Tutoriel Peerblock : bloquer des sites WEB ou adresse IP

Peerblock est un programme libre qui permet de bloquer des adresses IPs, en autre, cela permet de bloquer certains sites WEB.
Peerblock gère des listes qui peuvent être téléchargé sur internet. Ainsi, vous pouvez bloquer des régies publicitaires, des classes d’IPs par pays (par exemple interdire les IPs chinoises), fournisseur d’accès ou connues pour héberger des sites malveillants.

Peerblock est très pratique, si vous désirez facilement pouvoir bloquer des adresses IPs spécifiques à partir d’une liste.
Voici un tutoriel Peerblock.

Tutoriel Peerblock : bloquer des sites WEB ou adresse IP

Introduction

Initialement Peerblock a été pensé pour bloquer des adresses IPs de surveillance sur les réseaux P2P.
Le but étant donc de protéger contre la surveillance des majors.

Peerblock fonctionne avec des listes d’IPs à bloquer et n’agit donc pas totalement comme un pare-feu/firewall.
Peerblock ne vérifie pas le trafic des applications, n’est pas capable de bloquer le trafic d’applications.
Il n’est là que pour bloquer des IPs de destination depuis une liste fournie.

La dernière version de Peerblock date d’il y a 3 ans. Il fonctionne sur Windows 10, cependant, il n’est pas capable de se lancer au démarrage.
Pour faire lancer Peerblock au démarrage, il faut effectuer une opération manuelle…. vous aurez aussi une demande contrôle des comptes (UAC) à chaque démarrage.

Peerblock fonctionne avec des listes d’IPs que vous pouvez appliquer.

Installation

Le lien de téléchargement de Peerblock : Télécharger Peerblock

L’installation n’est pas compliquée, à la fin de celle-ci un assistant Peerblock se lance afin de vous demander quelle liste de blocage vous souhaitez activer
Vous pouvez alors cocher P2P, Ads (pour publicités), Spywares, Educational (sites d’universités) et importer des listes supplémentaires (voir plus bas).
Cliquez sur Suivant pour passer à l’étape suivante.

Vous devez régler ensuite les mises à jour de ces listes, laissez tel quel puis cliquez sur Suivant.

Après cela, l’assistant de configuration est terminé.

PeerBlock se lance et télécharge les listes.

et les applique.

Pour placer PeerBlocking en démarrage automatique sur Windows.

Présentation

Sur la fenêtre principale de PeerBlock, en liste s’affiche les IPs bloqués avec l’heure.
Le champs Range donne une indication sur la source de l’IP.

Les champs :

  • Disable/Enable : permet d’activer/désactiver Peerblock
  • Allow HTTP : autorise ou non le surf
  • List Manager : gére les listes de blocages pour en activer/désactiver ou ajouter des listes (voir plus bas)
  • Check Update : effectue une mise à jour des listes
  • View History : ouvre une fenêtre pour rechercher des éléments dans le journal de blocage ou autorisation
  • Clear log : vide le journal sur la page principale.

La fenêtre de l’historique, vous pouvez afficher le journal dans son intégralité ou seulement les blocages/autorisations.
A droite le calendrier permet de filtrer sur une date.

Un clic droit depuis l’historique permet de bloquer/autoriser une IP :

En effectuant, un clic droit sur l’IP vous pouvez débloquer celle-ci temporairement ou de manière définitive.

Paramétrage

L’onglet Setting 1 (paramètre 1) permet de configurer l’affichage.
Vous pouvez changer les couleurs et les paramètres de journalisation, notamment le délai de conservation du journal (par défaut 7 jours).

L’onglet Setting 2 (paramètre 2) donne la possibilité de charger Peerblock au démarrage de Windows (ne fonctionne pas sur Vista et supérieure).
Le réglage des mises à jour de liste, la fréquence et les mises à jour au démarrage de Windows.
Par défaut, seul les notifications de blocages de ports HTTP (WEB) est notifié.
En bas, vous pouvez activer le journal sur tous les blocages.

Enfin, l’onglet Settings permet de bloquer des ports.

List Manager

Le bouton List Manager permet de gérer les listes de blocages.
Par défaut, les listes de P2P, Spyware, Advertising et Education sont proposés et peuvent être activé/désactivé.

Le bouton view sur chaque liste permet de chercher des IPs dans le contenu.
Un champs filter vous permet de trouver des éléments dans la liste.
Il faut saisir le nom complet de l’élément à chercher.

I-Blocklist

Le site I-Blocklist donne des listes toutes faites selon différents services.
Certains listes sont payantes.

Pour ajouter une liste, cliquez sur le bouton Add.
Donnez lui un nom et collez le lien d’I-Blocklist dans le champs add URL.
Laissez en bas à gauche sur Block afin de bloquer le contenu de la liste que l’on ajoute.

La liste s’ajoute dans le champs.

puis PeerBlock charge celle-ci.

Créer sa liste

Pour les utilisateurs avancées.
Vous pouvez aussi créer votre propre liste à partir du menu List Manager.
puis le bouton Create List.
Indiquez une description et un nom de fichier avec son emplacement.

Un éditeur s’ouvre alors, avec la description de la Range puis l’IP de début et l’IP de Fin.

Le fichier peut-être édité directement, la syntaxe est de la forme : Description:IPdebut-IPfin

Exemple :

Facebook:31.13.64.0-31.13.66.255

Liens

Les autres liens du site autour des blocages de sites internet ou adresses IP sur Windows :

Pour les autres tutoriels de blocage de sites, vous pouvez aussi utiliser DNSCrypt : Simple DNSCrypt : DNS sécurisés

(Visité 2 693 fois, 7 visites ce jour)

Vous pouvez aussi lire...

Les Tags : #Windows10 - #Windows - #Tutoriel - #Virus - #Antivirus - #navigateurs WEB - #Securité - #Réseau - #Internet