Résoudre les bégaiements, freez dans les jeux sur PC

Lorsque vous jouez, il n'y a rien de plus désagréables que des bégaiements (Stuttering) , freez.
Le jeu ne répond pas pendant quelques secondes et se bloque.
Cela réduit fortement l'expérience du jeu et gameplay.

Mais qu'est-ce qui peut provoquer des freez ou décalages ?
Et surtout comment résoudre cela ?

Cet article vous donne une série de vérifications et solutions pour résoudre les bégaiements et freez dans les jeux sur PC.

Résoudre les bégaiements, freez dans les jeux sur PC

Qu'est-ce que les bégaiements, freez dans les jeux sur PC

Le bégaiement du jeu correspond aux délais irréguliers entre les images GPU qui peuvent avoir un impact notable sur le gameplay.
Un jeu qui bégaye semblera lent ou lent et retardera momentanément les actions des joueurs. Le mouvement dans un jeu de bégaiement peut sembler saccadé.

Dans ces deux vidéos, on voit le jeu Rocket League avec des bégaiements.
Des mini-freez pendant lequel l'affichage se bloque.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous pourriez avoir du bégaiement dans les jeux, et tout dépend du type de jeu auquel vous jouez. S'il s'agit d'un jeu à forte intensité graphique, dites «Cyberpunk 2077», votre GPU portera une grande charge. Si vous jouez à un jeu de simulation comme "Cities: Skylines", vous aurez besoin de plus de RAM.

  • Trop de programmes gourmands tournent en fond sur Windows et ralentit le système
  • Vous avez réglé l'affichage du jeu avec trop de détails de textures par rapport à la configuration matérielle et hardware du PC. L'Anti-Aliasing demande beaucoup de ressources et est souvent la source de freez ou bégaiements
  • Une désynchronisation entre le taux de rafraichissement de l'écran et votre GPU
  • La synchronisation verticale est activée et cause des bégaiements et une latence d'entrée
  • Un composant hardware et matériel surchauffe et cause un goulot d'étranglement dans le rendu graphique
  • Vous avez changé de carte graphique pour une plus puissante et votre bloc d'alimentation (PSU) n'est pas assez puissante et n'arrive pas à suivre

Résoudre les bégaiements, freez dans les jeux sur PC

Supprimer les programmes inutiles de Windows

Afin de s'assurer que le système n'est pas surchargé, commencez par un nettoyage.
En effet, trop de programmes qui tournent en même temps ou une application en fond qui accapare les ressources systèmes peut provoquer des lenteurs et bégaiements dans les jeux.

Une autre méthode consiste à démarrer Windows 10 en mode minimal, 'est à dire en désactivant tous les programmes qui se lancent au démarrage.
Cela permet de vérifier si le PC fonctionne mieux et les jeux ne plantent plus après cela.

Évitez les superpositions (overlays) :

Désactiver Vsync (FreeSync / GSync)

La synchronisation verticale (Vsync) est connue pour provoquer des bégaiements et augmenter la latence d'entrée (imput lag).
Pour les curieux et bien comprendre ce qu'est Vsync et à quoi cela sert, lire :

Plusieurs solutions sont possibles.

La première chose est de désactiver Vsync, soit dans le panneau de configuration de NVIDIA ou AMD Radeon Software.
Certains jeux peuvent aussi le proposer dans les paramètres à vérifier donc.
Si les bégaiements s'arrêtent alors c'est bien le Vsync qui est la source des problèmes.

Pour les jeux à base d'OpenGL ou Vulkan, vous pouvez activer le Triple buffering pour corriger les freez, à lire :

Réduire la résolution et le niveau de détails des textures dans les jeux

Les jeux comportent tous des paramètres vidéo ou d'affichage.
Dans ces derniers on peut régler la résolution, l'anti-aliasing, le taux de rafraichissement, les ombres, etc.

Réduire la résolution et le niveau de détails des textures dans les jeux pour corriger les bégaiements et freez dans les jeux
Réduire la résolution et le niveau de détails des textures dans les jeux pour corriger les bégaiements et freez dans les jeux

Lorsque que vous réglez les niveaux de détails et qualité du jeu trop haut par rapport à votre configuration matérielle, vous allez rencontrez des lenteurs, freez et bégaiements.
Il faut donc jouer sur ces derniers pour réduire les demandes systèmes et hardware.

Pour un détail complet des paramètres vidéos des jeux, suivez cet article :

Réduisez la résolution écran

La résolution de l'écran est l'élément qui demande le plus de ressources au GPU.
En effet, ce dernier doit calculer des images plus importantes et demande aussi plus de mémoire vidéo.

Réduire la résolution écran permet donc d’alléger le travail de la carte graphique.
Cela peut donc aider à résoudre les problèmes de goulot d'étranglement de la carte graphique.

Testez si cela aide à résoudre les bégaiements ou freez dans les jeux.

