Réparer Windows 7, 10 depuis l’invite de commandes

Dernière Mise à jour le

Il se peut que Windows 7 ou 10 bug et plante.
Par exemple :

  • Les mises à jour Windows Update ne fonctionne pas. Plantage et erreur durant le téléchargement ou l’installation
  • Windows est devenu lent
  • Certaines fonctionnalités plantent et retournent un message d’erreur
  • Une corruption générale de Windows

Pire encore, Windows 10 peut planter durant le démarrage et passer en réparation automatique en boucle.
Dans ces deux cas l’invite de commandes de Windows est disponible pour tenter de réparer ce dernier.

Cet article récapitule toutes les commandes utiles afin de pouvoir réparer Windows 10.

Réparer Windows 7, 10 depuis l'invite de commandes

Réparer Windows 7, 10 depuis l’invite de commandes

Dans cet article, deux cas seront distincts :

  • Premier cas, Windows démarre entièrement et vous avez la main sur le bureau de Windows. Vous pouvez donc ouvrir l’invite de commandes pour effectuer des vérifications et réparation.
  • Le second cas où Windows plante durant le chargement.

Les outils qui sont proposés d’utiliser dans cet article pour vérifier et réparer Windows 7, 10 :

  • chkdsk ou checkdisk qui permet de réparer le système de fichiers de Windows. Pour plus d’informations sur cet utilitaire, lire l’article : A quoi sert chkdsk sur Windows 7, 8.1, 10
  • SFC : vérifie les fichiers systèmes et tente de les corriger si ces derniers sont corrompus.
  • DISM : vérifie l’image des packages de Windows pour détecter des anomalies pour les corriger.

Cas 1 : Windows démarre

Vous avez donc assez au bureau, c’est déjà cela.
Pour tenter de réparer Windows 10 depuis l’invite de commandes, dans un premier temps, ouvrez celle-ci en administrateur.
La page suivante donne toutes les méthodes : 5 méthodes pour ouvrir l’invite de commandes sur Windows 10

Le plus simple est de faire une recherche Cortana puis un clic droit exécuter en tant qu’administrateur l’invite de commandes.

Réparer Windows 7, 10 depuis l'invite de commandes

chkdsk

Dans un premier temps, lancer un checkdisk de votre disque C avec la commande suivante :

chkdsk c: /R /F

Cela doit vous indiquer qu’il faut effectuer une vérification au redémarrage de Windows.
Il faut alors accepter en appuyant sur la touche o puis entrée.
Redémarrez l’ordinateur et laissez le scan se faire, il peut très facilement durer plusieurs heures.

Réparer Windows 7, 10 depuis l'invite de commandes
En cas de plantages réguliers de Windows, il est fortement recommandé de vérifier la santé de son disque dur avec un utilitaire du type CrystalDiskInfo, plus d’infos : Vérifier la santé de son disque dur.

SFC et DISM

Une fois le checkdisk terminé, enchaîne avec la commande SFC toujours depuis l’invite de commandes en administrateur.
Le but est de vérifier que les fichiers systèmes de Windows sont sains et non corrompus.

SFC /scannow
Réparer Windows 7, 10 depuis l'invite de commandes

Si des fichiers sont corrompus, sfc tente de les réparer, s’il n’y parvient pas les choses se corsent.
Demandez alors de l’aide sur le forum en décrivant tous les problèmes rencontrés.

Réparer Windows 7, 10 depuis l'invite de commandes

Sinon enchaînez avec la commande DISM en utilisant la syntaxe suivante et en laissant l’analyse se faire à chaque fois.

La commande DISM est réservée à Windows 10, cela ne fonctionnera pas sur Windows 7.

Pour effectuer une vérification DISM sur Windows 7, suivre ce lien : DISM : réparation de fichiers systèmes Windows

DISM /Online /Cleanup-image /Scanhealth
DISM /Online /Cleanup-image /Restorehealth

Là aussi, si aucune anomalie n’est détectée, cela est bon signe. Par contre, si DISM s’interrompt durant l’analyse avec des codes erreurs 0x, cela n’est pas bon signe sur l’état du système.
Vous pouvez là aussi demander de l’aide gratuitement sur le forum.

Réparer Windows 7, 10 depuis l'invite de commandes

Cas 2 : Windows plante durant le démarrage

L’invite de commandes est accessible depuis les options de récupération de Windows comme mentionné dans l’introduction.
Il est aussi possible d’utiliser ces dernières depuis le Live CD Malekal.

Dans ce scénario, nous partons du principe que le volume où Windows est installé depuis les options de récupération porte la lettre C.
Si ce n’est pas le cas, il faudra modifier la lettre dans chaque commune.

La commande checkdisk reste inchangé, la seule différence est qu’il n’est pas nécessaire de faire redémarrer l’ordinateur puisque vous n’avez pas démarré l’ordinateur depuis la partition de Windows.

chkdsk c: /R /F
Réparer Windows 7, 10 depuis l'invite de commandes

Du côté de SFC et DISM, les syntaxtes commandes diffèrent comme vous ne démarrez pas depuis Windows mais le principe de l’analyse reste la même.
Ainsi la commande SFC devient la suivante :

sfc /scannow /offbootdir=C:\ /offwindir=C:\windows

et enfin pour Windows 10 et seulement, et du côté de DISM, il faudra utiliser la syntaxe suivante :

Dism /Image:C:\ /Cleanup-Image /RestoreHealth
Réparer Windows 7, 10 depuis l'invite de commandes

Redémarrez l’ordinateur et vérifiez si Windows démarre et que vos problèmes et dysfonctionnement sont résolus.

Autres liens pour réparer Windows

Sur la page suivante, vous trouverez toutes les explications pour réparer Windows : Comment réparer Windows

Enfin d’autres outils sur Windows existent pour diagnostiquer les problèmes et surveiller le système.
Plus d’informations : Tous les outils pour vérifier et réparer Windows 10, 7

(Visité 52 206 fois, 50 visites ce jour)