Vérifier les pilotes défectueux de Windows qui peuvent causer des BSOD

Des pilotes défectueux ou buggés sur Windows sont souvent la source d’instabilités et plantages de Windows de type BSOD (Blue Screen of the Death).
Windows embarque un outil le vérificateur de pilotes (Driver Verifier) qui permet de stresser les pilotes et détecter des pilotes qui peuvent causer des plantages.
Driver Vérifier fonctionne en temps réel et test les pilotes de Windows, si un pilote commet une action interdite comme un appel illégal, le vérificateur de pilotes va provoquer un écran bleu.
Cet outil est idéal pour vous aider à identifier des pilotes qui peuvent causer des BSOD.

L’outil est relativement simple d’utilisation, ce tuto vous explique comment l’utiliser et trouver les pilotes Windows qu s’est produit, il ne reste plus qu’à déterminer le pilote en cause.
Le programme Whocrashed permet de lire les minidump, c’est à dire les journaux de plantages de Windows et obtenir des informations de ces derniersi peuvent causer des problèmes.

Introduction au vérificateur de pilotes de Windows

Avant de vous lancer, quelques éléments à mettre au clair avec le vérificateur de pilotes de Windows.
Ce dernier va stresser les pilotes et peut provoquer un BSOD au démarrage de Windows, voire Windows peut redémarrer en boucle (plus d’informations sur ces cas : Problème de démarrage en boucle sur Windows 10 (erreur BCD, BSOD, etc)), ce tutoriel explique comment désactiver.
Il faut aussi savoir que le vérificateur de pilotes restent actifs une fois Windows démarrés, cela à tendance à ralentir ce dernier.
Pensez donc bien à le désactiver.

Avant de commencer, vérifier que la restauration de Windows est bien activée.
Pour cela, reportez-vous à al page Windows 10 : réactiver la restauration du système

Une fois la restauration du système activée, vous pouvez poursuivre la procédure du vérificateur de pilotes de Windows.

Détecter les pilotes de Windows avec le vérificateur

Voici comment utiliser le vérificateur de pilotes de Windows.
Pour lancer ce dernier :

  • Appuyez sur la touche Windows + R afin de lancer la popup Exécuter
  • Saisissez verifier
  • Cliquez sur OK.

vérifier les pilotes défectueux de Windows qui peuvent causer des BSOD

Les gestionnaire du vérificateur de pilotes s’ouvre alors avec un menu.

  • Cliquer sur la seconde option “Créer des paramètres personnalisées pour les développeurs
  • Cliquez sur le bouton suivant.

vérifier les pilotes défectueux de Windows qui peuvent causer des BSOD

Il faut ensuite choisir les paramètres qui seront utilisés pour tester les pilotes Windows.
Cochez tous les éléments suivant de la liste puis cliquez sur Suivant :

  • Pool spécial
  • Vérification IRQL forcée
  • Suivi de pool
  • Vérification d’E/S
  • Détection de blocage
  • Vérifications de sécurité
  • Journalisation IRP
  • Vérifications diverses
  • Test aléatoire des retards d’alim. de l’infrastructure (seulement pour Windows 8.1 et 10)
  • Vérification de la conformité DDI (seulement pour Windows 8.1 et 10)

vérifier les pilotes défectueux de Windows qui peuvent causer des BSOD

Puis il faut sélectionner les pilotes qui seront testés et stressés, pour cela, sélectionnez la dernière option : Choisir des noms de pilotes dans une liste.

vérifier les pilotes défectueux de Windows qui peuvent causer des BSOD

Le vérificateur de pilotes chargent une liste de pilotes actifs sur Windows pour vous l’afficher sur un tableau.
Triez la liste sur la colonne fournisseur pour regrouper toutes les pilotes Microsoft ensembles.
Les pilotes inconnus ou des autres constructeurs seront aussi regroupés, cochez les tous.

vérifier les pilotes défectueux de Windows qui peuvent causer des BSOD

Enfin, un message indique qu’il faut redémarrer votre ordinateur

vérifier les pilotes défectueux de Windows qui peuvent causer des BSOD

A partir de là, le vérificateur va s’enclencher au démarrage de Windows.
Dans le cas où un pilote provoque des erreurs, un écran bleu BSOD peut s’afficher durant le démarrage de Windows avant la page des mots de passe de Windows.
Le code erreur de l’écran bleu est DRIVER_VERIFIER_DETECTED_VIOLATION dont voici un exemple ci-dessous.

Ecran bleu / BSOD: DRIVER_VERIFIER_DETECTED_VIOLATION

Si après 48H aucun écran bleu n’est apparu, alors tout va bien, vous pouvez désactiver le vérificateur de pilotes de Windows.

Désactiver le vérificateur de pilotes

Voici plusieurs méthodes pour désactiver le vérificateur de pilotes, dans le cas où Windows démarre ou non.

