Menu Fermer

Pourquoi mon PC n’est pas compatible Windows 11 ?

Après avoir testé la compatibilité de votre PC avec Windows 11 avec des outils tels que PC Health Check, WhyNotWin11, le verdict tombe est votre PC n’est pas compatible Windows 11.
Pourtant votre PC n’est pas très ancien avec un processeur Intel i7 ou AMD Zen 2 avec 8 ou 16 Go de RAM mais il ne répond pas aux exigences minimales de Windows 11.

Pourquoi votre PC n’est pas compatible Windows 11 ?
Dans ce tutoriel, je vous explique les principales raisons qui font que votre PC n’est pas compatible Windows 11.

Pourquoi mon PC n'est pas compatible Windows 11 ?

Pourquoi mon PC n’est pas compatible Windows 11 ?

Compatibilité de votre processeur avec Windows 11

Parmi les points bloquants les plus fréquents pour installer Windows 11, la compatibilité de Windows 11 avec le processeur.
Pour rappel la liste des processeurs supportés dans Windows 11 est disponible sur ce lien :

Tout d’abord, il faut un processeur avec une architecture 64-bits.
Les processeurs 32-bits ne pourront bénéficier de Windows 11.

Votre processeur doit supporter MBEC, HVCI et VBS pour être compatible Windows 11

Windows 11 est conçu pour être compatible avec les applications que vous utilisez. Il a les principes fondamentaux des processeurs de 1 GHz, de 2 cœurs.
Mais beaucoup se demandent pourquoi un processeur Intel génération 6 ou 7 ne convient pas et que Windows 11 nécessite à minima un processeur Intel de génération 8 ou de la série Qualcomm 7 et 8. De même, du côté AMD où Windows 11 nécessite un AMD Zen 2.
Windows 11 nécessite une fonction de sécurité MBEC (en plus de TPM 2.0), présents uniquement les processeurs actuels du Kaby Lake ou AMD Zen 2 et plus.
MBEC est appelé Mode Based Execution Control, Intel et fait partie de HVCI (Hypervisor-protected Code Integrity). Parmi AMD, il appelle GMET (AMD Guest-Mode Execute Trap for NPT).

Les processeurs prenant en charge HVCI dans le matériel fournissent des améliorations de performance significatives.
Enfin cela permet la prise prendre en charge de la Sécurité basée sur la virtualisation (VBS) par Windows 11.
VBS utilise des fonctionnalités de virtualisation matérielle pour créer et isoler une région sécurisée de mémoire du système d’exploitation normal. Windows peut utiliser ce « mode sécurisé virtuel » pour héberger un certain nombre de solutions de sécurité, offrant ainsi une protection accrue contre les vulnérabilités dans le système d’exploitation et empêchant l’utilisation d’attaques malveillantes qui tentent d’éviter les protections.
Enfin, la stratégie d’intégrité du code configurable en mode utilisateur vérifie les applications avant qu’elles ne soient chargées, et démarre uniquement les exécutables signés par des signataires connus et approuvés

Les jeux d’instructions du processeur exigés pour être compatibles Windows 11

De plus le processeur doit prendre en charge les jeux d’instructions suivants pour être compatible Windows 11 :

  • PAE (Physical Address Extension)
  • NX (No-eXecute)
  • SSE4.1 (Streaming SIMD Extensions 4.1)
  • CMPXCHG16B
  • LAHF (Load AH from Flags) et SAHF (Store AH into Flags)
  • PrefetchW
  • Virtualization-Based Security (VBS) avec Mode Based Execution Control (MBEC)
Windows 11 Requirements Check Tool -  Vérifier la compatibilité de votre PC pour Windows 11

Vous n’avez pas assez de mémoire RAM

Windows 11 requiert 4 Go de RAM au minimum pour fonctionner.
Si votre quantité de RAM ne répond pas à ces exigences, votre PC est considéré comme n’étant pas compatible Windows 11.
Heureusement, il est vraiment très simple d’ajouter de la mémoire RAM à son PC :