Pour des explications et détails sur les réglages graphiques des jeux :

Le filtrage des textures

Le filtrage de texture calcule comment une image 2D ordinaire ou d'autres données seront mappées sur un modèle 3D complet.

Réduire la qualité des textures réduit la beauté du jeu mais permet de régler les bégaiements.
Les paramètres vidéo des jeux permettent de régler le filtrage des textures.

Réduire le filtrage des textures dans les jeux pour corriger les bégaiements et freez dans les jeux

Le panneau de configuration NVIDIA permet aussi de régler les niveaux de qualité des textures.
On peut les régler globalement ou sur un jeu en particulier.

Réduire le filtrage des textures dans les jeux pour corriger les bégaiements et freez dans les jeux

Réduisez l'Anti-Aliasing

L'anti-aliasing donne un aspect irrégulier aux lignes, c'est aussi simple que cela. L'une des meilleures solutions pour cela est l'anti-crénelage, car il rend le cadre à un certain nombre de fois et adoucit la transition entre les surfaces.

Ces nombres se trouvent généralement dans des paramètres tels que 2x, 4x, 8x et 16x. De toute évidence, à mesure que le nombre augmente, les graphiques deviennent plus fluides, mais si vous le définissez sur 2x ou désactivez l'anti-aliasing, vous économiserez à votre GPU le temps nécessaire pour tout ce calcul supplémentaire.

La technologie pour lutter contre le crénelage est en constante évolution, alors gardez un œil sur les progrès dans ce domaine.

La réflexion de l'espace écran et l'occlusion ambiante

Ces deux paramètres vidéos la réflexion de l'espace écran (Screen Space Reflections Quality) et l'occlusion ambiante sont très gourmands en performances.
Ils peuvent donc être à l'origine de problèmes.
Tentez de les désactiver pour vérifier s'ils ne sont pas la source des bégaiements et freez.

Vérifiez les températures de vos composants matériel du PC

Lorsqu'un le CPU ou GPU surchauffe, cela réduit les performances.
Les cartes graphiques réduisent d'ailleurs les performances au delà d'une certaine température.
Cela peut donc faire chuter les FPS ou provoquer des bégaiements durant les parties de jeux.

Il faut alors contrôler la température de votre PC.
Lancez un des logiciels pour contrôler la température du processeur et de la carte graphique.

Enfin je rappelle qu'il existe un article complet sur le site :

Mettre à jour les pilotes et le BIOS du PC

Un bug dans le pilote graphique, audio peut provoquer des problèmes dans les jeux et être à l'origine de freez ou bégaiements.
Ainsi, mettre à jour les pilotes pour installer une version qui corrige ces bugs peut aider à résoudre ces problèmes.

DriversCloud est un logiciel pratique et simple qui automatise la mise à jour de pilotes.
Consultez cet article complet pour l'utiliser :

Le BIOS est aussi un composant important pour le fonctionnement correct du matériel de votre PC.
Mettre à jour le BIOS peut aussi résoudre des dysfonctionnements.
Le lien qui suit vous guide pour mettre à jour le BIOS de votre PC :

Activer HPET

Il s'agit d'une option à activer au démarrage de Windows, très peu documentée et de cette manière : Forces the use of the platform clock as the system's performance counter.

Il semblerait que cela permette dans certains cas :

  • un gain de FPS notamment en SLI (deux cartes graphiques)
  • Éviter le micro stuttering (micro-bégaiement)
  • Gain de 10% sous Directx (ce n'est pas vrai pour tous les jeux), dans certains cas vous pouvez perdre des FPS mais gagner en stabilité sur la latence
  • Plus de stabilité de latence

Voici quelques exemples des gains que peut donner HPTET.
Bien sûr cela, dépend aussi du jeu et des technologies utilisées par ce dernier.

Activer HPET pour gagner en performances

Activer HPET pour gagner en performances

L'activation se fait depuis l'invite de commandes qu'il faut lancer en administrateur : 5 méthodes pour ouvrir l'invite de commandes sur Windows 10
Une fois sur l'invite de commandes, passez la commande suivante :

bcdedit /set useplatformclock true
Activer HPET pour gagner en performances

La commande bcdedit suivante permet de lister les options au démarrage :

bcdedit /v

Pour vérifier si HPTET est activé la ligne useplatformclock true doit être présente.

Pour plus d'informations sur la commande bcdedit, lire notre article :

Vérifier la latence DPC

Un processus ou pilote matériel peut générer des latences matérielles, cela conduit à des ralentissements, freez ou bégaiements.
La latence DPC permet de mesurer si votre PC est confronté à ce problème.

Suivez cet article qui vous guide :

Optimiser Windows 10 pour gagner des FPS

L'article suivant vous donne toutes les astuces pour améliorer les performances de votre PC dans les jeux.
Vous devriez gagner en FPS et potentiellement en stabilité du FPS.

Liens

Tags: