Comment vérifier si port distant est ouvert sur Linux

Cet article vous explique comment vérifier  si un port distant est ouvert sur Linux.
Deux utilitaires vous sont présentés qui expliquent comment s’assurer qu’un port distant est accessible.

Comment vérifier si port distant est ouvert sur Linux

Pour se faire, il faut utilser des outils qui permettent d’effectuer des scans de ports, plus d’informations : Scan de ports réseaux ou balayage de ports

nc

nc est un utilitaire du couteau suisse netcat.
Ce dernier permet d’effectuer un scan de port.
Voici la syntaxe :

nc -vvv -w 10 -z <adresse IP ou adresse de l'hôte>  <port>

Le paramètre -w indique le délai du timeout.

Comment vérifier si port distant est ouvert sur Linux

Pour effectuer un port scan en UDP, vous pouvez utiliser le paramètre -u

Comment vérifier si port distant est ouvert sur Linux

nmap

nmap est un utilitaire qui existe dans la plupart des dépôts de distribution Linux.
Voici la syntaxe afin de vérifier si un port est ouvert :

nmap -p <port> -v <adresse IP ou adresse de l'hôte>

Le paramètre -p peut prendre un intervalle de ports, si vous souhaitez en tester plusieurs. Exemple : -p 1-1000

Ainsi pour vérifier si le port 80 est ouvert sur nmap, il faut utiliser la commande suivante :

nmap -p 80 -v www.google.fr

Comment vérifier si port distant est ouvert sur Linux

Autres exemples avec un intervalles de ports distants à tester.
Closed signifie que le port est fermé.

Enfin pour tester un port distant en UDP, il faut utiliser le paramètre -sU.
Ce scan nécessite un accès root sur la machine utilisée.

nmap -sU -p 53 -v 1.1.1.1

Comment vérifier si port distant est ouvert sur Linux

Print Friendly, PDF & Email
(Visité 2 813 fois, 9 visites ce jour)
Noter cet article

Add Comment