Tester la stabilité de votre ordinateur

Ce tuto vous explique comment tester la stabilité ou santé de votre ordinateur, à travers quelques outils de Windows.
Ces outils effectuent un stress du système, ce qui permet de vérifier si votre ordinateur tient la charge.

Seront donc présentés deux outils qui permettent de lancer un stress de l’ordinateur, vérifier la température de l’ordinateur de ce dernier et les réactions : blocage ou plantage de Windows ou de l’ordinateur.
Quelques outils de stress et test CPU/disques seront aussi présentés rapidement pour Linux.

Introduction

Les problèmes matériels peuvent mener à des blocages de l’ordinateur ou des plantages BSOD écran bleu.
Parfois aussi à des lenteurs, bien que les lenteurs Windows peuvent aussi avoir des sources logiciels (trop de programmes qui tournent, un bug avec un programme qui sollicite trop les ressources etc).

Les instabilités systèmes peuvent avoir plusieurs origines.

Comme indiqué en introduction, il est possible de stresser l’ordinateur, c’est à dire qu’ils vont pousser l’utilisation CPU (processeur) ou GPU (carte graphique) de ce dernier, pendant quelques secondes ou minutes.
Le but est de voir si l’ordinateur tient le choc afin d’éventuellement de confirmer ou non, si des problèmes matériels sont encore présents.
Il faut vérifier la température de l’ordinateur, des problèmes de refroidissements peuvent être à l’origine de plantages ou blocage.

Les deux outils utilisés sont :

  • AIDA64 qui permet d’obtenir des informations de la configuration système et de lancer des tests de stress. Ce dernier est payant, mais une version d’évaluation de 30 jours est disponible. AIDA64 est plutôt destiné à la base à des benchmarks (banc d’essai : test de vitesse de l’ordinateur) afin de pouvoir évaluer la vitesse de votre ordinateur selon les réglages opérés.
  • Hwinfo qui donne des informations sur le voltage et les températures.

Ces programmes existent en version portable, c’est à dire sous la forme d’un ZIP, vous lancez l’exe et le programme s’ouvre.
Pas besoin d’installer sur l’ordinateur.

Les composants de l’ordinateur

Un glossaire des termes utilisés par ce type de logiciels ainsi qu’un descriptif des composants essentiels d’un ordinateur.
Cela vous permettra de mieux comprendre comment votre ordinateur fonctionne.
Bien sûr, ici ne sont évoqués que les composants les plus importants, il en existe bien d’autres.

  • Processeur : c’est le coeur de l’ordinateur, toutes les opérations de calcul or graphisme sont effectué par ce dernier. S’il surchauffe trop ou le processeur a un problème matériel, les calculs seront faux et des plantages vont alors se produire. La vitesse du processeur est exprimée en MHz.
  • Carte graphique : c’est la carte qui gère l’affichage, celle-ci est très sollicitée lorsque des programmes ont besoin d’afficher des éléments complexes. Ainsi une vidéo haute résolution peut demander quelques ressources à la carte graphique, mais ce sont surtout des applications graphiques ou des jeux qui sont très gourmands. Une carte graphique est composé de processeur (GPU) et de barrettes de mémoire et sa connectique.
  • Mémoire : La mémoire stocke les informations utilisées par le système et les applications. Si la mémoire est défectueuse, les informations lues ou écrites seront erronées et vont provoquer des plantages systèmes. La vitesse de la mémoire est exprimée en MHz, il existe plusieurs types de mémoire.
  • Chipset : Puce intégrée à la carte mère, ce composant est essentiel et joue un rôle important dans la souplesse des échanges d’une même carte. Les performances globales de l’ordinateur dépendent donc en grande partie des chipsets et de celle du microprocesseur.
  • Disque dur : Espace de stockage, si ce dernier possède des problèmes matériels, vous pouvez rencontrer des problèmes de lectures/écritures des données. Le système peut aussi être globalement ralenti, si les performances du disque dur sont altérées par des problèmes de tête de lecture ou moteur. La vitesse d’un disque dur s’exprime en rotation par minute (rpm), ex: 7200 RPM.

