TrustedInstaller et forte utilisation CPU

TrustedInstaller est un processus bien connu de Windows qui gère en autre l’installation de mises à jour de Windows.
Parfois il peut arriver que TrustedInstaller utilise beaucoup la CPU dans le gestionnaire de tâches de Windows.
Bien sûr cela entraîne des lenteurs de Windows et parfois des freez.
Est-ce un virus ? Peut-on désactiver Trustedinstaller ?

Voici comment résoudre la forte utilisation CPU 100% de TrustedInstaller sur Windows 7, 8.1 et 10

Introduction

Voici une capture d’écran du processus TrustedInstaller.exe qui utilise beaucoup le processeur.
On note aussi une utilisation 230 Mo en mémoire, ce qui est assez important.

TrustedInstaller utilise beaucoup la CPU qui tourne autour des 100%

Ce processus entre en jeu lors de l’installation de mise à jour de Windows.
Il n’est donc pas anormal que ce dernier se déclenche après un redémarrage lié à l’installation de mise à jour.
Cela peut durer une dizaine de minutes mais si cela perdure, il est alors possible que des problèmes Windows Update se posent.

Résoudre la forte utilisation CPU de TrustedInstaller

Pour réparer et vérifier les fichiers systèmes, vous pouvez utiliser les utilitaires SFC et DIM décrits sur les pages suivantes.

Ces utilitaires s’utilisent en ligne de commandes depuis l’invite de commandes.
Il faudra ouvrir celle-ci en administrateur via un clic droit puis exécuter en tant qu’administrateur.

La procédure est un peu différent si vous êtes en Windows 7 ou 10.

Enfin, d’autres détails concernant ces commandes sont indiqués dans le tutoriel suivant : Réparer Windows 7, 10 depuis l’invite de commandes

Windows 7

Pour lancer une réparation DISM sur Windows 7, reportez-vous à notre article : DISM : réparation de fichiers systèmes Windows
Un paragraphe dédié à Windows 7 est présent où il vous faudra télécharger une mise à jour.
En effet sur cette version de Windows, aucune commande DISM n’est à saisir.

Ensuite pour passer le vérificateur de fichiers systèmes ; ouvrez l’invite de commandes.
Pour se faire, vous pouvez utiliser la recherche du menu démarrer afin d’ouvrir l’invite de commandes.

Ouvrir l'invite de commandes sur Windows 7

Une fois l’invite de commandes ouvertes, saisissez la commande suivante et laissez l’opération se dérouler.

sfc /SCANNOW
SFC le vérificateur de fichiers systèmes de Windows

Windows 10

Ouvrez l’invite de commandes en administrateur,
Pour cela,

  • Faites une recherche sur l’invite de commandes depuis Cortana
  • Sur l’icône de l’invite de commandes, faites un clic droit puis exécuter en tant qu’administrateur.

Si vous avez besoin d’aide pour ouvrir l’invite de commandes de Windows : Comment ouvrir l’invite de commandes sur Windows 10 

Ouvrir l'invite de commandes sur Widnows 10

Pour effectuer une réparation DISM, saisissez la commande suivante dans l’invite de commandes :

DISM /Online /Cleanup-image /Restorehealth

Une fois que la réparation DISM est terminée, enchaînez par une une réparation SFC, toujours depuis l’invite de commandes, saisissez la commande suivante :

sfc /SCANNOW

Laissez l’analyse s’effectuer et la réparation des fichiers systèmes.
Enfin redémarrez l’ordinateur pour relancer Windows.

Réparer Windows Update

Enfin pour d’autres méthodes à suivre pour réparer Windows Update, vous pouvez suivre l’article complet.

Bloquer les mises à jour

Si le problème se pose à cause d’une mise à jour particulière, vous pouvez bloquer celle-ci.
En effet, il peut arriver que des mises à jour cumulatives et mensuelles causent des problèmes.
Microsoft doit parfois proposer des mises à jour correctrices.
N’hésitez pas à bloquer la mise à jour et vous renseignez sur le forum, si des problèmes sont connues.

Pour se faire, suivez notre tutoriel qui explique pas à pas empêche une mise à jour de s’installer.

(Visité 378 fois, 2 visites ce jour)
Noter cet article