Secure boot Violation : Invalid signature detected check secure boot policy in setup

Au moment de démarrer votre PC, une fenêtre rouge Secure Boot Violation s'affiche que l'on peut traduire par violation du démarrage sécurisé.
Elle indique un message : Invalid signature detected check secure boot policy in setup.
Cela peut empêcher de démarrer sur une clé USB bootable et même parfois accéder à Windows 10 ou Windows 11.

Ce tutoriel vous donne vous explique à quoi correspond ce message Secure boot Violation.
Mais surtout, il vous donne plusieurs solutions pour résoudre ce message de blocage au démarrage du PC.

Secure boot Violation : Invalid signature detected check secure boot policy in setup

Qu'est-ce que le Secure boot Violation

Le Secure boot (démarrage sécurisé) est un dispositif présent sur les PC UEFI.
Il vise à protéger votre appareil contre la compromission et les attaques malveillantes.
Notamment contre les bootkit qui modifie le démarrage en insérant un code malveillant.

Lorsque le Secure Boot détecte l'exécution d'un code inconnu, le dispositif de sécurité bloque le démarrage du PC avec le message Secure Boot Violation.
Il indique alors Invalid signature detected check secure boot policy in setup, ce qui signifie qu'une signature numérique invalide est détectée.
En effet, le Secure Boot ne permet de démarrer que sur des firmwares UEFI signés numériquement.

Secure Boot Violation lorsqu'un code inconnu ou potentiellement malveillant tente de s'exécuter au démarrage du PC

Ainsi, la violation du démarrage sécurisé peut se produire dans les cas suivants :

  • Si un bootkit ou malware a modifié le firmware UEFI de votre OS Windows ou Linux
  • Vos fichiers de démarrage dont le firmware UEFI sont corrompus ou endommagés
  • Vous tentez de démarrer sur une clé USB bootable avec un firmware UEFI invalide
  • Votre clé USB amorçable est corrompu ou mal créée

Comment résoudre Secure boot Violation

Désactiver le Secure boot

La méthode la plus simple pour éviter l'erreur Secure Boot Violation est de désactiver le Secure boot.
Ainsi, sans le démarrage sécurisé, plus aucune violation du démarrage sécurisé ne peut se produire.
C'est plutôt une méthode pour contourner le message de Secure boot Violation.

Toutefois, il faut bien comprendre que cela comporte un risque surtout si vous tentez de démarrer sur une clé USB dont le firmware UEFI est inconnu ou dont la source est inconnue.
Ainsi cela n'est pas recommandé pour des raisons de sécurité.
Evitez donc de démarrer votre PC sur une clé USB provenant d'un programme inconnu.

Recréer la clé USB bootable

Si vous tentez de démarrer sur une clé USB d'installation de Windows ou Linux, le Secure boot Violation n'a pas lieu d'être puisque ces OS utilisent un firmware UEFI signés et valides.
En général, il s'agit d'un problème lors de la création de la clé USB.
Notez que cela peut aussi avoir pour source un problème matériel sur la clé USB aboutissant à une corruption possible des fichiers de démarrage ou les rendant illisibles.

Dans ce cas là, il faut recréer la clé USB bootable, essayez notamment avec le logiciel Rufus.
N'hésitez pas non plus à tester avec une autre clé USB.
Les tutoriels suivants peuvent vous aider à résoudre le Secure boot Violation :

Réparer le démarrage de Windows ou grub

Par contre si cela se produit au démarrage de Windows ou Linux, il faut réparer le démarrage.
En effet, il se peut que les fichiers de démarrage dont le firmware UEFI soient endommagés ou corrompus.
Ainsi, la signature numérique n'est plus conforme et l'erreur de Secure boot Violation s'affiche.

Pour vous aidez suivez ces tutoriels :

Tags:,