Autres termes :

  • CPU : c’est la partie processeur de l’ordinateur (ou unité centrale de traitement, UCT, en anglais central processing unit, CPU).  Les deux marques de fabricants sont Intel et AMD. Il existe divers gammes et générations de processeur (Atom, Celeron, Pentium etc).
  • GPU : c’est le processeur de la carte graphique, qui s’occupe de l’affichage. Celle-ci est très sollicitée par les jeux. Les trois fabricants sont Nvidia, Intel et AMD.
  • benchmarks : banc d’essai en français permettant de mesurer les performances d’un système pour le comparer à d’autres. AIDA64 est plutôt destiné à cet utilisation, cela permet de comparer des réglages ordinateurs et mesure sa vitesse et stabilité. Il existe des forums spécialisés dans ce type de réglages et concours de tests de vitesse (overcloaking etc).

Tous les composants électroniques lorsqu’ils sont sollicités chauffent, c’est pour cela que les ordinateurs et notamment les puces qui font les calculs les plus importants (CPU & GPU) possèdent des ventilateurs. Plus
Sur ce ventilateurs, un radiateur et de la pâte thermique sont apposées afin de mieux diffusées la chaleur.
Si le refroidissement est mauvais, l’ordinateur va ralentir et planter.

Les besoins de refroidissements sont plus ou moins élevés, selon la puissance de calcul et si le processeur a tendance à chauffer.
Plus d’informations sur la page : la température de l’ordinateur.
Ci-dessous un exemple de processeur avec son radiateur/ventilateur ancienne génération et nouvelle génération :

 

 

 

 

 

 

 

De même pour la carte graphique et son processeur (GPU) :

Comment tester la stabilité de son ordinateur ?

L’approche est simple, on va lancer divers tests de stress.
Avec Hwinfo, il est possible d’obtenir des informations importants, comme les températures mais aussi des remontés d’informations provenant des composants eux même.
En effet, les ordinateurs sont bourrés de captures et peuvent aussi parfois effectués des auto-tests, c’est le cas des disques dur.

Les capteurs sont en général :

  • des capteurs de températures, des processeurs de l’ordinateur.
  • de voltage
  • des vitesses de rotation des ventilateurs

Hwinfo se charge en fait d’afficher toutes ces informations.
Le disque dur est un peu différent, ce dernier effectue des auto-tests de ces divers composants (tête de lecture, moteur, plateau etc).
La technologie se nomme SMART pour Self-Monitoring, Analysis and Reporting Technology.
Le but est donc d’anticiper les pannes matériels.

HWinfo ne donne que des informations très minces.
Il est tout à fait possible d’obtenir des informations détaillées, à l’aide d’autres outil, tout est détaillé sur la page : Comment vérifier l’état de santé des disques dur

Vérifier le matériel de l’ordinateur

Présentation rapide de HWinfo qui lister toutes les informations CPU/GPU, comme les voltages et température.
C’est surtout la température, qu’il faut vérifier.
Les flèches en bas à gauche, permettent d’afficher toutes les informations en colonnes.
En clair donc, HWinfo sert surtout à vérifier les températures, et la vitesse de rotations de ventilateurs.

Autre élément important, HWinfo énumère les Windows Hardware Errors (WHEA).
Windows possède une architecture de détection de problèmes matériels.
En clair, si ce chiffre ne reste pas à 0, cela signifie que Windows détecte des anomalies sur le matériel de votre ordinateur.
L’observateurs d’événements de Windows stocke les informations WHEA.

Aida64 se présente sous la forme d’onglet à gauche avec les différents composants systèmes.
Le menu Outils permet de lancer les tests de stress.
Il est possible de lancer un stress test CPU et stress test GPU.

Les tests de stress du système ne doivent pas dépasser une dizaine de minutes, au delà, c’est assez inutile.

