msconfig : mauvais conseils et idées reçues

msconfig est un utilitaire système très pratique qui permet beaucoup de choses.
Dans les tutoriels sur internet qui se recopient les uns et les autres. La plupart ne savent même pas ce que font ces options et proposent d’en modifier le contenu.
Or certaines de ces modifications ne font pas ce qui est promis, pire, parfois elles sont dangereuses.

Cet article liste les mauvais conseils autour de msconfig afin de vous avertir.

msconfig : mauvais conseils et idées reçues

Modification du nombre de processeur

Dans les tutos d’optimisation on propose de fixer le nombre de processeur.
Voici un exemple ci-dessous avec une page qui explique comment opérer.

msconfig : mauvais conseils et idées reçues

Pire dans celui-ci, on fixe la mémoire RAM, ce qui n’a aucun intérêt car Windows utilise déjà la mémoire à son maximum :

msconfig : mauvais conseils et idées reçues

Ces conseils de modifications des processeurs dans msconfig sont mêmes donnés sur des « gros » sites informatiques.

msconfig : mauvais conseils et idées reçues

Cette astuce n’en est pas une, au mieux, si vous ne rencontrez pas de problèmes, vous aurez un abaissement de la vitesse de l’ordinateur.
Par défaut, Windows va utiliser d’emblée tous les processeurs et coeurs sans aucune limitation.
Au mieux cette astuce ne fera rien ou va altérer la vitesse de l’ordinateur, au pire elle va planter le démarrage de l’ordinateur avec un écran noir ou BSOD.

msconfig : mauvais conseils et idées reçues
msconfig : mauvais conseils et idées reçues
msconfig : mauvais conseils et idées reçues

Dans le cas où vous êtes confronté à un plantage au démarrage de Windows suite à la modification du nombre de processeur dans msconfig.
Il faut arriver à démarrer sur l’invite de commandes pour modifier la configuration du démarrage de la manière suivante :

bcdedit /set {default} truncatememory 5000000000

Pour démarrer sur les options avancées de récupération, suivre ces liens.
Si vraiment le BSOD ne donne pas la possibilité de ne pas démarrer sur ces derniers, vous allez devoir passer par un disque de récupération.

Rappelons que dans le gestionnaire de tâches de Windows 10, depuis  l’onglet performances, il est possible d’obtenir le nombre de coeurs et processeur actif.
Pour bien comprendre ce que sont les coeurs d’un processeur, vous pouvez lire notre article : Optimiser son processeur (CPU) pour les jeux, montage vidéos etc.

msconfig : mauvais conseils et idées reçues

Le démarrage en mode sans échec

Un article précédent avait été rédigé qui expliquait qu’il ne faut pas utiliser msconfig pour démarrer en mode sans échec.
Vous pouvez lire ce dernier à partir du lien suivant : msconfig et le mode sans échec : à ne jamais utiliser

En effet, cette option modifie la configuration du démarrage.
Si vous l’activez et que le démarrage en mode sans échec ne fonctionne pas, l’ordinateur va alors tenter à chaque démarrage de s’y rendre.
Or comme cela ne fonctionne pas, il va boucler et vous n’aurez plus la main pour retirer le mode sans échec.

Cette option dans msconfig pour démarrer en mode sans échec est donc à utiliser avec précaution.
Si vous pouvez vous en passer, faites le d’autant qu’il existe des méthodes beaucoup plus sûres.
Toutes les méthodes pour démarrer en mode sans échec sont données sur la page suivante : Comment démarrer en mode sans échec.

Les autres liens

image_pdfimage_print
(Visité 2 686 fois, 4 visites ce jour)

Partager l'article