Les mythes les plus répandus en informatique

Cet article regroupe la plupart des mythes et croyances en informatique.
Souvent des questions ou affirmations reviennent alors qu’elles sont fausses.
Certains utilisateurs peuvent se faire manipuler par le marketing des éditeurs de logiciels.
Malheureusement cela conduit souvent à de mauvaises habitudes d’utilisation du PC.

Voici donc une liste pour tordre le coup à toutes ces croyances.

Les mythes en informatique

Optimisation Windows

Nettoyer Windows tous les jours prévient des lenteurs

J’ai pu souvent croiser des personnes dire : « je nettoie tous les jours avec CCleaner car sinon Windows va ralentir« .
Là aussi cela relève de la croyance.
Vider les caches et fichiers temporaires tous les jours ne prévient pas des lenteurs.
D’ailleurs les éditeurs de logiciels de nettoyage joue bien là dessus pour vendre des licences.

Si on met de côté une mauvaise utilisation de l’ordinateur : accumulation d’applications au démarrage, trop de logiciels de protection, etc
Windows peut tout de même ralentir avec le temps.
C’est notamment le cas de Windows XP et Windows 7.
Cela provient plutôt de l’accumulation des mises à jour qui font gonfler le magasin des composants.
On ajoute à cela obsolescence programmé du matériel et votre PC se met à ralentir.

L’hygiène informatique joue beaucoup sur les performances du PC.
De l’utilisation de Windows au nettoyage régulier de votre matériel.

Désactiver la mémoire virtuelle (pagefilesys) accélère Windows

On trouve souvent cette astuce.
Désactiver la mémoire virtuelle accélère Windows.

En effet, cela peut réduire les accès disque.
Pour rappel, la mémoire virtuelle simule de la mémoire pour Windows.
Cela s’avère utile si la mémoire RAM est saturée.
En contre partie, la mémoire virtuelle est beaucoup plus lente car les accès disques sont moins rapides.

Mais au final cela n’accélère pas Windows.
De plus, certaines applications nécessitent de la mémoire virtuelle même si vous avez assez de RAM.
Cela peut donc causer des dysfonctionnements et bugs.
Enfin on peut en avoir besoin pour générer les dumps et journaux lors des BSOD.
Cela n’est pas recommandé.

msconfig et optimisation

Sur la toile, on trouve beaucoup de tutos pour optimiser Windows avec msconfig.
Ce dernier est un utilitaire complet qui permet de modifier certaines options de démarrage de Windows.

Souvent ces tutos sont bidons et se recopient entre eux.
On arrive alors à des plantages au démarrage de Windows.

L’article suivant évoque ces mauvais conseils.

Il faut mettre à jour ses pilotes

Les mises à jour de pilotes et drivers corrigent des bugs et problèmes.
Il peut donc être intéressant de mettre à jour ses pilotes.
Pour cela, des logiciels de mises à jour de pilotes existent.

Il ne faut pas devenir un parano des mises à jour de pilotes.
En effet, cela s’avère tout de même risqué.
Un mauvais pilote et votre PC peut planter au démarrage (BSOD, etc).
Les logiciels de pilotes sont une vrai catastrophes.
Ils proposent souvent de mauvais pilotes et provoquent de graves problèmes.
De plus, il existe bon nombres de logiciels peu fiables.
On en parle dans cet article.

Là aussi on vous met dans la tête qu’il faut faire ces mises à jour pour vous vendre des licences.
Il faut donc cibler ses mises à jour de pilotes :

  • Lorsque le pilote est non fonctionnel (pilote non installé, erreur dans le gestionnaire de périphériques)
  • Pour les gamers, suivre les mises à jour de la carte graphique
  • Mettre à jour ses pilotes lorsque l’on rencontre des BSOD

Il ne faut pas défragmenter un SSD

C’était vrai au lancement des SSD.
Depuis les firmwares et les logiciels de défragmentations ont évolués.
Ils savent maintenant ce qu’il faut faire et ne pas faire sur un SSD.
Vous pouvez donc la plupart du temps défragmenter votre SSD.
Bien entendu comme tous ces optimisations, ne devez pas un zinzin du nettoyage et de la défragmentation.
Une fois tous les trois mois c’est suffisant.

En complément lire : Défragmenter son SSD

Enfin pour optimiser son SSD, suivre notre article.