Stress CPU

Avant de lancer un stress, il faut que l’ordinateur soit au repos.
Fermez donc un maximum de programmes.

A gauche, plusieurs éléments sont cochés :

  • Stress CPU : test de calcul sur le processeur
  • Stress FPU : utilise une partie du processeur spécialisé dans le calcul à virgules flottantes (en anglais floating-point unit, FPU)
  • Stress Cache : test le cache CPU
  • Stress System memory : effectue un test stress de la mémoire. Pour les tests de mémoire, un Memtest86+ est plus approprié : Memtest : vérifier l’état de ses barrettes de mémoire RAM
  • Stress local Disk : effectue un test stress des disques dur
  • Stress GPU(s) : effectue un test stress de la carte graphique

Par défaut, les quatre premiers sont cochés.
Les trois premiers étant destiné au test processeur.

On clic en bas à gauche, sur Start pour lancer le test.

Deux graphiques en haut la température du processeur.
En bas l’utilisation CPU.
Comme vous pouvez le voir, l’utilisation du processeur de l’ordinateur augmente, et la température aussi puisqu’il est sollicité.
Laissez tourner environ 5/10 minutes.

Si l’ordinateur ne plante pas, c’est bon signe.
Vous pouvez alors visualiser la température du processeur sur HWInfo, celle-ci ne doit pas dépasser les 70 degrés.
Si vous êtes autour de 80 et pire 90, vous avez un problème de refroidissement.
Vérifiez les compteurs WHEA sur HWinfo.

Si l’ordinateur plante, à vous de faire des tests séparés.

Notez que l’onglet Statistics d’AIDA64 donne aussi les températures CPU/Disque, et les informations sur le voltage/Power.

Voici un autre lien autour de la vérification du fonctionnement des processeurs de l’ordinateur : Comment vérifier la santé du processeur de l’ordinateur

Stress GPU

Exactement le même principe, sauf que le test se passe au niveau de la carte graphique.
Les recommandations sont les mêmes, à savoir, fermez un maximum de programmes.

Il suffit de cocher seulement Stress GPU(s) et de lancer ce dernier.
Laissez 10 minutes grand maximum et vérifiez les températures et remontés WHEA sur HWinfo.

Il est aussi possible de lancer un benchmarck…
Sur Aida64, rendez-vous dans le menu Outils puis Benchmarck GPGPU.
On clic sur le bouton Start Benchmarck en bas et on laisse l’opération s’effectuer.

La température de la GPU sur HWinfo devrait augmenter.
Il n’est pas anormale que la température GPU monte autour de 70-75 degrés.

Stress disque dur

Même principe, mais on coche seulement Stress Disk.

Stress Linux

Linux possède aussi des outils de stress en ligne de commandes pour la plupart.
Cela peut être utile si vous devez démarrer sur un CD Live Linux.

Deux outils pour le stress CPU : stress et stressapptest.
Dans les paramètres, vous devez indiquer en général, le nombre de thread, la quantité à charger et le délai du test.

stressapptest -s 30 -M 256 -m 8 -C 8 -W
stress -c 8 -i 1 -m 1 --vm-bytes 128M -t 10s

il est aussi possible de stresser le disque dur à travers la commande spew :

spew --read-after-write 5G /tmp/titi

La commande iotop permet de visualiser l’écriture/lecture sur les disques :

Conclusion et liens autour des plantages matériels

Les jeux sont aussi un bon moyen de tester le matériel puisqu’ils utilisent de manière assez approfondis tous les composants de l’ordinateur et notamment le processeur, mémoire et la carte graphique.
Bien entendu, un jeu reste un programme et peut planter à cause de bugs ou des pilotes qui posent problèmes.

Les liens génériques pour vérifier le matériel de son ordinateur :

et les tutoriels généraux sur les problèmes matériel et stabilité de l’ordinateur :

image_pdfimage_print
(Visité 24 173 fois, 24 visites ce jour)