces navigateurs internet dont Google Chrome en tête pratique le pistage utilisateur.
Mozilla Firefox est une exception avec un navigateur internet libre édité par une association à but non lucrative : Mozilla Fondation.
Si Mozilla est souvent présenté comme le seul navigateur internet à respecter la vie privée. Le navigateur est a une réputation plutôt négatif en terme de vitesse avec des problèmes de lenteurs souvent liés à des leak mémoire .
La dernière version 57 Quantum tente d’inverser la tendance.

Ainsi, depuis plusieurs années, la guerre des navigateurs internet fait rage et Mozilla Firefox est en perte de vitesse comparativement à Google Chrome.
Firefox représente environ 5% des navigateurs internet utilisés sur la toile.

Les coaucs de Mozilla Firefox

Extension Mr. Robot

Mi-Décembre, Mozilla a installé une extension nommée « Looking Glass » sans le consentement de ses utilisateurs.
L’extension se révèle être un jeu de réalité alternée pour faire la promotion de la saison 3 de la série Mr. Robot, qui s’est achevée le 13 décembre aux Etats-Unis.

Officiellement, cette extension est censée sensibiliser les internautes sur la vie privée.
Cette initiative, n’a pas pu a beaucoup d’internautes, certains pensant même qu’il s’agissait d’un virus.
Pour répondre à la grogne et inquiétudes des internautes, Mozilla a finalement publié le code source de l’extension pour s’assurer qu’aucune donnée n’a été collectée.

Partage de l’historique de navigation

Le 6 Octobre 2017, un autre partenariat assez troublant a été aussi mis à nu.

Mozilla aurait eu un partenariat avec une société allemande Cliqz, dans laquelle la fondation a investi.
Certains téléchargements de Mozilla Firefox auraient mené à une version incluant Cliqz.
Cette version partage, de manière anonyme, l’historique de navigation avec la société dont les adresses WEB visitées.
D’après Mozilla, seul 1% des utilisateurs auraient été touchés.

Là aussi, cette activité est vraiment troublante et on peut se demander le but final de Mozilla.

Ce n’est d’ailleurs pas nouveau, puisqu’en 2014, Mozilla avait mis en place des publicités sur la page des nouveaux onglets liées à l’historique de navigation : Mozilla retires Firefox’s sponsored tiles, hunts for new revenue streams

Les revenus de Mozilla

La majorité des revenus de la fondation Mozilla proviennent d’accords avec d’autres sociétés ou acteurs de l’internet.
Comme par exemple, proposer le moteur de recherche Google par défaut (au départ, Mozilla proposait Yahoo!)
On voit aussi, ici que la guerre des navigateurs internet est aussi liée à la guerre des moteurs de recherche.

Ces partenariats sont les principaux revenus pour la fondation Mozilla.
On constate clairement que les contraintes font qu’il est extrêmement difficile de proposer un navigateur internet 100% libre et respectant la vie privée.

Toutefois, à force de tirer sur la corde Mozilla qui est en perte de vitesse risque de scier la branche sur laquelle elle est assise.

(Visité 582 fois, 1 visites ce jour)

Vous pouvez aussi lire...

Les Tags : #Windows10 - #Windows - #Tutoriel - #Virus - #Antivirus - #navigateurs WEB - #Securité - #Réseau - #Internet