Résoudre échec DST court du disque dur ou SSD

Un test DST (Self Test drive) fait référence à une vérification effectué pour évaluer l'intégrité physique d'un disque dur ou SSD. C'est un autre test possible en plus de S.M.A.R.T pour vérifier si un disque dur rencontre des pannes ou dysfonctionnements.
De nombreux fabricants d'ordinateurs comme HP, Lenovo, Dell intègrent vérification court DST dans leur système de diagnostic matériel.
Mais il peut aussi être effectué automatiquement au démarrage du PC par le BIOS après le Power On Self Test (POST).
Cela permet de s'assurer que le disque dur ou SSD fonctionne correctement.

Dans ce tutoriel, je donne quelques solutions pour résoudre les échec DST court du disque dur.

Résoudre échec DST court du disque dur ou SSD

Qu'est-ce qu'unevérification DST court de son disque dur ou SSD

Un DST effectue une vérification de l'intégrité physique d'un disque ou SSD.
Le but est de prévenir les pannes et la perte de données.
Sur certains PC OEM HP, Lenovo, Dell, le PC effectue un DST chaque démarrage du PC.
Lorsque ce dernier échoue on peut rencontrer une erreur de test court DST avec un code d'erreur spécifique, comme les plus fréquents, 0141, 0142, 0146, etc.

Hard Drive/SSD Short DST Check en échec au démarrage d'un PC HP

Lorsque le Hard Drive/SSD Short DST Check échoue au démarrage du PC ou dans un test diagnostic, votre PC ne fonctionne pas correctement avec :

  • Une lenteur générale du système, le PC ne réagit plus aussi rapidement qu'avant
  • Un BSOD s'affichage au démarrage du PC ou durant son utilisation, par exemple WHEA_UNCORRECTABLE_ERROR
  • Windows 10, Windows 11 boucle sur la réparation automatique au démarrage
  • L'ordinateur cesse de fonctionner correctement et des messages d'erreur peuvent s'afficher
  • Le PC continue de redémarrer et le voyant du disque dur clignote par intermittence.
  • Le disque dur de l'ordinateur ne démarre pas du tout

La vérification dst court du disque dur échoue et en échec a de multiples raisons.
Voici plusieurs solutions.

Résoudre échec DST court du disque dur ou SSD

Avant de suivre les conseils de dépannage de ce tutoriel, faites une sauvegarde des données contenues sur le périphérique de stockage.
Si vous ne parvenez pas à démarrer sur Windows, suivez ce tutoriel : Comment récupérer les données quand Windows est planté.

Faire un CHKDSK du disque ou SSD

Si Windows Démarre

chkdsk C: /F /R
chkdsk pour détecter et marquer les secteurs défectueux

Lorsque le volume est en cours d'exécution, chkdsk vous propose de faire l'analyse au démarrage de Windows, sinon il lance directement celle-ci.
Le message "chkdsk ne peut pas s'exécuter parce que le volume est utilisé par un autre processus." s'affiche

  • Cliquez sur O pour effectuer l'analyse au redémarrage.
  • Redémarrez l'ordinateur afin que l'analyse chkdsk s'effectue, ce qui va prendre 1h30 au minimum.

Plus de détails sur l'utilisation de l'utilitaire chkdsk dans cet article très complet :

Si Windows ne démarre pas

Windows 10 : les options de récupération
  • Puis cliquez sur options avancées
Windows 10 démarre en boucle sur la réparation automatique
  • Enfin dans la liste des commande, choisissez invite de commandes
Windows 10 : les options de récupération système
  • Une fois l'invite de commandes en administrateur ouverte, saisissez la commande suivante :
chkdsk C: /F /R
  • Laissez l'analyse se faire, cela peut prendre beaucoup de temps, patientez
  • Fermez toutes les fenêtres et redémarrez le PC en espérant que les erreurs de disques soient corrigées

Mettre à jour le firmware du SSD

Les SSD sont des périphériques de stockage électroniques qui comportent un firmware (microcode).
Ce dernier peut être mis à jour pour apporter de nouvelles fonctionnalités ou corriger des bugs.
La mise à jour du microcode peut aider à résoudre les échecs DST court du disque dur ou SSD.

Généralement cela se fait de deux manières :

  • Automatiquement par le logiciel de SSD du constructeur
  • En téléchargeant la mise à jour du firmware depuis le disque du fabriquant

Pour plus de détails, suivez ce tutoriel :

Faire un test et vérification S.M.A.R.T de son disque / SSD

Une autre façon de vérifier l'intégrité du disque dur est d'effectuer une vérification S.M.A.R.T.
Il s'agit d'un autre auto-test du disque pour s'assurer que le SSD ou disque ne rencontre aucune panne ou problème matériel n'est présent.
Le tutoriel suivant vous guide pour y parvenir :

Vérifier l'état de santé de son disque dur avec la technologie SMART

Changer le câble SATA du disque dur / SSD

Parfois le problème matériel ne se situe pas au niveau physique du disque mais sur le câble SATA.
Le câble SATA relie le périphérique de stockage à la carte mère.
C'est par ce dernier que les données transitent.
Si le câble est endommagé, cela peut provoquer des problèmes de fonctionnement du périphérique de stockage.
Par exemple, cela peut générer des erreurs de données CRC et les outils de vérification de test peuvent alors retourner des erreurs.

Pour résoudre l'erreur DST court du disque dur, tentez de remplacer le câble SATA.
Une autre solution consiste à tester le disque dur ou SSD sur un PC.

Remplacer le disque dur ou SSD

Enfin si le disque dur ou SSD rencontre une panne matérielle, celle-ci sont irrécupérables.
Dans ce cas là, il faut tout simplement remplacer le disque dur ou SSD par un neuf.