Menu Fermer

Scoop : un gestionnaire de paquets pour Windows

Scoop est un gestionnaire de paquets en ligne de commandes.
Il installe des programmes que vous connaissez et aimez, à partir de la ligne de commande.
En plus d’application portable, Scoop intègre la plupart des projets Git sous la forme de buckets.
Au total, un peu plus de 5000 paquets sont disponible.
C’est une bonne alternative à Chocolatey ou Winget.

Dans ce tutoriel, je vous présente cet utilitaire, comment installer et utiliser scoop sur Windows.

Scoop : un gestionnaire de paquets pour Windows

Qu’est-ce que le gestionnaire de paquets Scoop ?

Scoop est un gestionnaire de paquets pour Windows proposant les fonctionnalités suivantes :

  • Élimine les fenêtres contextuelles d’autorisation
  • Masque les installateurs et setup (installation silencieuse)
  • Empêche la pollution de la variable PATH
  • Évite les effets secondaires inattendus de l’installation et de la désinstallation des programmes
  • Trouve et installe automatiquement les dépendances
  • Effectue toutes les étapes de configuration supplémentaires elle-même pour obtenir un programme de travail

Les applications qui s’installent le mieux avec Scoop sont communément appelées applications “portables” : c’est-à-dire les fichiers de programme compressés qui s’exécutent autonomes lorsqu’ils sont extraits et n’ont pas d’effets secondaires comme la modification du registre ou la mise en place de fichiers en dehors du répertoire du programme.
Étant donné que les installateurs sont communs, Scoop les prend également en charge (et leurs désinstallateurs).
Scoop est également excellent pour gérer les programmes à un seul fichier et les scripts PowerShell. Ceux-ci n’ont même pas besoin d’être compressés.

Les paquets sont divisés en plusieurs sources nommés buckets :

  • main : les paquets disponibles directement
  • extras : les paquets supplémentaires qui ne correspondent pas au schéma général, généralement dans git
  • games : les jeux open source ou libres
  • java : Une collection de kits de développement Java (JDKS), de moteurs Runtime Java (JRES), d’outils de débogage virtuel de Java et de moteurs d’exécution basés sur Java.
  • nerd-fonts : Les polices de caractères nerd-fonts
  • nirsoft : les paquets de plus de 250 applications NirSoft
  • nonportable : les applications qui ne sont pas portables
  • php : Installateurs pour la plupart des versions de PHP Versions – Versions alternatives des applications trouvées dans d’autres seaux
  • versions : les applications en version beta ou autres versions spécifiques

Scoop télécharges et gère les paquets de manière portable, les gardant soigneusement isolés dans ~\Scoop.
Il n’installe pas des fichiers à l’extérieur de ce dossier, de plus, vous pouvez placer une installation de scoop où vous le souhaitez.
Ainsi, par défaut, les paquets s’installent dans ~/scoop, soit donc pour Windows le dossier C:\Users\<user>\scoop :

Le dossier scoop dans Windows

Comment utiliser Scoop

Set-ExecutionPolicy RemoteSigned -Scope CurrentUser
irm get.scoop.sh | iex
  • Patientez durant l’extraction et la copie de l’archive Scoop
Installer Scoop sur Windows dans PowerShell
  • Puis si tout va bien le message suivant s’affiche : Scoop was installed successfully!
Installer Scoop sur Windows dans PowerShell

Comment rechercher des paquets avec scoop

Pour rechercher un paquet, on utilise la commande search avec le mot clé :

scoop search <mot clé>

Les paquets trouvés s’affichent en liste par type de sources (main, extras, nirsoft)

Par exemple pour rechercher le paquet de l’application mongo :

scoop search mongo
Recherche un paquet avec scoop

Autre exemple, si on souhaite trouver tous les paquets qui comportent le mot browser :

scoop search browser
Recherche un paquet avec scoop

La liste des applications est disponible en ligne : https://scoop.sh/#/apps

Par exemple ici on recherche l’application LibreWolf qui se trouve dans les extras.
Il faudra alors activer ces derniers pour pouvoir l’installer.