Idées reçues autour des lenteurs de Windows

Cet article donne 7 idées reçues qui ont la vie dure concernant les lenteurs de Windows.
Mauvais habitudes, croyances liés aux ralentissements de Windows.

Enfin vous trouverez un lien qui résume les origines fréquentes des lenteurs de Windows.

En matière de sécurité et virus

Les virus, souvent fantasmé font souvent l’objet de mythes.
Voici quelqu’un des mythes les plus fréquents.

Les éditeurs d’antivirus fabriquent les virus

Souvent lors de conversations, on peut entendre que les éditeurs d’antivirus fabriquent les virus.
Le but est donc de vendre leurs solutions ensuite.
C’est bien entendu faux.

Est-ce que les fabricants d’alarmes cambriolent les maisons pour vendre leurs alarmes ?
Non car les cambrioleurs gagnent de l’argent.
Là aussi en matière d’informatique, il existe tout un business autour des malwares.
A ce propos, lire : Business malwares : le Pourquoi des infections informatique

Il a pu arriver toutefois, qu’un employé à titre personnel a codé des malwares afin de gagner de l’argent.

Les virus résistent au formatage

Cela revient régulièrement surtout avec des sujets de personnes un peu « paranoïaque ».
J’ai formaté mon disque mais le virus revient.
Bien entendu c’est faux.
Pour plus de détails, lire l’article suivant.

Linux n’a pas de virus et est plus sûr

C’est là aussi faux.
Il y a aussi des malwares sur Linux.
Simplement ce dernier étant très peu utilisé pour les ordinateurs de bureaux mais plutôt pour les serveurs.
Le marché est moins important et donc Linux est moins visé.
Enfin ce ne sont pas les mêmes types de virus.
A lire : Malwares et Virus sur Linux

Linux n’est pas plus sécurisé que Windows.
C’était vrai du temps de Windows XP.
Après l’arrivé du Service pack 2, Microsoft a commencé à prendre au sérieux les aspects de sécurité.
Aujourd’hui Windows 10 est autant sûr que Linux.

Windows 10 apporte beaucoup de nouvelles protections.
La page suivante les énumère.

Les sites en « https » sont plus sûrs

Et le fameux cadenas jaune ou vert = sûr.
Il faut bien comprendre de quoi on parle.
Un site HTTPs est sûr dans le sens où :

  • La connexion établit entre le navigateur WEB et le site est chiffrée (cryptée si vous préférez). Ainsi l’interception sont plus difficiles
  • Vous êtes certains de communiquer avec le site. En effet le protocole HTTPS vérifie aussi que le site au bout est bien le bon.
Les sites en HTTPS sur internet

Ainsi cela rend par exemple les attaques In the Middle plus difficile à réaliser.
Les sites HTTPs sont donc utiles lorsque vous vous connectez à partir d’une connexion publique.

MAIS.

Cela ne prévient pas de piratage du site WEB ou que le propriétaire ne nous veut pas du mal.
Ainsi, un cybercriminel peut très bien créer un site HTTPS et l’utiliser dans des campagnes de phishing.
Enfin les paiements sur les sites HTTPS sont sûrs car la communication est chiffrée.
Mais si le site de paiement a été piraté, les données bancaires peuvent être récupérées.

Plus d’infos sur les sites HTTPs :

Informatique en général

Il faut éteindre son PC la nuit

Cela n’allonge pas sa durée de vie.
En tout cas, cela n’a pas été pensé.

Il faut aussi bien comprendre que ces dernières années, les PC, comme les voitures ont fait beaucoup de progrès sur l’économie de l’énergie.
Ainsi, les PC entrent en veille prolongée.
Le PC n’est pas totalement éteint mais dans un état de sommeil qui diminue la dépense d’énergie.
Par défaut, Windows est assez bien configuré la dessus.
Vous n’avez donc pas à vous souciez d’éteindre ou non votre PC.

A titre informatif, l’article suivant donne les différences entre les veilles.

Il faut désactiver le Secure Boot pour installer Windows

Nul besoin de désactiver le Secure boot.
Pour rappel le Secure boot est un mécanisme de sécurité qui permet de booter que sur des OS avec un firmware signé.
Le clés USB d’installation de Windows en ont un.
Donc le Secure Boot ne va pas bloquer le démarrage de celle-ci.

Plus d’informations sur ces options :

image_pdfimage_print
(Visité 4 379 fois, 1 visites ce jour)