TPM 2.0

Voici un autre point bloquant important qui peut faire que votre PC n’est pas compatible Windows 11 : TPM

TPM (Trusted Platform Module) est un module de plateforme sécurisé parfois appelés crypto processeurs de sécurités.
Certaines variétés de TPM virtuelles ou firmware existent mais en général cela se présente sous la forme d’une puce dans la carte mère de votre PC.
TPM est conçu pour améliorer la sécurité du matériel lors du démarrage de l’ordinateur avec le Secure Boot mais aussi des fonctionnalités de sécurité dans le système d’exploitation

Un TPM a été un morceau obligatoire de la technologie sur les machines Windows depuis 2016, de sorte que les machines plus anciennes que cela peut ne pas avoir le matériel nécessaire ou firmware.
Auparavant, Microsoft exigé que les fabricants OEM de PC proposer des PC avec TPM 1.2 pour installer Windows 10. TPM 2.0 est la version la plus récente requise maintenant pour installer Windows 11.

Lorsque votre PC ne possède pas TPM 2.0, les outils comme PC Health Check, WhyNotWin11 le considère comme non compatible Windows 11.
Il est possible de mettre à niveau votre PC en remplaçant la puce TPM de la carte mère.
Toutefois avec la sortie de Windows 11, les prix de ces derniers ont augmenté.

Windows 11 sans TPM ?

Enfin, des astuces existent pour pouvoir installer Windows 11 sans TPM :

Ce PC ne répond pas actuellement à la configuration requise pour Windows 11

Secure Boot et méthode de démarrage

Windows 11 ne fonctionne que sur les systèmes UEFI et pour des raisons de sécurité le démarrage sécurisé ou Secure Boot doit être actif.
Ce dernier est un mécanisme utilisent TPM pour vérifier l’intégrité du démarrage du PC et protéger contre la compromission par des bootkits.

Stockage et type de partition

Autre spécification importante, l’espace disque disponible mais aussi le périphérique de stockage doit être de 64 Go.
Ainsi les netbook avec un disque flash de 32 Go ne sont pas compatibles Windows 11.
De toute façon, les processus incluent ne le sont pas.

Etant donné que Windows 11 exige le Secure boot, il faut donc une disque de type GPT présent sur les PC UEFI.
C’est un point moins bloquant puisque vous pouvez convertir disque MBR en GPT.

Pourquoi mon PC n’est pas compatible Windows 11 : Conclusion

Les exigences nécessaires pour installer Windows 11 sont pour la plupart pour des raisons de sécurité.
Microsoft tente de proposer un OS plus sûr en exploitant des technologies présentes sur des processeurs de dernières générations.
Ainsi, beaucoup de PC de plus de 3 ans sont mises sur la touche.

Ainsi, Windows 11 augmente la barre de sécurité en nécessitant du matériel pouvant activer les protections telles que Windows Hello, chiffrement de périphérique, sécurité basée sur la virtualisation (VBS), intégrité du code protégé contre l’hyperviseur (HVCI) et démarrage sécurisé.
Microsoft, espère, grâce à la combinaison de ces fonctionnalités réduire les logiciels malveillants de 60%.
Pour répondre au principe, tous les processeurs supportés par Windows 11 ont un TPM intégré, supporter un démarrage sécurisé et prendre en charge des capacités VBS.

Les USA comme beaucoup de pays occidentaux prennent chers avec les attaques de crypto-ransomwares, avec une accélération depuis 2 ans.
A ce propos, lire : Historiques et évolutions des attaques de ransomwares.
Ainsi Microsoft se doit de proposer un OS plus sûr pour les entreprises et services de l’Etat.
Il est probable que des services de sécurité américains font pression sur Microsoft en ce sens.
Ainsi, Windows 11 se destine donc aux PC très récents alors que les autres PC pourront continuer à utiliser Windows 10 supporté jusqu’en 2025.
Toutefois, le site vous propose un tutoriel complet pour résoudre les problèmes de compatibilités de Windows 11 :

Liens