Windows Boot Manager : qu’est-ce que c’est

En farfouillant dans le BIOS de votre ordinateur, vous avez remarqué Windows Boot Manager comme entrée.
Vous vous demandez à quoi correspond ce dernier et à quel est son utilité ?

Cet article aborde tous les aspects et questions de Windows Boot Manager.

Le Windows Boot Manager
Le Windows Boot Manager

Windows Boot Manager et BOOTMGR

Windows Boot Manager ou en français gestionnaire de démarrage Windows est ce qu’on appelle un boot loader ou chargeur de démarrage.
Ce dernier a pour mission de faire démarrer le système d’exploitation en l’occurrence Windows.
Toutes les versions de Windows XP, Vista, 7, 8.1 et Windows 10 possède un Windows Boot Manager.

Lorsque vous démarrez votre ordinateur, le BIOS passe la main au disque dur et cherche un chargeur de démarrage.
Si Windows est présent, c’est le Windows Boot Manager qui prend le relai pour ensuite charger winload et continuer le processus de démarrage de Windows.
Les informations et configuration de démarrage sont stockées dans le BCD (Boot Configuration Data).
Notamment des informations comme la partition système et le chemin de winload sont stockés.

Le site propose deux articles qui décrit le boot UEFI et MBR.
Vous trouverez donc les différences et l’apport de la norme UEFI.

Windows Boot Manager dans le boot Menu

Sur les systèmes MBR, il est relativement invisible bien que parfois on peut avoir l’erreur BOOTMGR is missing.
En effet, le BIOS lance l’OS à partir des informations du MBR du disque dur.
En UEFI, il est visible directement dans le BIOS comme le montre la capture d’écran ci-dessous.

Exemple d'entrée Windows Boot Manager dans le BIOS
Exemple d’entrée Windows Boot Manager dans le BIOS

Mais aussi ici-dans le BIOS ou Boot menu d’un ordinateur en UEFI.
Le Windows Boot Manager doit être placé en premier dans la liste de démarrage

Windows Boot Manager en premier dans le Boot Menu
Windows Boot Manager en premier dans le Boot Menu
 Windows Boot Manager en premier dans la séquence de démarrage du BIOS
Windows Boot Manager en premier dans la séquence de démarrage du BIOS

Le gestionnaire de démarrage de Windows est d’autant plus visible lorsqu’un Dual-boot Windows est présent.
En effet, c’est ce menu qui permet de choisir sur quel Windows vous souhaitez « booter ».

 Windows Boot Manager et Dual-boot Windows
Windows Boot Manager et Dual-boot Windows

MBR VS EFI

Le fonctionnement est assez identique sur les deux systèmes avec quelques différences.

Rappelons que le partitionnement de disque est différents selon les deux systèmes. Plus d’informations : Différences MBR et GPT : partitions de disque

en MBR

En MBR, les données de démarrages de Windows sont stockées dans une partition système.
Lors du démarrage, le BIOS cherche une entrée dans le MBR du disque pour ensuite charger Windows Boot Manager.
Ce dernier se trouve sous la forme d’un fichier bootmgr qui contient la configuration du démarrage (bcd).
Il est alors possible de modifier la configuration via des outils, ce qui va modifier le contenu du fichier bootmgr.

Ci-dessous l’entrée du gestionnaire de démarrage de Windows avec le chemin de la partition système et le chemin winload.exe

Le gestionnaire de démarrage - Windows Boot Manager en MBR
Le gestionnaire de démarrage – Windows Boot Manager en MBR

Et enfin le contenu de la partition réservé au système avec le fichier bootmgr.
Le dossier boot contient quant à lui le bcd.

La partition réservé au système en MBR
La partition réservé au système en MBR

En UEFI

Sur les systèmes UEFI, le BIOS cherche la partition EFI.
Ce dernière est sous la forme d’une partition de 200 à 300 Mo formatée en FAT32.
Elle contient le micro-logiciel qui permet le démarrage de Windows.

Ci-dessous, l’entrée du gestionnaire de démarrage de Windows en UEFI.
Le chemin de la partition UEFI est indiquée via la variable device et le chemin du micro-logiciel (firmware) bootmgfw.efi avec la variable path.
Enfin le chemin du micrologiciel winload.efi est indiqué avec la partition système.

En UEFI, l’entrée Windows Boot Manager est alors visible dans le boot menu du BIOS de l’ordinateur.

Le gestionnaire de démarrage - Windows Boot Manager en UEFI
Le gestionnaire de démarrage – Windows Boot Manager en UEFI

Le contenu de la partition EFI avec le BCD et micro-logiciel bootmgfw.efi.

Contenu de la partition EFI et micro-logiciel EFI
Contenu de la partition EFI et micro-logiciel EFI

Editez les entrées de démarrage de Windows

La commande bcdedit permet d’éditer les entrées de démarrage de Windows : Le BCD (Boot Configuration Data) de Windows : modifier, sauvegarder, etc
Celle-ci fonctionne en ligne de commandes puis l’invite de commandes de Windows.

Toutefois, il existe des utilitaires en graphique :

Reconstruire le Windows Boot Manager

La suppression provoque une impossibilité de démarrer.
En MBR, le message Bootmgr is missing apparaît alors qu’en UEFI, vous avez un code erreur 0x.

La commande bcdboot permet de reconstruire les données de démarrage de Windows comprenant notamment le BCD.

L’utilisation de la commande est décrite sur l’article : bcdboot : réparer le démarrage de Windows 10
En UEFI il peut être nécessaire de recréer la partition EFI, plus d’informations sur la page : La partition EFI de Windows

image_pdfimage_print
(Visité 9 247 fois, 2 visites ce jour)

Add Comment