scoop search librewolf
Results from other known buckets...
(add them using 'scoop bucket add <name>')

'extras' bucket (install using 'scoop install extras/<app>'):
    librewolf
Recherche un paquet avec scoop

La liste des buckets est disponible en ligne : https://scoop.sh/#/buckets

Comment Installer des paquets avec scoop

Pour installer un paquet, on utilise la commande install en spécifiant le nom du paquet.
La syntaxe est la suivante :

scoop install <paquet>

Par exemple pour installer le paquet mongo :

scoop install python
Installer des paquets avec scoop

Vous pouvez installer plusieurs paquets à la fois en spécifiant les noms l’un après l’autre :

scoop install aria2 curl grep sed less touch

Installer des paquets extras

Pour installer des paquets dans des sources spécifiques, il faut au préalable activer le bucket.
Cela est à faire une fois.
Le principe est le même pour chaque bucket.

Pour activer la source extras permettant d’installer les paquets provenant de git, utilisez ces deux commandes :

scoop install git
scoop bucket add extras
Activer le bucket extras sur scoop

Puis par exemple pour installer LibreWolf :

Installer un paquet dans le bucket extras

Installer des paquets NirSoft

Pour activer les sources NirSoft :

 scoop bucket add nirsoft

Puis par exemple pour installer l’application BrowserdownloadsView :

scoop install browserdownloadsview
Activer le bucket Nirsoft sur scoop

Supprimer un bucket

Voici la syntaxe pour supprimer un bucket avec la commande rm :

scoop bucket rm <source>

Par exemple pour supprimer le bucket NirSoft :

scoop bucket rm nirsoft

Comment mettre à jour les applications avec scoop

Pour mettre à jour les applications installées ainsi que scoop, utilisez la commande update :

scoop update
Comment mettre à jour les applications avec scoop

Comment désinstaller un paquet avec scoop

Pour supprimer une paquet ou application, utilisez la commande uninstall en spécifiant le nom ou les noms des paquets :

scoop uninstall <paquet>

Par exemple pour supprimer l’application LibreWolf :

scoop uninstall librewolf
Comment désinstaller un paquet avec scoop

La commande scoop

COMMANDEDESCRIPTION
aliasGère les alias scoop
bucketGérer les seaux de scoop
cacheAfficher ou effacer le cache de téléchargement
catMontrer le contenu de manifeste spécifié. Si disponible, «Bat» sera utilisé pour imprimer JSON.
checkupLa vérification des problèmes potentiels
cleanupNettoyage des applications de nettoyage en supprimant les anciennes versions
configAfficher ou définir des valeurs de configuration
createCréer un manifeste d’application personnalisé
dependsAfficher les dépendances de la liste pour une application
downloadTéléchargez les applications dans le dossier cache et vérifiez les hachages
exportExporte une liste des applications installées
helpAfficher l’aide de scoop
holdSuspend une application pour désactiver les mises à jour
homeOuvre la page d’accueil de l’application
infoAfficher les informations sur une application
installInstaller les applications d’installation
listLister des applications installées sur la liste
prefixRenvoyer le chemin d’accès à l’application spécifiée réinitialiser la réinitialisation d’une application pour résoudre les conflits
resetRechercher des applications disponibles
searchRechercher un paquet
shimManipuler des shim de scoop
statusAfficher le statut et vérifier les nouvelles versions d’applications
unholdRetirer la suspension des mises à jour d’une application
uninstallDésinstaller une application
updateMettre à jour les applications de mise à jour ou scoop lui-même
virustotal Rechercher par le hachage de l’application sur virustotal.com
whichLocaliser un exécutable (similaire à ‘which’ sur Linux)
Les commandes de scoop

Utilisez la commande help suivi de la commande pour obtenir des informations sur la syntaxe et son utilisation :

Afficher l'aide d'une commande scoop