Menu Fermer

Pourquoi il faut se méfier des comparatifs VPN et antivirus

Parmi les questions (inutiles mais qui peuvent se comprendre) que se posent souvent les utilisateurs, on trouve quel est le meilleur antivirus ou quel est le meilleur VPN ?
Pour répondre à deux questions, il existe des comparatifs.
Ces derniers sont des bancs d’essais des logiciels ou services pour déterminer le plus performant ou celui qui répond mieux à vos attentes.

Depuis 2 ans, on assiste à l’apparition de nombreux comparatifs et classements plus ou moins biaisés mis en ligne sur internet afin de rediriger les internautes vers des solutions spécifiques.
Voici un article qui vous explique pourquoi il faut se méfier des comparatifs VPN et antivirus sur le WEB.

Pourquoi il faut se méfier des comparatifs VPN et antivirus

Pourquoi comparer des VPN ou antivirus : Cela est compliqué

Un bon comparatif ne se borne pas à évaluer l’interface logiciel et les fonctionnalités de chaque solution.
Les utilisateurs s’attentent à connaître les performances de chaque solution.
C’est là où les choses compliquent.

Tester et comparer des antivirus ou des solutions VPN prend beaucoup de temps et nécessite un minimum d’investissement financier.
Par exemple pour un bon test d’antivirus, il faut soumettre les malwares dans des environnements protégés par l’antivirus.
En effet, une analyse du fichier ne suffit pas car vous ne testez pas toutes la chaîne de protection de l’antivirus (détections comportementales, Sandbox, etc).
Il faut donc pouvoir récupérer des malwares récents, les soumettre à l’antivirus et vérifier le résultat.
On peut aussi comparer la sensibilité des antivirus pour évaluer le taux de faux positifs.
Cela nécessite la mise en place d’environnements de virtualisation ou pouvoir tester sur des PC physiques.

Pour les VPN, c’est la même chose, il faut tester les performances et vitesses du réseau, il faut effectuer des tests réguliers dans la journée depuis des emplacements géographiques différents.

Tout cela pour dire, que c’est un métier à part entière.
On peut trouver des comparatifs dans des magasines ou sites informatiques, mais bien souvent, pour les performances, ils se référencent à des laboratoires et des sociétés dédiées à ces tests comme Av-Comparatives.org ou VB100.

Mais depuis deux ans, on assiste à un phénomène nouveau.
Ainsi, lorsque l’on effectue une recherche de comparatifs antivirus ou VPN, les moteurs de recherche retournent des annonces.
Ainsi, des sociétés payent Google, Bing ou autres pour apparaître en premier dans les résultats, cela coûte cher.

Les comparatifs VPN ou antivirus en résultat commerciaux de Bing
Les comparatifs VPN ou antivirus en résultat commerciaux de Google

Pourquoi des sociétés payent pour apparaître en premier ?
Tout simplement, car la plupart de ces sites ne sont PAS des sites de comparatifs, même s’ils le revendiquent comme tels, mais sont avant tout, des sites d’affiliations.
C’est à dire qu’ils gagnent de l’argent pour chaque vente de VPN ou antivirus.
Ainsi, ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le but de ces sites n’est pas de proposer un bon comparatif mais de vous faire acheter une solution antivirus ou VPN.
A partir de là, on peut imaginer toutes sortes de dérives et cela commence à aller assez loin.
Voici quelques exemples.

Pourquoi il faut se méfier des comparatifs VPN et Antivirus

vpncenter.com et antivirusguide.com

Prenons comme exemple les sites vpncenter.com et antivirusguide.com qui appartiennent à Signivis SRL.

vpncenter.com et antivirusguide.com politiques de confidentialité
vpncenter.com et antivirusguide.com politiques de confidentialité

Le classement de VPNCenter place CyberGhost en premier, puis ExpressVPN et en troisième solution PrivateInternetAccess.
NordVPN se place quatrième.

Le TOP VPN de VPNCenter

Qu’est-ce que Signivis ? Une société de sécurité qui teste des solutions de sécurité ?
Non pas du tout, c’est une société de marketing WEB, dans le référencement WEB (SEO) et de publicités.
Ainsi son coeur de métier est de faire connaître des marques.

Signivis - société marketing WEB

Comparateur-VPN.com

Autre exemple avec le site comparateur-vpn.com qui place CyberGhost en premier.
Une popup nous propose de bénéficier d’une remise et réduction.

Le top des VPN de Comparateur-VPN.com qui propose une réduction sur CyberGhost

Le site comparateur-vpn.com appartient à we-love-x.com

we-love-x.com - société commerciale de conversion de comparatif

Qu’est-ce que we-love-x.com ?
Une société allemande dédiée dans la création de sites de comparaisons et leurs conversions.
C’est à dire comme je l’ai expliqué gagner de l’argent via des sites de comparaison.
Notez que dans les partenaires on trouve CyberGhost (mais aussi Avira) qui est positionné comme premier dans un de leur site.

we-love-x.com - société commerciale de conversion de comparatif

TotalAv et les faux comparateurs d’antivirus

En février 2018, je publiais un article sur un antivirus nommé TotalAv.
En effet, à cette époque sur les forums, beaucoup internautes venaient se plaindre qu’il ne parvenait pas à désinstaller TotalAV.

Et TotalAV est promu par de nombreux comparateurs mis en avant par les résultats commerciaux des moteurs de recherche.

Antivirus TotalAV : avis et présentation

Notez la présence de PC Protect en second position.
Vous ne connaissez pas cet antivirus ? c’est normal…
TotalAV est édité par la société Protected.net Group Limited, c’est le même groupe derrière.

Faux comparatifs antivirus avec TotalAV et PCProtect

Ces pratiques perdurent puisque l’on trouve par exemple www.10bestantivirus.com édité par Media Returns LLC.
TotalAV et PCProtectent se placent dans les premiers résultats et une popup vous invite à acheter le logiciel.

Faux comparatifs antivirus avec TotalAV et PCProtect

Cette société publie d’autres comparatifs, par exemple sur des solutions digitales de protection de la vie privée.

Un comparatif proposant des réductions sur des logiciels

Kape Technologies et le rachat de Webselenese (vpnmentor.com)

Pour la version longue, ça se passe dans cet article : Meilleurs VPN gratuits – Kape et rachat ExpressVPN et VPNMentor

Kape Technologies est une société israélienne.
Initialement, la société se nommait CrossRider est à l’origine de l’adware CrossRider et la famille de scareware eFixer.
A partir de 2018, elle investit pour acquérir différentes sociétés pour devenir un leader du VPN.

Voici l’historique des rachats :

  • Juin 1, 2014 — Kape Technologies acquises Reimage pour un montant non divulgué
  • Le 18 mai 2014 — Kape Technologies a acquis Definiti Media pour 15 000 000 $
  • 12 mai 2014 — Acquisition de Ajillion LLC pour un montant non divulgué
  • 16 oct. 2018 — Rachat de Zenmate pour 4 800 000 €
  • Le 24 juillet 2018 — Kape Technologies a acquis Intego pour 16 000 000 $
  • 11 mars 2018 — Globes – CrossRider renommé Kape après avoir commuté en cybersécurité
  • Le 14 mars 2017 — Kape Technologies a acquis Cyberghost pour 9 100 000 € 24 oct. 2016 Kape Technologies a acquis le conducteur pour 1 000 000 $
  • Le 19 novembre 2019 — Rachat de Private Internet Access (PIA) pour 95 000 000 $
  • 13 septembre, 2021 — Acquisitions d’ExpressvPN pour 936 000 000 $
  • 8 mars 2021 —Rachat de Webselenese pour 149 100 000 $

Si vous ne connaissez pas Reimage Repair, lisez cet article : Reimage Repair – arnaques et fausses pages de virus

Elle possède donc les VPN suivants :

  • ExPress VPN
  • CyberGhost
  • Private Internet Access (PIA)
  • Zenmate VPN (qui produit aussi des solutions de sécurité)
  • Intego – une marque d’antivirus pour Mac

Mais ce qui nous intéresse ici est le rachat de Webselenese.
Ce dernier est l’éditeur du site vpnmentor.com très réputé outre-Atlantique qui produit aussi des comparatifs.
Maintenant, jetons un coup d’œil à ce site et regardons le classement ?
CyberGhost, ExPress VPN et Private Internet Access, classement que l’on retrouve aussi dans les exemples précédents.

vpnmentor.com et les VPN Kape Cyberhost, ExpressVPN et Private Internet Access

Le rachat de Webselenese par Kape Technologies donne aussi la main sur site Safety Detectives qui était aussi à l’origine du très bon site https://thatoneprivacysite.net/ que j’utilisais d’ailleurs dans mon comparatif.
Si on jette un coup d’oeil à SafeTy Detectives, le classement du comparatif VPN 2022 place Express VPN en premier et PIA en second.
CyberGhost n’est *que* quatrième.
Ainsi, les solutions VPN de Kape Technologies trust donc les quatre première place.

Le comparateur VPN - Safety Detectives

Et… et… une popup vous propose une remise sur CyberGhost.

Safety Detectives propose une réduction sur CyberGhost

PCMag et le comparatif VPN

Terminons sur une bonne note avec PCMag.
Ce dernier est un site et magasine informatique qui propose aussi un comparatif VPN (et autres) annuelle.
PCMag est détenu par la holding J2 Global qui possède énormément de divisions.
A partir de 2019, elle acquiert diverses solutions de VPN :

  • IPVanish (2019)
  • StrongVPN (2019)
  • ibVPN (2020)
  • SaferVPN (2019)
  • Encrypt.me ( 2019)
  • BufferedVPN (2019)

Que donne les tests VPN de PCMag ?
Et bien tout simplement rien, ces solutions ne sont pas testées et PCMag explique bien clairement que ces VPN appartiennent à la même société mère que le site.

Le comparatif VPN de PCMag

Conclusion

Dans ces exemples, les comparatifs VPN et antivirus proviennent de société de marketing et référencement (SEO).
La plupart mettent en ligne ces sites pour gagner de l’argent par la vente de solutions antivirus et VPN.
Pour cela, elles souscrivent aux programmes d’affiliations des éditeurs de sécurité.

Ainsi, cela peut conduire à des dérives, par exemple :

  • Le classement des VPN ou antivirus peut être influencé par le taux de conversion et rémunération et non par les performances réelles de la solution. En plaçant, la solution de l’éditeur qui propose le pourcentage de conversion le plus élevé, l’éditeur du comparatif augmente ses revenus
  • On voit que Kape Technologies a tout simplement racheté un éditeur de comparatif afin de récupérer les sites de comparatifs qui sont derrière. C’est une stratégie commerciale pour gagner en visibilité sur le net mais on peut se poser des questions sur la neutralité des tests
  • Un éditeur de sécurité peut payer une société de référencement et de marketing pour produire des comparatifs biaisais. On voit que TotalAV ne s’en prive pas

Si le site ouvre une popup de remise sur un VPN, vous pouvez oublier ce dernier, il est parti pris.
Vérifiez les conditions d’utilisation, la plupart ne précisent même pas la société éditrice ou celle-ci est est totalement inconnue ou obscure.
Il est par en général difficile de déterminer l’activité de la société, société de marketing, de sécurité ou spécialisé dans les tests de logiciels ?

De manière générale, il faut éviter les comparatifs en résultats commerciaux et se borner à ceux de sites reconnus.
Vous pouvez aussi consulter ceux du site :