Depuis le vérificateur de pilotes

Lancez le vérificateur de pilotes à nouveau par la commande Verifier afin d’obtenir les différents menus.
Sélectionnez “Supprimer les paramètres existants” puis cliquez sur Terminer.

Sur le message qui vous indique que vous allez perdre tous les paramètres, cliquez sur Oui, puis redémarrez l’ordinateur sur le message qui vous demande de le faire.
A partir de là, le vérificateur de pilotes est désactivé.

En invite de commandes

Si Windows démarre normalement mais que le vérificateur de pilotes ne s’ouvre pas pour X raisons, vous pouvez toutefois désactiver le vérificateur de pilotes depuis l’invite de commandes de Windows.
Pour cela, lancez l’invite de commandes de Windows en administrateur,

Désactiver le vérificateur de pilotes depuis l'invite de commandes de Windows

Une fois sur l’invite de commandes, saisissez la commande suivante :

verifier /reset

Désactiver le vérificateur de pilotes depuis l'invite de commandes de Windows

depuis les options de récupération système

Dans le cas où Windows boucle sur un BSOD DRIVER_VERIFIER_DETECTED_VIOLATION et empêche le démarrage complet de Windows, vous pouvez désactiver le vérificateur de pilotes depuis les options de récupération système.
Pour cela, un message de récupération doit s’afficher et propose de démarrer sur les options de réparation de Windows.

A partir de là, plusieurs options vous sont possibles pour désactiver le vérificateur de pilotes :

  • Passer une commande depuis l’invite de commandes pour désactiver le vérificateur de pilotes
  • Restaurer Windows à un point de restauration où le vérificateur n’était plus actif (cette méthode ne sera pas détaillée)
  • Changer le mode de démarrage de Windows pour démarrer en mode sans échec.

Invite de commandes

Pour ouvrir l’invite de commandes depuis le menu de résolution des problèmes de Windows : Cliquez sur le bouton Dépannage > Options avancées > Invite de commandes

Une fois l’invite de commandes accessibles, saisissez la commande suivante :

verifier /bootmode resetonbootfail

Désactiver le vérificateur de pilotes depuis Invite de commandes des options de récupération de Windows

Un message à la fin doit vous indiquer que l’opération nécessite de redémarrer Windows.

Désactiver le vérificateur de pilotes depuis Invite de commandes des options de récupération de Windows

tapez exit sur l’invite de commandes de Windows, puis cliquez sur Continuer à démarrer sur Windows 10.
Windows démarre, voyez si le BSOD en boucle persiste et empêche le démarrage de Windows.

Mode sans échec

Depuis les options avancées de récupération de Windows, vous pouvez allez dans Paramètres.

Désactiver le vérificateur de pilotes depuis le mode sans échec

Cela permet de changer le mode de démarrage de Windows, cliquez sur le bouton redémarrer.

Désactiver le vérificateur de pilotes depuis le mode sans échec

Choisissez l’option 4 “Activer le mode sans échec” :

Désactiver le vérificateur de pilotes depuis le mode sans échec

Windows démarre alors en mode sans échec, à partir du mode sans échec, il ne reste plus qu’à lancer Driver verifier et le désactive, pour cela :

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche Windows + R
  • Saisissez verifier et OK.
  • Sélectionnez “Supprimer les paramètres existants” puis cliquez sur Terminer.

Trouver le pilote défectueux

Une fois que l’écran bleu est DRIVER_VERIFIER_DETECTED_VIOLATION s’est produit, il ne reste plus qu’à déterminer le pilote en cause.
Le programme Whocrashed permet de lire les minidump, c’est à dire les journaux de plantages de Windows et obtenir des informations de ces derniers.

Pour cela, reportez-vous au tutoriel Whocrashed : WhoCrashed et les écrans bleus de Windows

Dans la capture d’écran ci-dessous, on peut voir un plantage BSOD provenant du pilote mpksl60abf748.sys, souvent le constructeur est donné.
A partir de là, vous pouvez tenter de vérifier si une mise à jour des pilotes est disponible, le service DriversClouds permet d’effectuer une mise à jour : DriversCloud : Mettre à jour ses pilotes
Les pilotes de la carte graphique peuvent aussi être la cause, surtout les BSOD arrivent lorsque vous jouer, à ce moment là, il est recommandé de réinstaller proprement ces derniers : Réinstaller proprement les pilotes de cartes graphiques

Si vous avez des suspicions sur un pilote en particulier, n’hésitez pas à tester le vérificateur sur un seul pilote, si cela débouche sur un BSOD, vous pouvez alors être sûr que c’est bien ce pilote qui en est la cause.

Les liens autour des BSOD

Print Friendly
(Visité 334 fois, 1 visites ce jour)

Vous pouvez aussi lire...

Les Tags : #Windows10 - #Windows - #Tutoriel - #Virus - #Antivirus - #navigateurs WEB - #Securité - #Réseau - #Internet